Prix du premier ministre pour la tolérance dans les écoles

Lauréats de 2014-2015


Aldergrove Public School, Unionville
York Region District School Board

Championne de la participation à la vie de l'école

L'école publique Aldergrove a saisi que ses élèves et leurs familles, aux antécédents variés, ont un rôle essentiel à jouer dans la promotion d'un climat scolaire positif. Son équipe pour la sécurité et la tolérance dans les écoles les a donc invités, au même titre que d'autres partenaires communautaires, à lui apporter un soutien accru, ce qui lui a facilité la mise en place de ce qui suit :

  • un rassemblement sur place, en septembre, à l'occasion duquel des membres du personnel et des élèves ont participé à des activités de renforcement de l'esprit d'équipe, y compris une soirée de danse traditionnelle (baptisée « stomp » par les Autochtones), une initiative de nettoyage communautaire ou encore une manifestation artistique sur le thème de la justice sociale;
  • une présentation sur la danse et la technologie faite par des membres autochtones de la collectivité aux élèves du primaire;
  • une visite de lieux de culte de diverses religions, guidée par des membres du service de police local, dans le but d'aider les élèves à mieux comprendre les différentes cultures et systèmes de croyances représentés dans la collectivité;
  • des rencontres de discussion ouverte et autres initiatives comparables qui offrent aux élèves l'occasion de donner leur avis sur la manière d'améliorer le climat scolaire ou encore l'inclusion dans les comités d'enseignantes et d'enseignants d'élèves élus à cette fin par leurs camarades de classe qui contribuent aux décisions clés de ces comités;
  • divers autres moyens, par exemple l'application SchoolInfoApp ou un fil d'actualité Twitter, d'informer les parents des élèves et les membres de leur famille en général des activités organisées à l'école et de les inciter à y participer. Un partenariat avec un service multilingue a permis à la parenté des élèves de participer, par voie téléphonique ou par courriel, à des ateliers proposés par l'école. De plus, des séances mensuelles de « tisane et causette », facilitées par des traductrices et traducteurs, ont renforcé le dialogue entre les membres du personnel enseignant et administratif de l'école et les parents ou autres membres de la famille des élèves.

Grâce aux efforts qu'elle a déployés pour accroître la participation des membres de la collectivité à la vie scolaire, l'école publique Aldergrove a réussi à augmenter de 20 % l'aide bénévole dont bénéficient ses programmes. L'école a distribué un « bulletin de notes » aux familles, que 70 % d'entre elles ont rempli, attribuant à l'école des notes allant de 88 à 96 % sur le plan du rendement des élèves, du bien-être des élèves comme du bien-être environnemental, de la technologie et de l'innovation, de même que de l'équité et de l'inclusion.


Conestoga Public School, Brampton
Peel District School Board

Pleins feux sur la santé des élèves
L'école publique Conestoga accorde une importance primordiale à la santé et la sécurité de ses élèves. Son équipe pour la sécurité et la tolérance dans les écoles a travaillé sans relâche pour établir un milieu scolaire qui favorise l'inclusion et le soutien des élèves, et ce, en forgeant des relations avec divers partenaires communautaires qui ont facilité les activités suivantes :

  • la création de « mercredis marchants », après une longue collaboration avec les partenaires régionaux pertinents à la nécessaire régulation du trafic aux alentours de l'école. Grâce à l'amélioration de la signalisation routière, y compris l'ajout de marques sur la chaussée et une meilleure synchronisation des feux de circulation, à la présence de brigadières et brigadiers scolaires aux intersections et à une supervision renforcée par ailleurs, un grand nombre d'élèves peuvent désormais se rendre à l'école à pied ou à vélo, en toute sécurité; ceux et celles qui ne le peuvent pas ont la possibilité de faire de la marche ou de la course à pied au sein d'un « club des kilomètres » durant les récréations;
  • l'organisation de rencontres « tisane et causette » et de soirées consacrées à la nutrition à l'intention des parents, sur le thème du bien manger, parrainées par des partenaires communautaires, qui ont aussi servi à mieux sensibiliser les parents à différents sujets, notamment le parentage, les soutiens en santé mentale ou encore les bienfaits d'une bonne alimentation et de l'activité physique;
  • la mise sur pied d'un « parlement scolaire » au sein duquel des élèves représentant les classes de 3e, 4e et 5e années peuvent discuter de la vie à l'école, cerner leurs préoccupations à cet égard et s'entendre sur les mesures à prendre pour y faire face. Ces élèves sont par exemple tombés d'accord sur l'insuffisance d'activités parascolaires proposées à certains de leurs camarades : ils ont donc fait une collecte de fonds, acheté du matériel pour le terrain de jeu et organisé des activités de plein air pour l'ensemble des élèves durant la récréation de midi.

C'est à l'équipe pour la sécurité et la tolérance dans les écoles que revient le mérite d'avoir augmenté le degré de participation à la vie scolaire à l'école publique Conestoga. Elle n'a eu cesse de promouvoir la santé et le bien-être, avec pour résultat que les élèves se sentent aujourd'hui plus en sécurité, font de meilleurs choix à la cantine le midi et participent davantage à la vie de l'école, au même titre de leurs parents, qui assistent en nombres croissants à des activités telles que les soirées consacrées à la nutrition.


École élémentaire catholique Lamoureux – Enseignement personnalisé, Ottawa
Conseil scolaire de district catholique du Centre-Est de l'Ontario

Pose des fondements de relations positives
L'École élémentaire catholique Lamoureux a reconnu la nécessité d'instaurer un climat d'interactions positives, de collaboration et de participation au sein de sa communauté scolaire. Elle a donc pris une série d'initiatives, décrites ci-après, pour appuyer un bon comportement chez les élèves et promouvoir un milieu scolaire sécuritaire et tolérant :

  • un comité consultatif d'élèves a été mis sur pied qui a donné suite aux préoccupations exprimées par les élèves et leurs parents lors d'un récent sondage, et ce, par exemple, en créant une boîte à lettres dans laquelle peuvent être déposés, en toute sécurité, des témoignages écrits et anonymes relatifs à des incidents d'intimidation;
  • deux assemblées générales sont convoquées à l'école chaque mois : l'une a pour thème la collaboration et l'appui de comportements positifs et met en vedette les talents des élèves par l'entremise de spectacles variés; l'autre favorise l'apprentissage et la discussion sur les types de comportements qui contribuent à un climat scolaire harmonieux;
  • l'adoption de la méthode « arrête, marche et parle » pour faciliter la résolution des conflits et mettre fin à l'intimidation. Les élèves de la 1re à la 4e année ont collaboré à la création d'une vidéo qui explique cette méthode à leurs camarades comme à leurs parents. Les élèves ont par ailleurs pris part à un concours de dessin qui les a invités à dessiner des affiches illustrant cette méthode qui ont ensuite été affichées un peu partout dans l'école.

L'École Lamoureux a ainsi réussi à très nettement réduire, ces deux dernières années, le nombre d'incidents mineurs et majeurs associés à un comportement inapproprié. Les élèves sont mieux équipés pour régler leurs différends et dire ce qui les inquiète, le cas échéant, grâce à la méthode « arrête, marche et parle » et à des regroupements tels que le conseil consultatif d'élèves. Ainsi, selon les résultats d'un sondage sur le climat scolaire, 97 % des élèves disent se sentir très fortement aidés, appuyés et respectés à l'école et tout à fait en sécurité dans son enceinte.


James Robinson Public School, Markham
York Region District School Board

Une école exceptionnelle, à tous les niveaux
James Robinson Public School est un petit établissement dont les élèves, aux origines variées, ont à l'occasion et pour différentes raisons, du mal à participer à toutes les facettes de la vie scolaire. Soucieuse de veiller à ce que l'école soit une expérience positive pour l'ensemble des élèves, l'équipe pour la sécurité et la tolérance dans les écoles a mené à bien les activités suivantes :

  • l'aménagement, aidé de la communauté scolaire au complet, d'une cour d'école pleinement accessible, incluant un plateau pour des spectacles et une salle de classe en plein air, un jardin potager et sensoriel et enfin, une aire où jouer sans équipement fixe;
  • l'animation d'une « journée des grands-parents » qui a permis aux aînés visés — dont certains ont eux-mêmes fréquenté l'école James Robinson – de célébrer leurs liens avec les jeunes générations, de participer à la démonstration d'activités physiques à intégrer à leur quotidien, de se familiariser avec de nouvelles technologies et de se laisser divertir par les récits et les spectacles musicaux des élèves;
  • le lancement d'un programme de « gestes spontanés de bonté » qui invite les élèves à repérer un besoin au sein de la collectivité, puis à se mettre en rapport avec un organisme de bienfaisance pertinent, lui proposer leur aide, concevoir les moyens de combler le besoin repéré et accomplir les tâches requises.

L'engagement sans faille des élèves, du conseil d'école, des parents et des membres du personnel ont produit des changements dont bénéficient les familles partout dans la collectivité. La nouvelle aire de jeu pleinement accessible, unique en son genre dans tout le district, permet à tous les enfants, quelle que soit leur exceptionnalité, de participer aux activités organisées à cette école jour après jour, et de profiter des nombreuses occasions qui leur sont ainsi proposées de réaliser leur plein potentiel. Lors de sondages menés par l'école, la très grande majorité des élèves ont dit avoir un sentiment de sécurité et d'inclusion.


L'Amoreaux Collegiate Institute, Toronto
Toronto District School Board

Revitalisation du milieu scolaire
L'équipe pour la sécurité et la tolérance dans les écoles de L'Amoreaux s'est fixé pour objectif de transformer son établissement en un carrefour d'échanges et de rencontres avec le reste de la collectivité. Sa détermination et son leadership ont permis à cette équipe de forger des partenariats clés et de favoriser la réussite et le bien-être des élèves par le lancement des programmes suivants :

  • un programme dirigé par les élèves eux-mêmes, baptisé Fun in Athletics, qui vise à promouvoir des styles de vie sains et actifs et à renforcer les capacités de leadership; il a pour avantages accessoires que les jeunes qui y participent donnent le bon exemple à leurs cadettes et cadets, tout en rehaussant l'image de l'école au sein de la collectivité;
  • un partenariat, baptisé Beds to Africa, avec l'organisme de bienfaisance, dans le cadre duquel les élèves inscrits au programme de conception et de construction bâtissent des lits qui sont ensuite expédiés dans des pays en voie de développement; jusqu'ici, plus de 150 élèves ont collaboré à ce programme et bâti plus de 300 lits;
  • la création de deux clubs, Boyzz to Men pour les garçons et Girls Gotta Have It pour les filles, au sein desquels les uns et les autres se sentent en sécurité et peuvent apprendre des techniques de résolution de conflits et obtenir l'aide nécessaire à leur réussite scolaire;
  • l'équipe interdisciplinaire de robotique a conçu et construit des robots qu'elle a ensuite présentés lors de concours locaux, régionaux et internationaux. Encouragés par leurs parents et le personnel de l'école, les membres de cette équipe ont visité des écoles élémentaires locales pour présenter leurs travaux et donner à d'autres jeunes le goût de les émuler.

L'Amoreaux a rehaussé tous les aspects de son milieu scolaire. L'amélioration du rendement des élèves et de leurs relations de camaraderie, de même que l'établissement de partenariats communautaires solides, ont eu une influence positive sur les élèves et les ont incités à faire leur part pour rendre la vie d'autres membres de la collectivité plus facile et plus agréable. La place prioritaire que les aménagements de l'école accordent aux élèves et les activités dirigées par ces derniers ont rendu la communauté scolaire de l'Amoreaux plus sensible aux problèmes de justice sociale et l'établissement est aujourd'hui considéré par les membres de son personnel comme « l'endroit le plus innovant et le plus motivant qui soit où travailler ».


North Park Collegiate and Vocational School, Brantford
Grand Erie District School Board

Un milieu d'apprentissage de qualité ouvert et pleinement accessible
Deux défis que North Park Collegiate a éprouvé le besoin de relever en priorité sont la santé et la sécurité des élèves. Il était évident que pour améliorer le climat scolaire, il fallait d'abord veiller à ce que l'ensemble des élèves se voient reflétés dans le matériel pédagogique utilisé par l'école et se sentent appuyés par la communauté scolaire. Prête à passer à l'action, l'école n'a ménagé aucun effort pour instaurer un milieu scolaire propice à l'apprentissage, et ce, par l'entremise de ce qui suit :

  • des activités de lutte contre l'intimidation, organisées par des élèves spécialement formés à cet effet qui, en équipe, ont mis au point des programmes et des ressources pour aider leurs camarades victimes de ce type de comportement. L'équipe a aussi mis sur pied d'autres événements dans le but d'équiper les élèves des connaissances et de la confiance nécessaires pour réagir à des tentatives d'intimidation et pour signaler ce type d'incident;
  • des améliorations apportées aux aménagements de l'école par souci d'inclusion et de tolérance, telles que la création de toilettes universelles ou encore la traduction des pancartes et des avis affichés dans le foyer de l'école en différentes langues que les élèves et leurs familles parlent à la maison;
  • le programme baptisé Best Buddies, dont le but est de favoriser la pleine intégration et participation des élèves ayant des besoins particuliers à l'organisation d'activités scolaires telles que la distribution de petits déjeuners à la cantine, la campagne de recyclage, les excursions en cours d'année ou encore le spectacle musical annuel donné par les élèves de 11eannée.

La collaboration entre le personnel de North Park Collegiate et les élèves et parents d'élèves de l'établissement a engendré un climat scolaire plus positif et accueillant. L'établissement a constaté une baisse des incidents d'intimidation et un accroissement du degré de participation à la vie de l'école chez l'ensemble de ses élèves et des membres de son personnel. La communauté scolaire est désormais mieux équipée pour faire face aux problèmes touchant la sécurité, la santé mentale et le bien-être des élèves. Évoquant la radicale transformation opérée dans la culture de l'école, un élève mentor a récemment dit que dans le milieu scolaire ainsi créé n'importe qui se sent désormais à l'aise de se montrer en couple dans les couloirs, sans crainte de se faire intimider.


Notre Dame High School, Ottawa
Ottawa Catholic District School Board

De saines habitudes font des élèves en santé
Rehausser le rendement de ses élèves et leur bien-être en général n'a pas été chose facile pour l'école secondaire Notre Dame. Un sondage effectué sur le climat scolaire avait fait ressortir que des problèmes de santé mentale étaient dans la plupart des cas la cause première du manque d'assiduité observé chez certains élèves. L'équipe pour la santé et la tolérance dans les écoles a décidé de remédier à cette situation en organisant, au sein de l'école, les activités suivantes en vue de promouvoir un milieu positif et inclusif pour l'ensemble des élèves :

  • la mise sur pied d'une équipe d'entraide baptisée Helping Hands, qui a créé des programmes d'éducation et de sensibilisation à la santé mentale et au bien-être des élèves et organisé une série d'activités dirigées par des élèves pour aider leurs camarades à gérer leur anxiété en période de stress, notamment l'animation de séances de relaxation, l'administration de questionnaires sur le niveau de stress ou encore l'offre d'un programme portant sur les problèmes de santé mentale;
  • le lancement d'un programme baptisé Healthy Transitions, de concert avec le personnel du bureau de santé publique local, dans le but de faciliter la transition vers le cycle supérieur de l'école des élèves ayant fait leurs 7e et 8e années dans un autre établissement;
  • la création d'un partenariat entre un groupe d'élèves, les conseils d'école du district et divers organismes locaux pour mettre à l'essai plusieurs initiatives visant à renforcer les liens entre l'école Notre Dame et ses écoles nourricières : les élèves faisant partie de ce groupe ont pris les devants pour cultiver des relations d'amitié et de mentorat avec leurs camarades venus des écoles nourricières, notamment en les aidant à planifier leur journée d'activités et en leur tenant compagnie durant les récréations;
  • l'organisation d'un événement multiculturel annuel, incluant une soirée de dégustation de mets traditionnels reflétant des cultures variées, un spectacle d'artistes amateurs et une discussion entre parents d'élèves dans le cadre d'une table ronde sur les problèmes auxquels se heurtent les nouveaux venus et la manière d'améliorer l'expérience scolaire de ces derniers.

Le soutien continu des efforts de collaboration de l'équipe a eu un effet réellement bénéfique sur le climat scolaire à Notre Dame. Les élèves ont fait partie intégrante de la quête et de l'exécution de solutions et, grâce à cela, leurs suspensions ont diminué de 56 %, les incidents de violence ont cessé, le vandalisme aussi, et ils étaient 171 à avoir assisté à l'événement multiculturel de l'école, contre 30 l'année précédente. Les élèves comme le personnel de l'école se félicitent des améliorations observées au niveau du rendement scolaire comme de l'assiduité et des comportements en général.


St. Alfred Catholic Elementary School, Mississauga
Dufferin-Peel Catholic District School Board

Un bel essor de la participation des élèves
L'amélioration de la santé, de la sécurité, du bien-être et du degré de participation à la vie scolaire de tous les élèves de St. Alfred supposait de leur apporter du soutien à tous les niveaux : physique, spirituel, émotionnel et social. Prenant appui sur les valeurs catholiques propres à l'école, l'équipe pour la sécurité et la tolérance dans les écoles a rehaussé le climat scolaire par l'entremise des activités suivantes :

  • une campagne de prévention de l'intimidation baptisée Caught you caring : tout au long de l'année scolaire, les élèves qui font montre d'un comportement exemplaire sont récompensés par la remise d'un billet pour une tombola, dont les gagnants sont annoncés publiquement et se voient remettre un certificat de félicitations pour leurs actions;
  • des initiatives lancées par l'équipe d'amateurs d'écologie, les Eco-Eagles, composée d'élèves des 4e à 8e années, visant à rendre toute la population scolaire plus sensible à l'environnement, y compris des campagnes de réduction des déchets et de recyclage, des activités de jardinage ou encore la collaboration avec divers partenaires communautaires pour marquer l'Heure pour la Terre;
  • la promotion d'une alimentation saine et d'une activité physique régulière : le comité de la santé et du bien-être de l'école a par exemple mis sur pied un événement différent chaque mois pour encourager les élèves à se rendre à l'école à pied ou souligner les mérites de la consommation de légumes, de grains entiers et de produits laitiers; il a aussi inauguré un comptoir à provisions mobile qui propose des en-cas bons pour la santé et organisé un « aérobathon » annuel ouvert non seulement aux membres de la communauté scolaire, mais de la collectivité tout entière.

Les efforts déployés à St. Alfred ont porté fruit. Cette école, primée pour l'importance qu'elle accorde à l'environnement par le label « Eco Gold », a porté son taux de réacheminement des déchets de 27 à 47 % et forgé de précieux partenariats qui lui permettent d'animer des ateliers très appréciés par les parents et toute une gamme d'activités parascolaires à l'intention des élèves. Il ressort d'une enquête anonyme effectuée en ligne sur l'intimidation que 92 % des élèves de St. Alfred se sentent en sécurité à l'école. De plus, interrogés à ce sujet, les parents d'élèves et des partenaires communautaires de l'école disent que celle-ci est à leurs yeux très accueillante et tolérante.


Tilbury Area Public School, Tilbury
Lambton Kent District School Board

La participation des élèves vue comme un atout
L'équipe de leadership scolaire de Tilbury a reconnu qu'il restait encore du chemin à faire à son école pour établir un véritable climat d'inclusion, de tolérance et de participation. L'équipe a donc offert à l'ensemble des élèves, y compris aux apprenantes et apprenants de l'anglais, différentes possibilités de participer à la vie scolaire, et ce, par :

  • l'organisation de rassemblements scolaires, des journées spirituelles et des événements de collecte de fonds pour des bonnes œuvres, l'apport d'un aide aux plus jeunes élèves sur le terrain de jeu ou encore l'organisation de sorties dans la collectivité, par exemple une visite à une maison de soins infirmiers;
  • l'invitation lancée à l'ensemble des élèves de noter sur des bouts de papier les bonnes actions qu'ils ont observées chez leurs camarades et de les verser dans un seau disposé dans leur salle de classe, seau dans lequel plusieurs noms seront par la suite tirés, dont les titulaires obtiendront une récompense, sous forme d'une période de récréation plus longue, une journée d'animation en classe sur le thème de leur choix ou encore un repas-partage en leur honneur. Le contenu des seaux déposés dans les différentes classes est en fin de compte transféré dans un seul grand contenant pour toute l'école et les élèves gagnants lors d'un second tirage général sont récompensés par une célébration à l'échelle de l'école;
  • une enquête auprès de l'ensemble des apprenantes et apprenants de l'anglais des 5e à 8e années, de leurs familles et des membres de leur communauté pour connaître les problèmes auxquels ils se heurtent à l'école et savoir à quoi ressemblerait leur école idéale.

Les efforts ainsi déployés ont mené à une série d'améliorations dans l'école, tant sur le plan matériel que social. Les résultats de l'enquête susmentionnée ont par exemple incité l'équipe de leadership scolaire à faire davantage pour s'adapter à la diversité culturelle de la communauté scolaire, et notamment à actualiser la collection de la bibliothèque de l'école, à prévoir la traduction en plusieurs langues des messages que l'école diffuse sur un écran de télévision ou encore à diffuser des bulletins d'actualité pour tenir les familles au courant de ce qui se passe à l'école. Quantité de clubs d'élèves ont par ailleurs vu le jour, reflétant besoins et centres d'intérêt variés de toute la population étudiante. Les résultats des élèves aux évaluations effectuées par l'Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) excèdent les moyennes provinciales, le nombre de suspensions est en baisse de 80 % et l'école attire et fidélise 75 % d'élèves de plus qu'auparavant.


White Oaks Secondary School, Oakville
Halton District School Board

L'union fait la force
White Oaks Secondary School compte parmi ses effectifs plus d'élèves à risque que tout autre établissement du district. Répartie sur deux séries de bâtisses, sa population scolaire englobe plus de 1 800 élèves, lesquels sont souvent dépassés par sa taille et par le grand choix de programmes, surtout les nouveaux venus. Une bonne partie des élèves de White Oaks n'accordent guère d'importance à leur scolarité et ont besoin de rattraper des crédits que des absences ou d'autres incidents dans leur vie hors de l'école leur ont fait manquer. Animée du désir de favoriser la réussite de ces élèves, l'équipe pour la sécurité et la tolérance dans les écoles a axé ses efforts sur l'élaboration de stratégies à long terme pour leur redonner le goût d'apprendre et les remettre à niveau. À cette fin, elle a :

  • organisé une série de présentations par des personnes de l'extérieur qui ont permis aux élèves de comprendre les effets de l'intimidation et l'importance d'établir comme de maintenir une communauté scolaire bienveillante, sécuritaire et inclusive. Plusieurs cinéastes et le père d'un jeune homme sur lequel porte un documentaire présenté aux élèves ont été invités à discuter avec les élèves de l'intimidation. Les élèves ont aussi participé à des activités interactives qui ont plus spécifiquement porté sur l'intimidation de jeunes filles par des jeunes filles;
  • invité d'autres élèves à diriger une série d'activités dans le but de célébrer la diversité et notamment, de concert avec des clubs tels que la Gay-Straight Alliance (alliance gai-hétéro) ou l'association Awareness and Activism, à organiser des rassemblements scolaires, des fêtes de fin d'études et des initiatives de justice sociale. Les élèves ont ainsi créé et exposé des affiches surdimensionnées un peu partout dans l'école et distribué aux membres du personnel des maillots mauves que ceux-ci ont porté et sur lesquels figurait la phrase « Bullying Stops Here » (l'intimidation s'arrête ici);
  • lancé des programmes venant en aide aux élèves qui rencontrent à l'école des obstacles psychologiques et sociaux à l'apprentissage, à savoir le programme d'éducation parallèle Full-On Recovery Time et le programme COMPASS de santé mentale.

Tout le travail fourni par White Oaks pour améliorer son climat scolaire s'est traduit par un taux de réussite global de 66 % chez les élèves à risque inscrits à ses programmes de rattrapage de crédits et par une baisse de plus de 50 % du nombre d'élèves suspendus au cours du premier trimestre ces deux dernières années. Leur plus grande motivation et leur participation accrue aux activités scolaires comme à la prise de décisions ont donné aux élèves – et par ricochet, aux membres du personnel de l'école – un plus grand sentiment d'appartenance à la communauté scolaire.