Questions et réponses

Veuillez cliquer sur un des sujets ci-dessous pour voir les questions et réponses qui y correspondent.

Veuillez consulter régulièrement les mises à jour de cette page Web.

Le programme d'insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant

Qu'est-ce que le Programme d'insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant?

Le Programme d'insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant (PIPNPE) constitue l'une des étapes d'un continuum d'apprentissage professionnel à l'intention des enseignantes et des enseignants visant à soutenir de bonnes pratiques d'enseignement, d'apprentissage et d'évaluation. Ce programme prolonge et complète la première étape de formation théorique et le stage pratique que le nouveau personnel enseignant reçoit au cours de sa formation initiale.

Le programme propose une évaluation plus significative des pratiques d'enseignement et se concentrera sur la réussite en proposant une rétroaction sur le rendement et sur l'épanouissement professionnel du nouveau personnel enseignant.

Il accorde des soutiens destinés au nouveau personnel enseignant, notamment :

  • une orientation pour toute nouvelle enseignante et tout nouvel enseignant.
  • un mentorat assuré par un personnel enseignant chevronné;
  • une formation en cours d'emploi dans des domaines tels que la gestion de la salle de classe, les communications avec les parents, et la mise en œuvre des initiatives ministérielles, y compris la Politique d'aménagement linguistique de l'Ontario.

La réussite au PIPNPE exige que l'enseignante ou l'enseignant obtienne deux notes Satisfaisant aux évaluations du rendement. Les nouveaux enseignants et enseignantes doivent faire l'objet de deux évaluations pendant leurs 12 premiers mois d'enseignement. Ils auront un délai supplémentaire de 12 mois pour terminer le PIPNPE si le résultat de l'une de leurs évaluations de rendement au cours de leur première année d'enseignement n'est pas Satisfaisant.

Une mention sera apposée sur le certificat de qualification et d'inscription et au Tableau public des membres de l'Ordre, une fois le PIPNPE dûment terminé.

Quelles sont les exigences minimales pour les éléments d'insertion du PIPNPE?

Les nouveaux enseignants et enseignantes, quelle que soit leur expérience, doivent participer à une orientation. Le nouveau personnel enseignant qui n'a jamais obtenu de poste permanent d'enseignement auparavant – qu'il ait reçu sa formation en Ontario ou hors de la province – doit bénéficier du soutien qu'offrent les éléments d'orientation, de mentorat et de perfectionnement professionnel et formation.

Qui doit participer au PIPNPE?

Tous les conseils scolaires subventionnés par les fonds publics doivent offrir le PIPNPE et, comme l'exige la loi, le nouveau personnel enseignant doit participer au Programme. Le Ministère a modifié sa politique de façon à élargir l'utilisation des fonds octroyés pour le Programme afin d'y inclure davantage d'enseignantes et d'enseignants débutants.

À compter de 2009-10, les conseils doivent inclure les nouveaux suppléants et suppléantes à long terme dans la prestation des trois éléments d'insertion du PIPNPE et, à leur discrétion, ils peuvent aussi y inclure le personnel enseignant en deuxième année d'enseignement et le nouveau personnel enseignant à temps plein de l'éducation permanente.

Qui est responsable de la mise en œuvre du PIPNPE?

Le Programme est axé sur l'école, il revient principalement à la direction de l'école de jouer le rôle de catalyseur du perfectionnement professionnel des enseignantes et des enseignants. Les directions d'école et les directions adjointes assureront le perfectionnement professionnel d'autres leaders au sein de l'école en travaillant en étroite collaboration avec les enseignants chevronnés et en comptant sur eux pour devenir des mentors. Les directions d'écoles feront les évaluations du rendement de tout leur nouveau personnel enseignant.

Pour une liste complète des rôles et responsabilités, consulter la section 3 du PIPNPE : Guide des éléments d'insertion professionnelle. (PDF, 280 Ko)

Comment les employeurs (conseils scolaires de district, administrations scolaires et écoles provinciales) et le grand public peuvent-ils savoir si une enseignante ou un enseignant a terminé le Programme avec succès?

La directrice ou le directeur d'école avise le conseil scolaire que la nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant a réussi au PIPNPE. À son tour, le conseil communique à l'Ordre  des enseignantes et des enseignants de l'Ontario le nom des enseignantes et des enseignants ayant satisfait aux exigences du Programme. Une mention est alors apposée sur le certificat de qualification et d'inscription de l'enseignante ou de l'enseignant et au tableau public de l'Ordre. Cette mention indique au public que l'enseignante ou l'enseignant a achevé le Programme, y compris l'enseignement en salle de classe, et a acquis un certain degré de maîtrise dans la profession.

Haut de page

Renseignements à l'intention du nouveau personnel enseignant

À qui le nouveau personnel enseignant peut-il s'adresser pour obtenir des renseignements sur le PIPNPE?

Il peut obtenir plus de renseignements sur le PIPNPE auprès de la direction de son école. En outre, chaque conseil scolaire a désigné une agente ou agent de supervision ainsi qu'une personne-ressource responsables du PIPNPE.

Tout le nouveau personnel enseignant reçoit-il les mêmes soutiens dans le cadre du PIPNPE?

Non. Tous les nouveaux enseignants et enseignantes ont accès aux soutiens décrits dans le guide PIPNPE : Guide des éléments d'insertion professionnelle. (PDF, 280 Ko). Chaque nouvelle enseignante ou nouvel enseignant remplit, avec l'aide de son mentor et de la directrice ou du directeur d'école, le formulaire de Stratégie individuelle du PIPNPE (Word, 70 KB) en fonction des exigences du programme et de ses besoins spécifiques. Cette stratégie peut être révisée en cours d'année à mesure de l'évolution des besoins.

De combien de temps disposent les nouveaux enseignants et enseignantes pour terminer le PIPNPE?

Les nouveaux enseignants et enseignantes doivent faire l'objet de deux évaluations pendant leurs 12 premiers mois d'enseignement. On prévoit que la plupart d'entre eux auront terminé le PIPNPE dans ce délai.

Néanmoins, ils ont jusqu'à 24 mois pour terminé le Programme au cas où ils obtiendraient une note autre que Satisfaisant durant cette première année.

De plus, les règlements prévoient que dans certaines circonstances, cette période de 24 mois peut être prolongée jusqu'à 90 journées scolaires (environ un semestre) pour que le petit nombre d'enseignantes et d'enseignants qui changent d'établissement durant la deuxième année d'enseignement – et qui ont besoin de temps pour s'adapter à leur nouveau milieu de travail – puissent terminer le PIPNPE.

Les règlements prévoient également d'exclure de la nouvelle période d'enseignement certains cas particuliers (p. ex., une absence prolongée approuvée par le conseil, tel qu'un congé de maternité).

Combien de temps faudra-t-il attendre pour que la mention figure sur le certificat de qualification et d'inscription d'une nouvelle enseignante ou d'un nouvel enseignant qui a réussi le PIPNPE?

Les conseils scolaires doivent communiquer à l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario la liste des nouvelles enseignantes et des nouveaux enseignants qui ont terminé le PIPNPE dans un délai de 60 jours suivant leur réussite au Programme. L'Ordre ajoutera la mention à son Tableau public dans les 60 jours suivant la réception de l'avis du conseil scolaire. En conformité avec le règlement actuel de l'Ordre, les nouveaux certificats de qualification et d'inscription sont livrés une fois par année.

Le nouveau personnel enseignant certifié travaillant dans une école privée ou dans une école des Premières nations peut-il accéder au PIPNPE?

Non. La mention indiquant la réussite au programme signifie qu'une enseignante ou un enseignant a terminé avec succès un an d'emploi dans un conseil scolaire subventionné par les fonds publics de l'Ontario.

La mise en œuvre du PIPNPE signifie-t-elle que les diplômées et diplômés des facultés d'éducation ne sont pas complètement qualifiés?

Non. Pour pouvoir enseigner, les enseignantes et enseignants doivent terminer un programme de formation initiale agréé et détenir un certificat de qualification et d'inscription de l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario. Ce certificat signifie que les nouveaux enseignants et enseignantes sont parfaitement qualifiés et responsables de leurs élèves et de leur classe.

Le PIPNPE est distinct de la reconnaissance officielle par l'Ordre et vise à appuyer les nouveaux enseignants et enseignantes dans la salle de classe.

Les candidates et candidats à un poste d'enseignement à temps partiel qui obtiennent un certificat de qualification et d'inscription transitoire et un poste permanent ont-ils le droit de recevoir la mention PIPNPE?

Oui. Pour le nouveau personnel enseignant, avoir droit à la mention PIPNPE dépend de l'obtention d'un poste permanent. Ceci s'applique aux nouveaux enseignants et enseignantes titulaires d'certificat de qualification et d'inscription transitoire.

Haut de page

Suppléantes et suppléants à long terme

Quelle est la différence entre « nouveau personnel enseignant », « nouveau personnel suppléant à long terme » et « nouveau personnel enseignant à plein temps de l'éducation permanente »?

L'expression « nouveau personnel enseignant » s'applique à tout le personnel inscrit à l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario, y compris au personnel qui est formé hors de la province et qui obtient un poste permanent à temps plein ou à temps partiel dans un conseil scolaire, une administration scolaire ou une école provinciale et qui commence à enseigner pour la première fois en Ontario.

Une nouvelle suppléante ou un nouveau suppléant à long terme est une enseignante suppléante ou un enseignant suppléant membre de l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario qui occupe pour la première fois un poste de suppléante ou suppléant à long terme pour une période d'au moins 97 jours scolaires.

Le nouveau personnel enseignant à plein temps en éducation permanente est une enseignante ou un enseignant membre de l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario qui enseigne deux cours du secondaire par session, quatre fois au cours d'une année scolaire, dans une école pour adulte où l'enseignement se déroule pendant la journée.

Les nouvelles suppléantes et les nouveaux suppléants à long terme (SLT) sont-ils admissibles à participer au programme?

En 2009-2010, les conseils scolaires offriront les éléments d'insertion du programme à leur nouveau personnel enseignant suppléant à long terme.

Aux fins du PIPNPE, une nouvelle suppléante ou un nouveau suppléant à long terme est une enseignante suppléante ou un enseignant suppléant membre de l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario qui occupe pour la première fois un poste de suppléante ou suppléant à long terme pour une période d'au moins 97 jours scolaires.

Le nouveau personnel enseignant suppléant devrait inscrire sa participation au Programme sur le formulaire de Stratégie individuelle du PIPNPE. Si par la suite il obtient un poste permanent, la direction de l'école pourra en tenir compte en décidant des éléments d'insertion professionnelle qui lui sont nécessaires. Par exemple, si les SLT suivent une séance d'orientation et obtiennent plus tard un poste permanent au sein du même conseil, ils n'auront pas à suivre la même séance une deuxième fois.

Les autres suppléantes et suppléants pourront-ils participer au programme?

Les conseils scolaires peuvent, à leur gré, proposer des éléments d'insertion professionnelle à leurs autres suppléantes et suppléants dans le cadre du PIPNPE (p. ex., suppléantes et suppléants à la journée, autres SLT dont le contrat est de moins de 97 jours, etc.). Cependant, les fonds alloués au titre du PIPNPE ne sont pas destinés à ce groupe d'enseignants.

En ce qui concerne les suppléantes et suppléants, comme ils ne sont pas inclus dans la définition de « nouveau personnel enseignant », ils ne pourront pas obtenir de mention du PIPNPE avant de répondre à cette définition. Lorsque le suppléant ou la suppléante devient un « nouvel enseignant » ou une « nouvelle enseignante » (c.-à-d. qu'un conseil scolaire financé par les fonds publics de l'Ontario l'emploie comme enseignante ou enseignant), elle ou il devra alors participer au PIPNPE, tel qu'il est indiqué dans la Loi sur l'Éducation et ses règlements.

Un conseil peut-il utiliser les fonds alloués au PIPNPE pour offrir des soutiens à une enseignante ou un enseignant temporaires embauchés avec permission intérimaire?

Non. Toutefois, les conseils peuvent  utiliser leurs propres fonds pour offrir des soutiens aux enseignantes ou enseignants temporaires qui ont été embauchés avec permission intérimaire.

Les suppléantes et les suppléants seront-ils désavantagés à l'embauche s'ils ne peuvent pas obtenir la mention de réussite au PIPNPE sur leur certificat de qualification et d'inscription?

La mention de réussite au PIPNPE indique la participation à un programme de soutien et l'achèvement d'une année d'enseignement dans une école de l'Ontario subventionnée par les fonds publics (ce qui correspond à une année d'expérience dans cette province).

Avant le PIPNPE, les conseils, en tant qu'employeurs, devaient toujours faire un choix entre embaucher du personnel débutant ou du personnel chevronné. La mention de réussite au PIPNPE ne modifie en rien ce choix.

Haut de page

Personnel enseignant en deuxième année d'enseignement et personnel enseignant de l'éducation permanente

Pourquoi le PIPNPE a-t-il été élargi pour inclure le personnel enseignant qui en deuxième année d'enseignement?

Cet élargissement répond à la recherche et la rétroaction continues mises en avant par les consultations effectuées auprès des partenaires en éducation, notamment des fédérations d'enseignants, du personnel des conseils, un groupe de discussion composé de personnel enseignant en deuxième année d'enseignement, ainsi que d'une évaluation du PIPNPE réalisée par l'Université d'Ottawa. Les conclusions indiquent que le personnel enseignant en deuxième année d'enseignement est mieux en mesure d'identifier et de mettre en œuvre des stratégies visant à améliorer plus rapidement les compétences.

Les conseils scolaires sont-ils obligés d'offrir des soutiens dans le cadre du PIPNPE au personnel enseignant en deuxième année d'enseignement?

Non. Mais si des fonds sont disponibles, les conseils peuvent, à leur gré, continuer d'offrir des soutiens dans le cadre du PIPNPE à leur personnel enseignant en deuxième année d'enseignement. La recherche et la rétroaction venant de fédérations d'enseignants et du personnel des conseils ainsi que de l'évaluation du PIPNPE réalisée par l'Université d'Ottawa et d'un groupe de discussion composé de personnel enseignant en deuxième année d'enseignement indiquent que le personnel enseignant en deuxième année d'enseignement est mieux en mesure d'identifier et de mettre en œuvre des stratégies visant à améliorer plus rapidement les compétences.

Le personnel enseignant en deuxième année d'enseignement est-il obligé de se prévaloir des soutiens offerts dans le cadre du PIPNPE?

Non. Les enseignantes et les enseignants en deuxième année d'enseignement ne souhaiteront pas tous ou ne nécessiteront pas tous des soutiens pendant une deuxième année. Les études réalisées montrent toutefois que ce personnel enseignant est mieux en mesure d'identifier et de mettre en œuvre des stratégies visant à améliorer plus rapidement les compétences.

Si les conseils scolaires décident d'offrir des soutiens à leur personnel enseignant en deuxième année d'enseignement, qui décide quels enseignants et enseignantes pourront y participer?

Chaque enseignante ou enseignant en deuxième année d'enseignement est encouragé, en consultation avec la direction de l'école, à considérer sa participation aux éléments d'insertion additionnels, si on lui en offre la possibilité.

Les conseils scolaires sont-ils obligés d'offrir des éléments d'insertion dans le cadre du PIPNPE à tout le nouveau personnel enseignant à temps plein de l'éducation permanente dès le début de l'année scolaire 2009-2010?

Non. À compter de 2009-2010, les conseils scolaires pourront, à leur gré, offrir à leur nouveau personnel enseignant à temps plein de l'éducation permanente des éléments d'insertion dans le cadre du PIPNPE.

Quels soutiens sont offerts au nouveau personnel enseignant de l'éducation permanente qui ne travaille pas à temps plein?

Les conseils scolaires peuvent inclure, le cas échéant, leur nouveau personnel enseignant de l'éducation permanente qui ne travaille pas à temps plein dans la prestation de certains éléments du PIPNPE qu'ils offrent déjà (p. ex., les séances d'orientation pourraient être ouvertes à davantage de participantes et participants).

Haut de page

Renseignements pour les mentors

Qui sont les mentors?

Tous les mentors sont des enseignantes et enseignants chevronnés qui se portent volontaires pour agir comme mentor. Ils sont choisis et jumelés avec le nouvel enseignant ou la nouvelle enseignante en fonction d'un processus systématique qui tient compte des commentaires du nouvel enseignant ou de la nouvelle enseignante et du mentor. Les modèles de mentorat peuvent varier selon le contexte scolaire et les besoins de l'enseignante ou de l'enseignant. Ainsi, le mentorat peut être individuel ou en équipe, ou les séances de mentorat peuvent se dérouler par voie électronique.

Les mentors évalueront-ils le nouvel enseignant ou la nouvelle enseignante?

Non. La direction de l'école est responsable de l'évaluation du nouveau personnel enseignant. L'élément « mentorat » du PIPNPE vise à fournir un soutien et à favoriser l'épanouissement des participantes et participants en toute confidentialité et sans évaluation. Le but est de favoriser une culture de mentorat collégiale et coopérative qui aidera le nouvel enseignant et la nouvelle enseignante et qui profitera aux élèves.

Y a-t-il des situations où la nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant pourra avoir des discussions confidentielles avec son mentor?

Oui. La nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant doit être suffisamment à l'aise pour discuter avec son mentor. Le volet mentorat du PIPNPE vise à aider et à favoriser la croissance professionnelle de façon collégiale, sans poser de jugement, et en toute confidentialité au besoin.

Les conseils scolaires ont-ils le droit d'utiliser les fonds alloués au PIPNPE pour accorder des jours libérés au mentor d'une nouvelle suppléante ou d'un nouveau suppléant à long terme?

Oui. Les conseils scolaires ont le droit d'utiliser les fonds alloués au PIPNPE pour payer le temps libéré du mentor d'une nouvelle suppléante ou d'un nouveau suppléant à long terme afin qu'il puisse participer à des séances de formation en mentorat ou à des activités entre mentor et nouvel enseignant ou nouvelle enseignante, telles que l'observation en classe, la planification des leçons ou des unités, et des possibilités de perfectionnement professionnel.

Haut de page

Information à l'intention des conseils scolaires

De quelle manière les conseils scolaires de district, les administrations scolaires et les écoles provinciales devront-ils rendre compte du financement fourni pour mettre en œuvre le PIPNPE?

Les conseils scolaires, les administrations scolaires et les écoles provinciales doivent soumettre un rapport final sur le PIPNPE (comprenant un état détaillé des dépenses) au ministère de l'Éducation chaque année, en juillet. Ils doivent également soumettre des données au Ministère tous les ans dans le cadre des prévisions budgétaires, des prévisions budgétaires révisées et des états financiers.

De plus, le personnel du Ministère effectuera des visites de contrôle et de vérification afin de rencontrer la surintendante ou le surintendant responsable du PIPNPE et la personne-ressource pour s'assurer que les exigences du PIPNPE sont satisfaites.

Quels sont les résultats attendus dans le cadre du PIPNPE?

En terminant avec succès le PIPNPE, le nouveau personnel enseignant aura atteint les résultats suivants :

  • Une orientation sur le curriculum et le contexte ontariens, de même que sur l'organisation et le fonctionnement du conseil scolaire et de l'école;
  • Une amélioration de ses compétences et une meilleure confiance en soi grâce à la participation à un mentorat;
  • Un apprentissage professionnel continu dans la gestion de la salle de classe, la communication avec les parents et d'autres activités liées aux initiatives actuelles du Ministère (p. ex., littératie et numératie, Programme axé sur la réussite des élèves, la sécurité dans les écoles, et, dans les écoles de langue française, la Politique d'aménagement linguistique);
  • Un enseignement réussi dans un conseil scolaire ontarien financé par les deniers publics; 
  • Une preuve, d'au moins huit compétences, en conformité avec le Règlement de l'Ontario 99/02, tel que modifié.

Les enseignantes et les enseignants :

    • se préoccupent du bien-être et du développement de tous les élèves;
    • font preuve de dévouement en matière d'enseignement et favorisent l'apprentissage et le rendement des élèves;
    • traitent les élèves équitablement et avec respect;
    • assurent un milieu d'apprentissage qui encourage les élèves à résoudre des problèmes, à prendre des décisions, à apprendre la vie durant et à devenir des membres à part entière de la société en évolution;
    • connaissent la matière à enseigner, le curriculum de l'Ontario et la législation sur l'éducation;
    • appliquent leurs connaissances professionnelles et leur compréhension des élèves, du curriculum, de la législation, des méthodes d'enseignement et des stratégies de gestion de la salle de classe pour favoriser l'apprentissage et le rendement des élèves;
    • communiquent efficacement avec les élèves, les parents et les collègues; et
    • effectuent une évaluation continue du cheminement des élèves, évaluent leur rendement et communiquent régulièrement les résultats aux élèves et aux parents.

Les sessions d'orientation ayant lieu en août ou en dehors des heures scolaires sont-elles obligatoires dans le cadre du PIPNPE, même si les enseignantes et les enseignants ne sont pas rémunérés pour y participer?

En ce qui concerne l'orientation, certains conseils ont adopté leurs propres méthodes, et peuvent choisir de la proposer en août sur invitation. Le personnel enseignant qui y participe bénévolement peut compter cette participation pour le PIPNPE.

Étant donné que des enseignantes et enseignants peuvent être dans l'impossibilité de participer à ces sessions d'orientation, et peuvent être embauchés après septembre, l'orientation doit également être proposée toute l'année.

Le nombre de jours libérés que les conseils peuvent proposer au nouveau personnel enseignant et aux mentors est-il limité?

C'est la direction de l'école qui déterminera le nombre de jours libérés qu'elle accordera aux nouveaux enseignants et enseignantes et aux mentors; il faut seulement que ce temps réponde aux besoins indiqués sur le formulaire de Stratégie individuelle du PIPNPE.

Les conseils qui souhaitent allouer des fonds pour ce temps libéré, en sus de ceux accordés par le Ministère pour le PIPNPE, peuvent le faire à leur gré.

Haut de page

Comité directeur du PIPNPE

Quel est le rôle du comité directeur du PIPNPE?

Un comité directeur efficace est essentiel au bon fonctionnement d'un programme d'insertion professionnelle. Il est donc vivement recommandé qu'au moment de former leur comité directeur du PIPNPE, chaque conseil envisage de recruter des membres de groupes d'intervenants appropriés et, surtout, des personnes affiliées aux associations locales d'enseignantes et d'enseignants.

Un comité directeur efficace doit coordonner les soutiens, les politiques, les procédures et l'examen du programme à l'échelle du conseil pour aider les écoles à mettre le PIPNPE en place et améliorer la capacité. Le comité pourrait par exemple assumer la responsabilité de la préparation d'un processus de sélection des mentors, des stratégies de jumelage et d'interruption, de l'organisation des sessions à l'échelle du conseil, et de la formation des directions d'école et des directions adjointes pour qu'ils puissent offrir des programmes d'orientation à l'école.

Qui devrait siéger au comité directeur du PIPNPE?

Un élément essentiel à la réussite du PIPNPE est la création de partenariats avec les personnes concernées, notamment la création d'un comité directeur pour l'orientation du Programme. Pour mettre sur pied ce comité, le conseil devrait envisager de recruter :

  • des nouvelles enseignantes ou des nouveaux enseignants;
  • des mentors;
  • des directions d'école et des directions adjointes;
  • des personnes affiliées aux associations locales d'enseignantes et d'enseignants;
  • les agentes ou agents de supervision responsables des éléments d'insertion professionnelle et de l'évaluation du rendement du nouveau personnel enseignant;
  • des membres de facultés d'éducation;
  • des personnes appartenant à d'autres organismes, selon les besoins.

Pourquoi le comité directeur doit-il prévoir une stratégie pour interrompre la relation entre la nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant et son mentor?

Parfois, sans raison apparente, la relation entre la nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant et son mentor ne fonctionne pas. Il est important de protéger le professionnalisme des deux personnes et de les encourager à poursuivre une relation de mentorat tout le long de leur carrière.

Haut de page

Formulaire de Stratégie individuelle du PIPNPE

Le formulaire de Stratégie individuelle du PIPNPE doit-il servir de mécanisme d'évaluation du nouveau personnel enseignant qui termine le PIPNPE?

Non. Le formulaire de Stratégie individuelle du PIPNPE est un moyen d'assurer le dialogue, l'apprentissage et le suivi des éléments de soutien auxquels le nouveau personnel enseignant a participé dans le cadre du PIPNPE. Il ne contient aucun critère d'évaluation et son objectif est uniquement d'indiquer si le nouveau personnel enseignant a participé aux activités personnalisées du PIPNPE. Il ne s'agit pas d'une liste de contrôle.

Comment le formulaire de Stratégie individuelle du PIPNPE sera-t-il transféré si l'enseignante ou l'enseignant change d'école ou de conseil?

Étant donné que l'enseignante ou l'enseignant complète le formulaire de Stratégie individuelle du PIPNPE et s'en sert pour faire le suivi des éléments réussis, c'est à elle ou à lui de conserver le formulaire. Une copie devrait aussi être conservée dans les bureaux du conseil, conformément aux directives administratives du conseil.

Est-ce que la directrice ou le directeur de l'école a la responsabilité de remplir le formulaire de Stratégie individuelle du PIPNPE?

Non. C'est le personnel enseignant participant qui doit remplir ce formulaire, en collaboration avec son mentor. Le formulaire a été conçu pour faire le suivi et l'enregistrement des éléments du Programme auxquels l'enseignante ou l'enseignant participe.

La direction de l'école se reportera au formulaire de Stratégie individuelle du PIPNPE pour s'assurer que les soutiens et le financement nécessaires sont en place.

Une fois que le formulaire est rempli, la nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant et la directrice ou le directeur de l'école doivent signer le formulaire.

Le personnel enseignant participant intervient-il pour déterminer les éléments du PIPNPE auxquels il va participer?

Oui. L'enseignante ou l'enseignant, son mentor et la direction collaborent afin de déterminer les stratégies requises pour appuyer la nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant dans la mise en œuvre du PIPNPE. Ce plan peut évoluer au cours de l'année selon les besoins du personnel enseignant.

La nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant signe le formulaire pour indiquer sa participation aux éléments requis du Programme. Lorsque la signature de la directrice ou du directeur de l'école figure sur le formulaire, cela veut dire que la nouvelle enseignante ou le nouvel enseignant a reçu deux notes Satisfaisant pour l'évaluation du rendement du nouveau personnel enseignant et a donc réussi au Programme.

Par ailleurs, le PIPNPE s'assortit de certaines exigences minimales. Tous les enseignants et enseignantes qui y participent, quelle que soit leur expérience, doivent suivre l'élément d'orientation. Tous les nouveaux enseignants et enseignantes qui n'ont jamais eu de poste permanent d'enseignant auparavant, qu'ils aient été formés en Ontario ou hors de la province, doivent bénéficier du soutien qu'offrent les éléments d'orientation, de mentorat et de perfectionnement professionnel et formation.

Haut de page

Historique

Qui a participé à l'élaboration du Programme d'insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant?

L'idée de ce Programme a été recommandée par la Table de concertation sur le perfectionnement professionnel du personnel enseignant à la Table ronde de partenariat en éducation. La Table de concertation rassemblait les principaux partenaires en éducation, dont des candidates et candidats des facultés d'éducation, des nouveaux membres du personnel enseignant ainsi que des représentantes et des représentants des fédérations et des associations de parents et de conseillères et conseillers scolaires.