Recherche en éducation

La Stratégie de recherche et d'évaluation du ministère de l'Éducation

Ministère de l'Éducation de l'Ontario Stratégie de Recherche (PDF, 280 Ko)

  1. Stratégie de recherche et d'évaluation du Ministère
  2. Importance de la Stratégie de recherche et d'évaluation
  3. Élaboration et mise en œuvre de la Stratégie de recherche et d'évaluation
  4. Le Comité directeur des SMA
  5. Le rôle du directeur général ou de la directrice générale de la recherche (DGR)
  6. L'Équipe de coordination de la recherche du Ministère
  7. Le Comité ontarien de la recherche en éducation (CORÉ)
  8. Le colloque annuel sur la recherche en éducation
  9. Les centres de réseautage professionnel GIARE
  10. Le Programme de formation en évaluation et en recherche

1. Stratégie de recherche et d'évaluation du Ministère

Les buts prioritaires en matière d'éducation du ministère de l'Éducation de l'Ontario sont les suivants :

  • Améliorer le rendement des élèves;
  • Réduire les écarts dans le rendement des élèves;
  • Accroître la confiance et le soutien que la population accorde à l'enseignement public.

Pour faire progresser ces buts, le Ministère a pris l'engagement d'élaborer et de mettre en œuvre des politiques et des programmes reposant sur des informations factuelles et des recherches appropriées, et ayant rapport avec les buts prioritaires en matière d'éducation.

La Stratégie de recherche et d'évaluation vise à :

  • procurer le leadership nécessaire pour coordonner et gérer les activités de recherche ministérielles qui appuient les buts provinciaux en éducation;
  • mettre en œuvre la recherche et l'évaluation afin d'appuyer les politiques, les décisions concernant les programmes, et les pratiques reposant sur des informations factuelles;
  • développer les capacités individuelles et organisationnelles d'accès, d'utilisation et de conduite de la recherche;
  • encourager la coopération dans la recherche en établissant des réseaux et des partenariats entre le personnel ministériel, les chercheurs et chercheuses ainsi que les représentants et représentantes du milieu de l'éducation de l'Ontario afin de répondre aux besoins prioritaires de la recherche;
  • communiquer les activités de recherche nouvelles et existantes ainsi que leurs résultats à l'interne et dans l'ensemble du secteur provincial de l'éducation;
  • contribuer à un organisme provincial, national et international de connaissances en matière de politiques, de programmes et de pratiques pédagogiques.

2. Importance de la Stratégie de recherche et d'évaluation

Le Ministère s'engage à se fonder sur des éléments d'appréciation en ce qui concerne les décisions que nous prendrons, les politiques que nous élaborerons et les programmes que nous mettrons en œuvre. De bons éléments d'appréciation comprennent, entre autres choses, le recours à la recherche et à l'évaluation pour guider notre travail. Le Ministère a un rôle important à jouer en matière de conception, de réalisation, de commande et de communication des travaux de recherche en rapport avec nos buts prioritaires.

Malheureusement, les bons travaux de recherche en éducation n'aboutissent pas toujours dans les mains des enseignants et enseignantes et des aides-enseignants et aides-enseignantes qui enseignent en classe, ou dans les mains des personnes qui établissent les politiques d'éducation. Nous savons pourtant que la recherche peut contribuer à l'utilisation de méthodes plus efficaces pouvant se traduire par une amélioration du rendement des élèves. Les éléments d'information obtenus grâce à la recherche et à l'évaluation peuvent également aider à veiller à ce que les ressources soient judicieusement utilisées et que nos futurs programmes tirent des enseignements des points forts et des points faibles des démarches autrefois préconisées. Des éléments reposant sur une évaluation indépendante permettent aussi d'accroître la confiance qu'a le public dans les résultats que nous obtenons.

La Stratégie de recherche et d'évaluation est importante, car élaborer, mettre en œuvre et communiquer au sujet de la recherche et de l'évaluation sont au cœur de notre façon de procéder pour atteindre nos buts prioritaires.

3. Élaboration et mise en œuvre de la Stratégie de recherche et d'évaluation

À l'interne, le ministère de l'Éducation met en œuvre une série d'activités pour faire en sorte qu'il se conforme bien à l'élaboration et au processus décisionnel concernant les politiques et les programmes et reposant sur des informations factuelles et des recherches appropriées qui constituent la norme.

Ces activités ont pour objectif d'aider le personnel du Ministère à améliorer ses capacités d'accès, de compréhension, de commande et d'application de la recherche et de l'évaluation de façon appropriée afin de contribuer aux décisions concernant les politiques et les programmes et d'atteindre nos buts prioritaires.

Un site intranet fait partie de la série d'activités de renforcement des capacités destinées à appuyer les pratiques reposant sur des recherches appropriées au sein du Ministère. Un réseau officiel et un réseau officieux de contacts de recherche sont en train d'être mis en place dans tout le Ministère.

À l'externe, le Ministère collabore avec des représentants et représentantes du milieu de l'éducation, des chercheurs et chercheuses ainsi que d'autres partenaires clés pour faire participer chacun de ces groupes au rattachement de la recherche aux politiques, programmes et pratiques.

Grâce au Comité ontarien de la recherche en éducation, les chercheurs et chercheuses ainsi que les représentants et représentantes du milieu de l'éducation s'associent pour cerner les priorités de recherche, mettre en commun leurs résultats et collaborer au rattachement de la recherche aux pratiques. La page consacrée à la recherche sur le site public du Ministère et sur celui du colloque annuel sur la recherche en éducation sont des outils qui y contribuent.

La Stratégie de recherche et d'évaluation progresse au sein du Ministère – et en dehors du Ministère – grâce aux activités concertées d'un large éventail de particuliers et de groupes, qui ciblent tous les buts suivants : améliorer le rendement des élèves; réduire les écarts dans le rendement des élèves; et accroître la confiance que la population accorde à l'enseignement public.

4. Le Comité directeur des SMA

Les sous-ministres adjoints (SMA) du ministère de l'Éducation se réunissent régulièrement pour traiter des priorités de recherche du Ministère afin de veiller à ce qu'elles appuient ses orientations et ses buts stratégiques. Les SMA veillent également à une harmonisation verticale, horizontale et commune des activités de recherche au sein de leur division, dans l'ensemble du Ministère et d'autres ministères. Le directeur général ou la directrice générale de la recherche est membre de ce Comité.

Les attributions du Comité directeur des SMA consistent à :

  • définir les activités de recherche du Ministère en montrant les priorités pour une recherche significative;
  • encourager le recours à la recherche pour contribuer aux orientations et aux pratiques stratégiques au sein du Ministère et dans l'ensemble du secteur de l'éducation;
  • assurer une harmonisation horizontale et commune de la recherche dans tout le Ministère et d'autres ministères et organismes s'il y a lieu;
  • orienter les activités, notamment la nécessité de renforcer les capacités, pour appuyer la Stratégie de recherche et d'évaluation du Ministère.

5. Le rôle du directeur général ou de la directrice générale de la recherche

Ce poste au sein du ministère de l'Éducation confère un rôle de leadership central dans les activités de recherche et d'évaluation du Ministère. Le directeur général ou la directrice générale de la recherche (DGR) élabore et promeut la Stratégie de recherche et d'évaluation du Ministère. Il ou elle collabore avec le Comité directeur de recherche des SMA afin de veiller à ce que les activités de recherche et d'évaluation soient axées sur les objectifs stratégiques du Ministère. Le ou la DGR favorise également la collaboration dans tout le Ministère, et avec ses partenaires, en vue d'un engagement commun en matière de recherche se rattachant aux politiques, aux programmes et aux pratiques.

Les attributions de la DGR consistent à :

  • définir et mettre en place un rôle central et prépondérant afin d'offrir une perspective stratégique aux activités de recherche et d'évaluation à l'échelle du ministère de l'Éducation et correspondant aux orientations stratégiques de ce dernier;
  • coordonner la conception et la mise en œuvre d'évaluations par des tierces parties portant sur les activités et les buts prioritaires du Ministère;
  • proposer un leadership stratégique en vue du développement de la communication et de la diffusion par le Ministère des activités de recherche et d'évaluation et de leurs résultats pour les besoins internes et externes;
  • adopter une approche bien ciblée des futures recherches et évaluations de programmes demandées par le Ministère en rapport avec les orientations stratégiques de ce dernier;
  • élaborer et promouvoir la Stratégie de recherche et d'évaluation du Ministère à l'interne et à l'externe, notamment en participant au Comité directeur de recherche des SMA, à l'Équipe de coordination de la recherche, au Comité ontarien de la recherche en éducation, au colloque annuel sur la recherche en éducation, et en élargissant et en entretenant des relations de recherche à l'interne et à l'externe;
  • formuler des conseils et des recommandations stratégiques à la haute direction sur les activités de recherche et d'évaluation se rapportant aux priorités ministérielles, et qui sont pertinentes pour les activités interministérielles et intergouvernementales;
  • proposer des compétences spécialisées en recherche et un leadership stratégique pour appuyer la mise en place d'une culture de la recherche au sein du Ministère et le renforcement des capacités de recherche à l'interne;
  • encadrer le rôle et les activités des étudiants et étudiantes diplômés avec des stages de courte durée au Ministère dans le cadre de l'initiative de renforcement des capacités de recherche.

La DGR est également membre de l'Équipe de coordination de la recherche du Ministère et du Comité ontarien de la recherche en éducation.

6. L'Équipe de coordination de la recherche du Ministère

Ce Comité, composé de personnel de tout le ministère de l'Éducation, fait la promotion de l'harmonisation horizontale au sein de ce dernier et d'autres ministères dans le but de cerner les occasions de recherche concertée. Le directeur général ou la directrice générale de la recherche est membre de cette équipe.

Les attributions de l'Équipe de coordination de la recherche du Ministère consistent à :

  • fournir de l'information, des recommandations et un soutien de coordination au Comité directeur des SMA et au directeur général ou à la directrice générale de la recherche afin de bien mettre en place les volets de la Stratégie de recherche et d'évaluation;
  • communiquer les perspectives de la Direction ainsi que ses activités et ses besoins pour contribuer au développement permanent et à la mise en œuvre de la Stratégie de recherche et d'évaluation et rendre compte de son succès et de son efficacité;
  • cerner les besoins de renforcement des capacités à l'interne et y donner suite :
    • en évaluant les besoins du Ministère en matière de recherches et de partage des connaissances;
    • en définissant les écarts sur le plan des connaissances ou des compétences et en formulant des recommandations et (ou) en élaborant des stratégies pour y répondre;
    • en créant de nouvelles possibilités de partage des connaissances et des pratiques efficaces à l'échelle du Ministère;
    • en recueillant et diffusant de l'information sur les activités et les priorités ministérielles en matière de recherche, et en coordonnant les activités pour parvenir à une certaine harmonisation;
    • en faisant la promotion des possibilités de perfectionnement professionnel pour répondre aux écarts sur le plan des capacités de recherche.
  • contribuer au développement des activités de recherche du Ministère;
  • préconiser une harmonisation horizontale au sein du Ministère et d'autres ministères/organismes et auprès d'intervenants clés afin de cerner les synergies et les occasions de recherche concertée.

L'Équipe a entamé une série de projets visant à renforcer les capacités de recherche et d'évaluation du Ministère, dont un plan de renforcement des capacités à l'interne. L'Équipe a créé une série de réseaux officiels et officieux, notamment en définissant des « contacts de recherche » dans tout le Ministère. Des sous-groupes de l'Équipe de coordination de la recherche travaillent sur les différents modes de communication sur la recherche, y compris des articles dans le bulletin électronique interne du Ministère, des séances d'apprentissage sur place à l'intention du personnel du Ministère, et un volet « Recherche » sur les sites intranet et Internet du Ministère.

7. Le Comité ontarien de la recherche en éducation (CORÉ)

Ce Comité est composé de personnes possédant un important bagage de connaissances en matière d'éducation et de recherche. Il encourage les activités de recherche et d'évaluation en Ontario; cerne les besoins en recherche; favorise la collaboration en vue de l'intégration de la recherche, des politiques et des pratiques; et assure la diffusion d'exemples de collaborations et de communications efficaces entre la recherche et les pratiques. Le directeur général ou la directrice générale de la recherche est membre d'office de ce groupe. Pour en savoir plus

8. Le colloque annuel sur la recherche en éducation

Ce colloque, qui a lieu chaque année, rassemble des chercheurs et chercheuses, des représentants et représentantes du milieu de l'éducation, ainsi que des responsables des politiques du milieu de la recherche et de l'éducation. Ce colloque est l'occasion pour les participants d'établir des réseaux, de se faire une idée des recherches actuelles par rapport aux priorités ministérielles et de cerner les écarts sur le plan de la recherche future. Le Comité ontarien de la recherche en éducation aide le Ministère à concrétiser, planifier et animer ce colloque, et encourage les activités dans le milieu de la recherche en éducation en réponse aux thèmes évoqués lors du colloque. Le Comité directeur des SMA et le directeur général ou la directrice générale de la recherche proposent des orientations importantes sur les thèmes prioritaires du colloque. Un comité de planification à l'échelon du personnel est responsable de la préparation et de la réalisation de cet événement important.

9. Les centres de réseautage professionnel GIARE

L'initiative de la Gestion de l'information pour l'amélioration du rendement des élèves (GIARE) permet d'accroître les capacités provinciales et locales afin de pouvoir utiliser les données et l'information étayant l'amélioration du rendement des élèves. Un volet important de la partie sur le renforcement des capacités locales de cette initiative concerne l'appui accordé à sept centres de réseautage professionnel GIARE à travers la province.

Les centres de réseautage professionnel (CRP) ont été établis comme des communautés d'apprentissage professionnelles pour appuyer les efforts des conseils scolaires et des écoles. Ces centres ont aidé ces derniers à apprendre à gérer et à utiliser les données étayant l'amélioration du rendement des élèves. Voici quelques-unes des activités qu'ils proposent : l'instauration d'une culture dynamique basée sur les données pour étayer la prise de décisions; la liaison avec le milieu de la recherche; et le renforcement des capacités en recherche et en évaluation pour guider les pratiques dans les salles de classe.

10. Le Programme de formation en évaluation et en recherche

Le Programme de formation en évaluation et en recherche, dispensé par la Direction des ressources humaines, comprend six modules visant à doter le personnel et les responsables du Ministère des connaissances et des capacités nécessaires afin de bien utiliser la recherche et l'évaluation dans la prise de décisions concernant les politiques et les programmes. Les participants appartiennent à la Direction des politiques et des programmes.