Semaine de la sensibilisation à l'intimidation et de la prévention

Histoires de réussite

Certaines écoles ont tenu des activités formidables en matière de sensibilisation à l'intimidation et de prévention. En voici quelques exemples.

Champlain Discovery School, Pembroke (2010-2011)

Le personnel et les élèves de la Champlain Discovery School ont célébré la Semaine de la sensibilisation à l'intimidation et de la prévention avec diverses activités. Les élèves ont rédigé et lu à haute voix des récits sur l'intimidation et les sentiments qu'elle provoque. Ils ont aussi créé des œuvres d'art qui ont été affichées dans toute l'école. Les annonces quotidiennes incluaient des faits sur l'intimidation, qui ont permis aux élèves de réfléchir à ses conséquences sur les victimes et sur toute la communauté scolaire. Le jeudi 18 novembre, le conseiller en soutien scolaire a demandé au personnel et aux élèves de porter du rose afin de montrer leur appui à la sensibilisation à l'intimidation et à la prévention lors d'une assemblée scolaire.

St. Francis Xavier Catholic High School, Ottawa (2010-2011)

Toute la St. Francis Xavier Catholic High School a participé à la Semaine de la sensibilisation à l'intimidation et de la prévention. Le vendredi 19 novembre, des représentants des élèves et des élèves-mentors se sont rendus dans toutes les classes pour demander que tous les élèves et le personnel enseignant participent à la campagne provinciale de prévention de l'intimidation. Ils ont créé une murale pour appuyer leur devise qui signifie « main dans la main pour arrêter le cycle de l'intimidation ». Les élèves ont confectionné et signé plus de 1 000 mains en papier et les ont disposées autour de la murale en signe d'engagement à mettre un terme à l'intimidation.

Dr. G. W. Williams Secondary School, Aurora (2009-2010)

L'intimidation est un problème délicat, mais grave. Le personnel et les élèves de la Dr. G. W. Williams Secondary School ont donc organisé une assemblée de prévention de l'intimidation pour attirer l'attention sur le sujet. Lors de cette assemblée, tous les membres du personnel enseignant et du personnel de soutien portaient une chemise rose pour promouvoir l'idée d'un environnement scolaire sans intimidation. Le message a touché une corde sensible chez les élèves : une semaine plus tard, ils se sont eux aussi vêtus en rose pour appuyer la prévention de l'intimidation. Pour Joseph Collins, enseignant à l'école et organisateur de l'assemblée, « la sensibilisation aux conséquences de l'intimidation exige un effort collectif. Nous sommes très fiers de nos élèves parce qu'ils se sentent concernés et prennent des mesures pour lutter contre ce problème ».

Christ the King Catholic Elementary School, Richmond Hill (2008-2009)

À la Christ the King Catholic Elementary School de Richmond Hill, les élèves et le personnel peuvent participer à diverses initiatives visant à promouvoir un comportement positif et à prévenir l'intimidation. Chaque mois, le personnel scolaire nomme des élèves qui ont fait preuve de bonne conduite. Les élèves peuvent nommer leurs camarades en mettant leur nom dans un bocal qui se trouve dans chaque salle de classe. Par la suite, lors d'une assemblée, on rend hommage à ces élèves pour leurs bontés et leurs vertus. « C'est l'occasion idéale de nous réunir en tant que communauté », a déclaré la directrice Jacquie Cushing Dill. Les élèves du cycle intermédiaire peuvent aussi faire partie d'un comité de justice sociale dirigé par eux-mêmes, pour apprendre des rôles de leadership et changer le cours des choses.

Œuvres d'élèves

Emily Sanderson, 7e année
King George Public School, Guelph


Tanpreet Gidda, 7e année
King George Public School, Guelph


Pam Hammer, 7e année
North Easthope Public School, Stratford


Emma Lichti, 7e année
North Easthope Public School, Stratford