Juillet 2012

Mois et années précédentes

Prochaines étapes en relations de travail – le point sur les discussions et invitation

Le 9 juillet 2012

Le jeudi 5 juillet dernier, j'ai annoncé la signature d'un protocole d'entente entre le ministère de l'Éducation et l'Ontario English Catholic Teachers' Association (OECTA). Ce protocole d'entente est le résultat de plusieurs mois de discussions difficiles. (Vous le trouverez ci-joint.) Nous ne sommes pas arrivés à cet accord sans peine, mais parce que nous avons travaillé ensemble, nous avons poursuivi la conversation et nous nous sommes concentrés sur ce qui importe le plus – les élèves –, nous avons maintenant un accord qui servira de feuille de route pour d'autres accords similaires et conventions collectives locales. Cette feuille de route permettra de protéger l'expérience en classe des élèves ainsi que les progrès faits dans le système d'éducation au cours des huit dernières années, tout en satisfaisant les paramètres budgétaires clés fixés par le gouvernement au début du processus de table provinciale de discussion et, de nouveau, dans le budget de l'Ontario.

Nous pouvons toujours travailler ensemble pour donner la priorité aux élèves. Par la présente, je vous encourage vivement à engager une discussion fructueuse avec le gouvernement afin de trouver des moyens de continuer à collaborer pour parvenir à d'autres accords provinciaux.

Je demeure déterminée à conclure un accord avec chacun de nos partenaires en éducation concernés par le processus de table provinciale de discussion. Comme je l'ai indiqué jeudi dernier, je suis d'avis que le protocole d'entente avec l'OECTA servira de feuille de route pour les négociations locales au cours de l'été. Tous les autres syndicats d'enseignants et de personnel et les associations de conseillers scolaires sont encouragés à se réunir avec le gouvernement et les uns avec les autres pour discuter de ce protocole, afin que d'autres accords puissent être conclus avant la rentrée en septembre. Collectivement, nous devons aux familles ontariennes et à leurs enfants la garantie que les classes reprendront à temps.

Dans un premier temps, je recommande que des réunions se tiennent aussitôt que possible dans les 10 jours qui viennent entre les représentants de mon équipe et ceux de votre organisation. Grâce à ces réunions, j'espère que nous pouvons déterminer la façon de mettre au point rapidement d'autres accords. Je vous demande de bien considérer cette offre et de contacter ma chef de cabinet Patricia Sorbara pour fixer des rendez-vous.

Je reste résolue à maintenir et à renforcer nos partenariats en éducation, partenariats qui nous ont si bien servis par le passé. Je sais que l'accent que nous mettons tous sur les élèves, leur rendement et leur expérience en classe demeurera au cœur des discussions.

Je vous encourage à vous joindre à nous afin que nous puissions travailler ensemble à l'accomplissement de cette tâche.