En vedette – archives

La transition vers la maternelle et le jardin d'enfants à temps plein

Lindsay (Ontario)

Transcript <a href="/fre/spotlight/feb15-11.html#transcript" title="http://www.edu.gov.on.ca/fre/spotlight/feb15-11.html#transcript" style="display:none;">Transcription</a>

Appareil mobile

Transcription

Deborah White, parent : Nous hésitions à inscrire Alex au programme à temps plein parce que nous pensions que ce serait difficile pour lui d'aller à l'école tous les jours, qu'il serait extrêmement fatigué. L'environnement de travail en équipe, avec la combinaison enseignant-éducateur de la petite enfance, c'est super. En plus, l'apprentissage par le jeu semble vraiment fonctionner.

Greg Piggott, enseignant à la maternelle : Au début de cette année scolaire, beaucoup de parents craignaient que la journée ne soit trop longue. Dans la deuxième moitié de novembre, au cours des entretiens avec les parents, j'ai constaté qu'ils avaient totalement changé d'avis.

Michelle Davidson, éducatrice de la petite enfance : La plupart de nos élèves peuvent lire maintenant, et les parents peuvent voir que leurs enfants réussissent. Ils savent que leurs enfants suivent bien et ils sont très contents.

Deborah White, parent : Qu'est-ce que tu aimes faire le plus à la maternelle?

Enfant : Travailler!

Deborah White, parent : Travailler! Il aime travailler. Il a grandi tellement vie sur le plan de la socialisation avec ses camarades, et aussi il a appris à chanter des chansons et à compter et à faire des additions. Je n'aurais pas pu demander un meilleur programme. Ça fonctionne pour nous et ça fonctionne pour Alex. Nous en sommes vraiment contents.