la Majeure Haute Spécialisation

MHS : Politique et guide de mise en œuvre - Les ressources

Partie A : Politique

C.1 Modèle à utiliser pour élaborer une activité d’apprentissage contextualisée (AAC)
C.2 Modèle de grille d’évaluation des activités d’apprentissage contextualisées (AAC) exemplaires

Partie B : Mise en oeuvre

C.3 Fiche de contrôle des responsables de la majeure au niveau du conseil scolaire
C.4 Modèle de plan d’action de l’école pour la mise en oeuvre de la majeure
C.5 Fiche de contrôle des directrices et directeurs d’école

C.1 Modèle à utiliser pour élaborer une activité d’apprentissage contextualisée (AAC)

Les crédits d’appui requis aux fins de la majeure doivent intégrer des activités d’apprentissage contextualisées (AAC) que l’élève doit réussir. Il s’agit d’activités requérant l’application de connaissances et de compétences qui sont étroitement liées au secteur économique de la majeure. Ces activités d’apprentissage visent le traitement des attentes du curriculum se rattachant à ces cours. L’activité d’apprentissage contextualisée doit représenter un minimum de six heures et un maximum de dix heures d’études.

Les enseignantes et enseignants de la province ont accès à une grande variété de AAC qui sont affichées sur le site Web de la Banque de ressources éducatives de l’Ontario (BREO) au https://ressources.apprentissageelectroniqueontario.ca/index-fr.asp, ainsi que sur le site Web de la Communauté d’@pprentissage Ontario (site protégé par mot de passe pour les membres de la communauté enseignante de l’Ontario) au https://communaute.apprentissageelectroniqueontario.ca/index-fr.asp. Les AAC multisecteurs et médiatisées se trouvent dans l’espace MHS dans les environnements d’apprentissage virtuels (EAV) des conseils scolaires. Pour y avoir accès, le personnel enseignant doit demander l’accès auprès de la personne responsable de l’environnement d’apprentissage virtuel au niveau du conseil scolaire.

Le modèle ci-après doit être utilisé pour élaborer chaque activité ou série d’activités d’apprentissage contextualisées associées aux crédits d’appui de la majeure.

Remarque à l’intention des personnes responsables de l’élaboration et de la soumission des AAC : les indications en italique visent seulement à vous aider dans l’élaboration de l’activité.

Coordonnées
Conseil scolaire
Date d’élaboration de l’AAC
Personne pouvant fournir des renseignements sur cette activité
Poste
Téléphone   (   )    –    
Courriel
Secteur de la majeure
Code et titre du cours du
curriculum de l’Ontario
Titre de l’AAC
Brève description de l’AAC
Durée L’activité ou la série d’activités doivent durer un minimum de 6 heures et un maximum de 10 heures.
Attente(s) Indiquer le ou les attentes du programme-cadre qui serviront à l’évaluation des tâches de l’activité d’apprentissage contextualisée. Inclure les titres de rubrique et les codes correspondants.
Contenus d’apprentissage

Indiquer les contenus d’apprentissage du programme-cadre liés aux attentes sélectionnées dans la boîte précédente, qui seront ciblés par les stratégies d’enseignement et d’évaluation. Inclure les titres de rubrique; aucun code requis.

Lors de la planification de l’activité, songer à la question suivante : Que voulons-nous que les élèves apprennent?
  • Préciser les objectifs d’apprentissage clés se rattachant aux attentes ciblées.
  • Organiser ces objectifs d’apprentissage selon une progression logique de manière à montrer le cheminement que les élèves suivront pour les atteindre.
Attentes relatives à l’enseignement religieux
(le cas échéant)
Compétences essentielles et habitudes de travail

Indiquer à l’aide d’un crochet les compétences essentielles et les habitudes de travail traitées ou exercées dans le cadre de cette activité ou de cette série d’activités.

 

Compétences essentielles

  • Lecture de textes
  • Rédaction
  • Utilisation de documents
  • Informatique
  • Communication verbale
  • Calcul
  • Computations monétaires
  • Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Mesures et calculs
  • Analyse de données numériques
  • Calcul approximatif
  • Capacité de raisonnement
  • Planification et organisation du travail
  • Prise de décisions
  • Résolution de problèmes
  • Recherche de renseignements
  • Pensée critique

 

Habitudes de travail

  • Sécurité au travail
  • Travail en équipe
  • Fiabilité
  • Organisation
  • Travail en autonomie
  • Initiative
  • Autonomie sociale
  • Service à la clientèle
  • Entrepreneuriat

 

Stratégies d’enseignement et d’évaluation

Notes de l’enseignante ou de l’enseignant
Fournir des suggestions qui faciliteront la prestation de l’activité d’apprentissage contextualisée. Par exemple, rappeler aux enseignants de veiller à ce que tout le matériel nécessaire, notamment les documents authentiques du secteur, soit mis à la disposition des élèves pour l’activité.

 

Mise en situation
Décrire la situation de travail dans laquelle les élèves seront placés pour réaliser l’activité.

 

Stratégies
Dresser, dans un style télégraphique, une liste descriptive et ordonnée des stratégies d’enseignement et d’évaluation choisies dans le contexte de la réalisation de l’activité. Annexer tous les documents et toutes les feuilles de travail de l’élève.

Par quels moyens se fera l’apprentissage?

  • Les stratégies d’enseignement et d’évaluation choisies favorisent-elles l’atteinte des objectifs d’apprentissage?
  • Les stratégies d’évaluation se rattachent-elles de manière ordonnée, méthodique et pertinente à chaque stratégie d’enseignement?
  • Les stratégies d’évaluation et d’enseignement donnent-elles l’occasion de fournir une rétroaction à l’élève et d’assurer son suivi tout au long de l’activité?
  • Par quels moyens l’enseignement et l’évaluation sont-ils différenciés pour répondre aux besoins des élèves?

Quels ajustements doivent être apportés aux stratégies d’enseignement et d’évaluation pour aider les élèves qui éprouvent de la difficulté à progresser dans leur apprentissage?

Évaluation du rendement de l’élève

Énumérer dans le tableau ci-dessous toutes les tâches d’évaluation reliées aux stratégies décrites dans la section précédente. Joindre tous les exercices, questionnaires, projets, expériences, etc., qui sont destinés aux élèves.
Lors de l’élaboration des activités, songer aux éléments suivants :

Comment saurons-nous que les élèves progressent dans leur apprentissage? Comment saurons-nous que les élèves ont réalisé l’apprentissage?
Par quels moyens les élèves démontreront-ils leur cheminement d’apprentissage? Par quels moyens les élèves démontreront-ils la réalisation des apprentissages?
Quels critères seront utilisés pour déterminer si les élèves cheminent bien dans leurs apprentissages? Quels critères seront utilisés pour déterminer que les élèves ont bien réalisé les apprentissages?
Quels instruments de mesure ou outils d’évaluation conviendront le mieux pour rassembler les preuves de leur cheminement d’apprentissage? Quels instruments de mesure ou outils d’évaluation conviendront le mieux pour rassembler les preuves de la réalisation des apprentissages?
Les tâches d’évaluation fourniront-elles aux élèves la possibilité de démontrer par divers moyens tout ce qu’ils ont appris?
Stratégies / Tâches d’évaluation
(Ajouter d’autres rangées au besoin.)
Intention de l’évaluation
– L’évaluation au service de l’apprentissage (diagnostique/formative);
– L’évaluation en tant qu’apprentissage (formative); ou
– L’évaluation de l’apprentissage (sommative)
1.  
2.  
3.  
4.  

Outils d’évaluation
Lister ici et annexer à même le gabarit tous les outils utilisés pour l’évaluation comme les listes de vérification, les grilles d’évaluation adaptées, les clés de correction.

Différenciation
La différenciation sera basée sur : le niveau de préparation ❐ le profil de l’élève ❐ ses champs d’intérêt ❐

La différenciation sera réalisée grâce : au contenu ❐ aux processus ❐ au produit ❐ à l’environnement d’apprentissage ❐

Adaptations

Énumérer les adaptations pédagogiques, les adaptations environnementales et les adaptations en matière d’évaluation.

Quelles adaptations doivent être apportées aux stratégies d’enseignement et d’évaluation (contenu, processus, produit) pour satisfaire aux différents besoins en matière d’apprentissage des élèves?


Notes, commentaires ou explications

Donner tout autre renseignement pertinent ou suggestion pouvant aider les enseignants à offrir l’activité ou la série d’activités.

Matériel annexé

Joindre à même ce gabarit tout le matériel utilisé pour offrir l’activité ou la série d’activités comme les feuilles de travail des élèves, les tests, les grilles d’évaluation adaptées.

Ressources

Énumérer toutes les ressources nécessaires pour offrir l’activité ou la série d’activités.

Matériel provenant du secteur
(p. ex., dessins techniques, guides, cahier de spécifications, feuilles d’analyse)

Ressources humaines

Ressources imprimées

Vidéos / DVD

Logiciels

Sites Web

Autre matériel

C.2 Modèle de grille d’évaluation des activités d’apprentissage contextualisées (AAC) exemplaires

À l’aide de la grille ci-dessous, déterminez si votre AAC est parfaitement (4 points) ou partiellement (1, 2 ou 3 points) conforme aux critères. En cas de conformité partielle, une révision pourrait s’avérer nécessaire.

  Critères pour la AAC 4 3 2 1 À
réviser
Général
  • Met en contexte le secteur de la Majeure Haute Spécialisation dans le cadre des attentes du cours
  • Prend de 6 à 10 heures d’études
  • Regroupe les contenus d’apprentissage pertinents pour répondre aux attentes
  • Prend en compte les intelligences multiples et les divers styles d’apprentissage des élèves
  • Offre des activités logiques et séquentielles
  • Utilise du matériel dont le langage est adapté aux élèves
  • Propose des mesures d’adaptation aux élèves qui ont un PEI
  • Procède à l’évaluation au service de l’apprentissage et en tant qu’apprentissage pour déterminer le niveau de départ des élèves et leur donner la rétroaction pertinente en temps opportun
  • Comprend une tâche finale authentique qui englobe les attentes
         
Connaissances et compréhension
  • Offre des expériences d’apprentissage authentiques
  • Structure les connaissances et les stratégies dans des leçons préparées avec soin
  • Intègre la différenciation sur les plans du contenu, du processus et du produit
         
Réflexion
  • Offre des activités structurées faciles à suivre
  • Promeut le développement de la pensée critique
         
Communication
  • Veille à ce que les principaux objectifs d’apprentissage de l’élève soient clairs et authentiques
  • Offre aux élèves la possibilité de réfléchir sur la façon dont l’expérience d’apprentissage a amélioré leur connaissance et leur compréhension du secteur
         
Mise en oeuvre
  • Offre des ressources propres au secteur
  • Fait le lien entre les contextes connus et nouveaux
         

C.3 Fiche de contrôle des responsables de la majeure au niveau du conseil scolaire

La coordonnatrice ou le coordonnateur de la majeure du conseil scolaire et l’équipe-école sont responsables de la mise en oeuvre d’un programme de la majeure de haute qualité. Leur collaboration est nécessaire pour :

  • appuyer chaque école dans sa planification, sa prestation et son évaluation du programme de la majeure;
  • utiliser les données pour assurer un programme de qualité;
  • satisfaire aux exigences en matière de rapports et de produits livrables;
  • promouvoir la collaboration entre les écoles et les partenaires pour assurer la qualité du programme.

Le tableau suivant peut être utilisé pour aider à une meilleure compréhension des rôles et responsabilités de la coordonnatrice ou du coordonnateur de la majeure du conseil scolaire et des membres de l’équipe-école (p. ex., le responsable de la majeure, le personnel de direction de l’école, le personnel enseignant chargé des crédits de spécialisation et des crédits d’appui, le personnel enseignant de l’éducation coopérative, les conseillères et conseillers en orientation). Dans la colonne de gauche, indiquer qui sera responsable de chaque élément de mise en oeuvre listée dans la colonne de droite.

Qui est responsable? Éléments de mise en oeuvre
 

1. Itinéraires d’études (formation en apprentissage, collège, marché du travail et université)

  • Assurer l’offre des crédits pour les quatre destinations.
  • Envoyer au Ministère pour approbation les itinéraires d’études pour tous les programmes de la majeure offerts par le conseil scolaire, démontrant la disponibilité des cours pour chaque itinéraire, par secteur et par école.
  • Envoyer au Ministère pour approbation les cours interdisciplinaires.
  • Établir et déterminer les procédures de suivi des élèves pour ce qui est des crédits devant faire partie de l’ensemble des crédits requis pour leur majeure et le domaine de spécialisation.
  •  

    2. Crédits de spécialisation (quatre crédits requis; au moins un crédit en 11e année et un crédit en 12e année)

    • S’assurer du bon choix des crédits pour le secteur et le domaine de spécialisation choisis par l’élève (selon la liste approuvée par le Ministère).
    • Vérifier si l’élève ne bénéficierait pas de l’option de substituer un des quatre crédits de spécialisation pour un crédit en éducation coopérative lié au secteur. (Ce crédit sera compté comme additionnel aux deux crédits requis en éducation coopérative dans l’ensemble des crédits.)
     

    3. Crédits en éducation coopérative (deux crédits requis)

    • S’assurer que chaque élève reçoit deux crédits en éducation coopérative liés à un des crédits de la majeure (p. ex., crédit de spécialisation, crédit d’appui). (Voir aussi p. A1-7)
    • Permettre à chaque élève de compléter les exigences en matière de crédits en éducation coopérative (p. ex., en recherchant des options pour recevoir des crédits d’éducation coopérative durant l’été, après les heures de classe ou en ligne).
     

    4. Activités d’apprentissage contextualisées (AAC) liées aux crédits d’appui

    • S’assurer qu’une AAC est offerte avec chaque crédit d’appui.
    • Établir et assurer la mise en oeuvre d’une procédure de suivi des élèves pour ce qui est des activités d’apprentissage contextualisées liées à leurs crédits d’appui.
     

    5. Certifications et formations

    • S’assurer que les élèves auront la possibilité d’obtenir toutes les certifications et formations requises dans le secteur de leur majeure.
    • Explorer les possibilités de réduire les coûts avec les partenaires (p .ex., les options « former le formateur »; la participation des élèves aux formations organisées par les partenaires du secteur.)
    • Établir et assurer la mise en oeuvre d’une procédure de suivi des élèves pour ce qui est des certifications et formations obligatoires et optionnelles requises dans leur programme de la majeure.
     

    6. Activités d’apprentissage par l’expérience et d’exploration de carrière

    • Élaborer un plan pour faciliter les possibilités d’activités d’apprentissage par l’expérience et d’exploration de carrière.
    • Établir et promouvoir les appuis communautaires pour ces activités (p. ex., visites d’entreprises, visites sur le terrain; participation à des compétitions de talents.)
    • Établir et déterminer les procédures de suivi des élèves pour ce qui est des activités d’apprentissage par l’expérience et d’exploration de carrière complétées dans le cadre de leur programme de la majeure.
     

    7. Documentation des compétences essentielles et habitudes de travail à l’aide d’outils du Passeport-compétences de l’Ontario (PCO)

    • Assurer la formation des enseignants pour le PCO.
    • Assurer l’utilisation des outils du PCO par les élèves pour documenter l’application et le développement des compétences essentielles et des habitudes de travail.
    • Établir et assurer la mise en oeuvre d’une procédure de suivi des élèves relativement à l’utilisation des outils du PCO pour documenter le développement de leurs compétences essentielles et habitudes de travail tout au long de leur programme de la majeure.
     

    8. Expériences d’anticipation

    • Élaborer un plan pour faciliter la prestation de ces expériences dans les quatre itinéraires d’études.
    • Élaborer un plan pour faire le suivi de ces expériences pour aider toute planification future.
    • Établir et assurer la mise en oeuvre d’une procédure de suivi des élèves pour ce qui est des expériences d’anticipation complétées dans le cadre de leur programme de la majeure.
     

    9. Partenariats avec les collèges, les universités et les centres de formation

    • Faciliter l’établissement de ces partenariats en communiquant avec les personnes ressources des collèges, des universités et des centres de formation.
    • Inciter des représentants de ces groupes à participer aux activités du comité consultatif de la majeure et aux rencontres de planification régionales (p. ex., PAJO, IJECT, Destination Réussite – Volet 1).
     

    10. Partenariats avec l’industrie, le milieu des affaires et la communauté

    • Faciliter l’établissement de ces partenariats en encourageant des représentants de ces groupes à participer aux activités du comité consultatif de la majeure et de l’équipe-école.
     

    11. Partenariats avec les autres écoles et conseils scolaires de langue française

  • Établir des partenariats avec les autres écoles et conseils scolaires pour partager les responsabilités et pour faciliter la prestation concernant :
    • l’offre de cours
    • le partage d’expertise des membres du personnel enseignant
    • l’éducation coopérative
    • les occasions d’apprentissage par l’expérience et d’exploration de carrière
    • les occasions d’expériences d’anticipation
    • les certifications et les formations
    • la coordination et la mise en oeuvre du programme
    • le transport des élèves
    • l’établissement de partenariats de la communauté et le secteur
    • l’établissement de partenariats avec les collèges, les centres de formation et les universités
    • le marketing et la communication
    • la collecte de données.
  •  

    12. Comité consultatif de la majeure et comité de mise en oeuvre de la majeure (équipe-école)

  • Établir un comité consultatif pour appuyer la mise en oeuvre d’une majeure de haute qualité, promouvoir les partenariats et consolider les liens avec le secteur.
  • Assurer l’établissement d’une équipe-école responsable de la mise en oeuvre :
    • des cinq composantes de la majeure;
    • de la promotion d’une communauté d’apprentissage professionnelle ciblant la mise en oeuvre et la poursuite de l’élaboration du programme de la majeure;
    • la consolidation des partenariats avec le secteur.
  •   13. Transport des élèves
    • Établir un processus pour l’allocation des fonds nécessaires au transport.
    • Coordonner au besoin le transport des élèves (p. ex., pour une activité
    • d’apprentissage par l’expérience et d’exploration de carrière ou une expérience d’anticipation).
     

    14. Budget, allocation des fonds et rapports

    • Dresser un budget pour le programme.
    • Élaborer un plan pour l’allocation des fonds.
    • Consolider les rapports budgétaires des écoles aux fins de leur soumission au Ministère.
     

    15. Processus d’inscription des élèves dans le programme de la majeure

  • Établir et mettre en oeuvre, ou améliorer, la procédure d’inscription des élèves au programme de la majeure.
  • Organiser le soutien nécessaire pour les élèves ayant des besoins particuliers ainsi que les élèves des programmes d’actualisation linguistique en français (ALF) et d’appui aux nouveaux arrivants (PANA).
  • Établir les procédures de collecte de données pour les rapports du Ministère.
  •  

    16. Renseignements dans le relevé de la majeure de l’élève

    • Offrir la formation nécessaire aux membres du personnel responsable du suivi des élèves pour que les renseignements exacts soient inscrits dans le relevé de la majeure de l’élève.
     

    17. Promotion et mise en valeur du programme

    • Élaborer une stratégie et un plan de marketing pour les programmes de la majeure, pour chaque école ou conseil scolaire.
    • S’assurer que les écoles planifient des activités de promotion et de sensibilisation de la majeure au sein de leur communauté.
     

    18. Évaluation du programme

    • Établir un processus et élaborer des outils pour mesurer la réussite du programme de la majeure (données quantitatives et qualitatives).
    • Faire la collecte et l’analyse des données concernant le programme.
     

    19. Coordination de la majeure au niveau de conseil scolaire

    • Fournir un appui aux écoles selon les besoins.
    • Faciliter la tenue de rencontres avec les équipes-écoles pour favoriser le partage de pratiques efficaces et resserrer la collaboration entre les équipes.
    • S’assurer que les écoles soumettent les données requises aux fins de rapports du Ministère selon l’échéancier.

    C.4 Modèle de plan d’action de l’école pour la mise en oeuvre de la majeure

    Conseil scolaire : _______________________________________________________

    École : _____________________________________________________________

    Année : _______________________________________________________________

    Secteur : _______________________________________________________________

    Éléments requis pour la mise en oeuvre Description des stratégies et actions requises Budget Responsable(s) Échéancier Révision des stratégies
    (février)
    Révision des stratégies et prochaines étapes (juin)
    1. Itinéraires d’études menant aux quatre destinations : formation en apprentissage, collège, marché du travail et université            
    2. Crédits de spécialisation (4 crédits requis dont au moins un crédit en 11e année et un crédit en 12e année; un de ces quatre crédits peut être substitué pour un crédit en éducation coopérative lié au secteur; ce crédit sera compté comme additionnel aux deux crédits requis en éducation coopérative dans l’ensemble des crédits)            
    3. Deux crédits en éducation coopérative liés à l’ensemble des crédits requis de la majeure            
    4. Activités d’apprentissage contextualisées liées aux crédits d’appui            
    5. Certifications et formations            
    6. Activités d’apprentissage par l’expérience et d’exploration de carrière            
    7. Documentation des compétences essentielles et habitudes de travail à l’aide des outils du PCO            
    8. Expériences d’anticipation            
    9. Partenariats avec les collèges, les universités et les centres de formation            
    10. Partenariats avec l’industrie, le milieu des affaires et la communauté            
    11. Partenariats avec d’autres écoles et conseils scolaires de langue française            
    12. Comité consultatif de la majeure et équipe-école            
    13. Transport des élèves            
    14. Budget, allocation des fonds et rapports            
    15. Processus d’inscription des élèves dans le programme de la majeure            
    16. Renseignements dans le relevé de la majeure de l’élève            
    17. Promotion et mise en valeur du programme            
    18. Suivi de la réussite des élèves dans le programme            
    19. Évaluation du programme            
    20. Coordination            

    C.5 Fiche de contrôle des directrices et directeurs d’école

    Les directrices et directeurs d’école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources et le personnel nécessaires à la mise en oeuvre d’une Majeure Haute Spécialisation de haute qualité sont en place.

    A. Préparation du personnel et du programme

    ❐ Le personnel de l’école est bien informé, enthousiaste, travaille en collaboration et désire se faire le champion de la majeure.

    ❐ Le personnel de l’école valorise et fait la promotion des quatre itinéraires d’études.

    ❐ Le personnel de l’école comprend les cinq composantes requises du programme de la majeure et se sert du Passeport-compétences de l'Ontario (PCO) avec les élèves.

    ❐ Le personnel de l’école appuie et encourage les élèves inscrits au programme de la majeure et apporte son soutien aux enseignants de la majeure.

    ❐ Le personnel enseignant des crédits d’appui intègre les activités d’apprentissage contextualisées (AAC) dans leurs matières de 11e et 12e année.

    ❐ Une équipe-école de la majeure composée de membres du personnel (p. ex., personnel de direction, conseillères ou conseillers en orientation, enseignantes ou enseignants en éducation coopérative, personnel enseignant affecté à l’éducation de l’enfance en difficulté et à l’enseignement des matières) a été établie pour assurer la mise en oeuvre des cinq composantes de la majeure.

    ❐ Un comité consultatif de l’école composé de membres de l’équipe-école de la majeure, de représentants des institutions postsecondaires et des centres de formation, et de partenaires communautaires et sectoriels a été établi (voir la section B ci-après).

    ❐ Des procédures ont été établies par le comité consultatif de l’école afin de faciliter la mise en oeuvre des cinq composantes de la majeure.

    ❐ Le personnel de l’école est au courant du processus d’inscription et de suivi des élèves tout au long de leur programme de la majeure.

    ❐ Les exigences en matière de rapports, de suivi des élèves et d’évaluation de programmes ont été établies afin d’assurer la prestation d’un programme de la majeure de haute qualité.

    B. Comité consultatif de la majeure du conseil scolaire ou de l’école

    ❐ Un comité consultatif est mis sur pied à l’école ou au niveau du conseil scolaire pour promouvoir la majeure, appuyer la mise en oeuvre de la majeure, pour dispenser des conseils à l’équipe-école de la majeure et accroître les possibilités d’apprentissage par l’expérience pour les élèves.

    ❐ Le comité consultatif de la majeure comprend des membres de la communauté représentant le(s) secteur(s) de la majeure.

    ❐ Le comité consultatif de la majeure comprend des représentants des collèges, des universités et des centres de formation.

    ❐ Le comité consultatif de la majeure comprend des membres de l’équipe-école de la majeure (p. ex., enseignants des crédits de spécialisation et des crédits d’appui, conseillères ou conseillers en orientation, enseignantes ou enseignants en éducation coopérative, personnel enseignant affecté à l’éducation de l’enfance en difficulté, membres de l’équipe de la réussite des élèves, personnel de direction).

    ❐ Le comité consultatif de la majeure a établi et partagé un calendrier des rencontres.

    ❐ Le comité consultatif de la majeure a établi les priorités pour l’année.

    C. Équipe-école de la majeure

    1. L’équipe-école a établi les procédures pour :

    ❐ compléter et réviser le plan d’action de l’école.

    ❐ inscrire les élèves dans le programme de la majeure.

    ❐ faire le suivi des crédits obtenus par les élèves.

    ❐ faire le suivi et documenter les certifications et les formations complétées par les élèves.

    ❐ consigner la réalisation des activités d’apprentissage par l’expérience et d’exploration de carrière des élèves.

    ❐ consigner la réalisation des expériences d’anticipation.

    ❐ s’assurer que les élèves développent des compétences essentielles et des habitudes de travail requises dans leur secteur et en documentent la démonstration.

    ❐ documenter les activités d’apprentissage contextualisées complétées par les élèves dans les crédits d’appui de la majeure.

    ❐ identifier les besoins des élèves et leur offrir, si nécessaire, un appui supplémentaire à tout moment.

    ❐ promouvoir la majeure à l’école, dans les écoles élémentaires, auprès des parents et dans la communauté.

    ❐ faire la collecte de données quantitatives et qualitatives (p. ex., commentaires des élèves, du personnel de l’école, des parents et des partenaires communautaires) afin d’évaluer la réussite du programme.

    ❐ suivre les dépenses budgétaires.

    ❐ préparer les rapports livrables au conseil scolaire et au Ministère.

    2. L’équipe-école a assigné les rôles et les responsabilités afin de :

    ❐ développer les quatre itinéraires d’études avec des crédits qui répondent aux exigences du Ministère.

    ❐ développer les activités d’apprentissage contextualisées liées aux crédits d’appui.

    ❐ faciliter la prestation des certifications et des formations que les élèves doivent obtenir (p. ex., choix de certifications et de formations facultatives pertinentes au programme; choix des méthodes de prestation des certifications et des formations obligatoires et facultatives ainsi que des fournisseurs; négociation et arrangement des paiements pour les frais; organisation du transport; établissement des horaires).

    ❐ faciliter la prestation des activités d’apprentissage par l’expérience et d’exploration de carrière que les élèves doivent réaliser.

    ❐ faciliter la prestation des expériences d’anticipation dans chacun des quatre itinéraires d’études.

    ❐ favoriser auprès des superviseurs de stage (les employeurs, le cas échéant) l’utilisation du plan de travail du PCO pour consigner les compétences essentielles et les habitudes de travail que les élèves démontrent en milieu de travail.

    ❐ répondre aux besoins en matière de transport des élèves.

    ❐ faciliter les stages d’éducation coopérative.

    ❐ développer un plan et du matériel de promotion afin de renseigner les élèves des écoles élémentaires au sujet de la majeure.

    ❐ développer des outils de marketing pour encourager la participation des partenaires de la communauté et du secteur, et pour promouvoir le programme au sein de l’école.

    ❐ solliciter et encourager de façon active des partenariats avec d’autres écoles élémentaires et secondaires, d’autres conseils scolaires, des institutions postsecondaires, des centres de formation et des entreprises de la communauté liées aux secteurs.

    D. Cinq composantes requises de la Majeure Haute Spécialisation

    1. Ensemble des crédits requis

    ❐ Les élèves ont la possibilité d’obtenir l’ensemble des 8 à 10 crédits requis (selon la majeure) en 11e et 12e année sur une période de deux ans.

    ❐ Les cours sont élaborés et disponibles pour les quatre destinations des itinéraires d’études.

    ❐ Le personnel enseignant des crédits d’appui est prêt à intégrer les activités d’apprentissage contextualisées à l’enseignement des matières.

    ❐ Les membres de l’équipe-école de la majeure travaillent en collaboration avec les enseignants en éducation coopérative pour organiser les stages des élèves.

    2. Certifications et formations reconnues par le secteur

    ❐ Un membre (ou des membres) de l’équipe-école de la majeure a accepté d’assumer la responsabilité de cette composante.

    ❐ Un plan a été établi pour garantir que les élèves seront en mesure d’obtenir les certifications et les formations requises sur une période de deux ans.

    ❐ Les membres de l'équipe-école de la majeure travaillent en collaboration avec la personne responsable de la majeure au niveau du conseil scolaire et avec des écoles de la province offrant un programme de la majeure portant sur le même secteur afin de faciliter la prestation de la majeure.

    ❐ Une procédure a été établie pour documenter l'obtention des certifications et formations complétées par les élèves et pour en faire le suivi.

    ❐ Le personnel de l'école et le personnel enseignant sont au courant des procédures de documentation et de suivi à appliquer pour cette composante de la majeure.

    3. Activités d’apprentissage par l’expérience et d’exploration de carrière

    ❐ Un membre (ou des membres) de l’équipe-école de la majeure a accepté d’assumer la responsabilité de cette composante.

    ❐ Un plan a été établi afin d’assurer le suivi et la documentation de ces activités.

    ❐ Les membres de l’équipe-école de la majeure travaillent en collaboration avec la personne responsable de l’éducation coopérative afin de prévoir ces activités.

    ❐ Un appui de la part des membres du comité consultatif, de la personne responsable de la majeure au niveau du conseil scolaire ainsi que des autres écoles ayant une majeure liée au même secteur a été sollicité pour planifier et mettre en oeuvre ces activités.

    ❐ Le personnel de l’école et le personnel enseignant sont au courant des procédures de documentation à appliquer pour cette composante de la majeure.

    4. Expériences d’anticipation

    ❐ Un membre (ou des membres) de l’équipe-école de la majeure a accepté d’assumer la responsabilité de cette composante.

    ❐ Un plan a été établi afin d’assurer le suivi et la documentation de ces expériences.

    ❐ Les membres de l’équipe-école ont consulté les représentants de secteur, les représentants de collèges, de centres de formation et d’universités ainsi qu’avec les membres du comité consultatif de l’école, la personne responsable de la majeure au niveau du conseil scolaire ainsi que des écoles de la province offrant un programme de la majeure portant sur le même secteur afin de faciliter les possibilités d’expériences d’anticipation pour les élèves.

    5. Compétences essentielles et habitudes de travail du PCO

    ❐ L’enseignante ou enseignant en éducation coopérative et les enseignants des crédits de spécialisation et des crédits d’appui connaissent bien le PCO.

    ❐ Les enseignants se servent du PCO lors de leurs activités en classe, surtout dans le cours d’exploration de carrière de 10e année.

    ❐ L’enseignante ou enseignant en éducation coopérative facilitera l’utilisation par les employeurs du plan de travail du PCO pour documenter les compétences essentielles et les habitudes de travail des élèves et pour fournir une rétroaction constructive et des évaluations.

    E. Suivi, supervision et production de rapports

    ❐ L’équipe-école a mis en place une procédure pour faire le suivi des cinq composantes complétées par les élèves inscrits au programme de la majeure.

    ❐ Un membre (ou des membres) de l’équipe-école de la majeure a accepté de veiller à l’application du processus de suivi des élèves et à la documentation de leur progrès dans le programme.

    ❐ L’équipe-école a élaboré un processus de suivi des progrès des élèves afin de les encourager, de leur apporter un appui et de les aider à choisir les cours qui leur sont nécessaires pour compléter le programme de la Majeure Haute Spécialisation.

    ❐ Les conseillers en orientation sont au courant des renseignements à communiquer pour que les élèves puissent obtenir un diplôme portant le sceau de la majeure et veilleront à ce que ces exigences soient respectées.

    ❐ Les membres du personnel connaissent bien la procédure de suivi des progrès des élèves de la majeure.

    ❐ Des outils ont été élaborés afin de recueillir auprès des membres du personnel, des élèves, des parents et des partenaires communautaires des données qualitatives qui permettront aux membres du comité consultatif de l’école de mesurer le progrès, la qualité et la réussite du programme.

    ❐ Des outils de marketing ont été élaborés afin de promouvoir le programme de la majeure auprès des élèves des écoles élémentaires et secondaires ainsi qu’au sein de la communauté.

    ❐ Les membres de l’équipe-école sont au courant des exigences relatives à la remise de rapports au conseil scolaire et au Ministère.

    ❐ L’équipe administrative de l’école est au courant des exigences du Ministère en matière de rapports livrables et d’échéancier pour ce qui est des données (p. ex., concernant les élèves ou le budget) et veillera à ce que ces rapports soient remplis avec précision et en temps opportun. Les dates pour les trois rapports de la majeure requis (initial, intérimaire et final) sont présentés dans le mémo ministériel annuel à la direction du conseil scolaire.