Écoles sécuritaires : Cyberintimidation

Cyberintimidation

Le respect et la responsabilité en ligne

La cyberintimidation diffère des autres formes d'intimidation, puisqu'elle :

  • se répand comme un feu de paille;
  • peut se faire dans l'anonymat;
  • peut laisser des traces en ligne pendant une période indéterminée;
  • a des effets négatifs sur le climat scolaire, même si elle ne s'est pas produite à l'école

Où puis-je en apprendre plus?

  • Jeunesse, J'écoute offre aux élèves un service de consultation, d'information et de référence par téléphone et en ligne.
  • La Kids' Internet Safety Alliance (KINSA) travaille de concert avec les organismes d'application de la loi et de protection de la jeunesse, ainsi qu'avec les milieux d'affaires afin de sensibiliser les gens aux dangers potentiels de l'Internet et de les conseiller et de les former à cet égard.  (site Web en anglais seulement)
  • Cyberagents est un programme éducatif assisté par ordinateur créé par l'Association pour la santé et l'éducation physique de l'Ontario. Le programme comporte deux volets axés sur le jeu interactif en classe et conçus pour informer les élèves des risques et des questions de sécurité associés à l'utilisation d'Internet, soit le volet « Écran miroir » pour les élèves de 7e année et le volet « En plein vol » pour les élèves de 8e année.
  • Commissaire à l'information et à la protection de la vie privée/Ontario : vous y trouverez une foule de ressources concernant la protection de votre vie privée ainsi que l'accès à l'information.

Que pensent les élèves de la technologie et de la cyberintimidation?

En mai 2007, le ministère a organisé un forum auquel ont participé des élèves de toutes les régions de l'Ontario afin de mieux comprendre la manière dont les élèves utilisent Internet, les téléphones cellulaires et d'autres technologies.

Les élèves ont parlé des effets positifs de la technologie, ont partagé leurs expériences et leurs perspectives en la matière et ont également proposé des solutions à divers problèmes, notamment à la cyberintimidation. Voici quelques-unes de leurs suggestions :

  • renforcer le leadership des élèves;
  • déployer de plus grands efforts de sensibilisation à la technologie et aux activités en ligne;
  • poursuivre les efforts des écoles et du gouvernement destinés à mobiliser les élèves;
  • trouver de nouvelles approches pour décourager les utilisations inappropriées de la technologie.

Voici quelques commentaires d'élèves présents au forum :

  • « L'intimidation physique n'est plus aussi répandue de nos jours, mais on ne peut pas en dire autant de la cyberintimidation. L'intimidation qui se fait en personne ne laisse pas de traces sur papier, et les gens peuvent faire comme si rien ne s'était passé. Mais c'est difficile d'oublier l'intimidation en ligne parce qu'il en reste toujours des traces. »
  • « Chacun de nous peut choisir de contribuer ou non à la cyberintimidation. C'est un choix et c'est notre responsabilité. »
  • « Il faut sensibiliser les gens pour qu'ils utilisent les technologies d'une manière responsable et non d'une manière négative. »
  • « Les critiques venant de nos camarades nous affectent plus que la désapprobation d'un adulte. Il est important que nous, les élèves, prenions les devants pour être efficaces et trouver une solution. »