Avril 2010

Mois et années précédentes

Discussion sur l'apprentissage des jeunes enfants

L'apprentissage à temps plein

Chers collègues,

Aujourd'hui, la ministre Dombrowsky et la ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse Laurel Broten ont annoncé plusieurs mesures de grande importance que prend le gouvernement pour réaliser sa vision d'un système homogène et intégré qui soutient les enfants de l'Ontario et leurs familles.

Ce matin, l'Assemblée législative a adopté la Loi de 2010 modifiant des lois en ce qui concerne l'apprentissage des jeunes enfants à temps plein. Cette loi modifie la Loi sur d'éducation pour exiger que tous les conseils scolaires offrent l'apprentissage à temps plein aux enfants de quatre et cinq ans, y compris les programmes intégrés avant et après l'école. La contribution des intervenants des secteurs de l'éducation et de l'apprentissage des jeunes enfants au projet de loi a été précieuse. Leurs commentaires ont donné lieu à des amendements qui ont servi à renforcer la loi. Elle nous fournit un cadre plus précis, à l'heure où nous mettons en œuvre l'apprentissage à temps plein. Je tiens à remercier tous les membres du personnel du Ministère qui ont aidé à élaborer le projet de loi.

Les responsabilités en matière de politiques et de programmes de la garde d'enfants passeront du ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse à la Division de l'apprentissage des jeunes enfants du ministère de l'Éducation. Réunir la garde d'enfants et l'éducation sous l'autorité d'un seul ministère permettra de créer un système plus intégré, qui favorisera des transitions plus en douceur pour les jeunes enfants et leurs familles. Cela se déroulera en plusieurs étapes, à commencer aujourd'hui par le transfert des responsabilités en matière de politiques et de programmes. Suivra à l'automne celui des responsabilités associées à la gestion du financement et des contrats.

Veuillez réserver un accueil chaleureux à Harriet Grant, Chef de l'Unité des services de garde d'enfants, et à son personnel, qui se joignent désormais à la Division de l'apprentissage des jeunes enfants du ministère de l'Éducation. Ils travailleront au 24e étage de l'édifice Mowat, dès le 28 avril, et relèveront de Jill Vienneau, directrice, Direction des politiques et des programmes d'apprentissage des jeunes enfants.

Par ailleurs, le gouvernement a annoncé qu'un financement sera accordé pour stabiliser la garde d'enfants. Les fonds de stabilisation seront accordés par étapes au cours de la période de mise en œuvre, et atteindront 51 millions de dollars par an après la mise en œuvre intégrale, pour stabiliser les garderies à mesure que les enfants de quatre et cinq ans intégreront les programmes d'apprentissage à temps plein. Le gouvernement a aussi engagé 12 millions de dollars en nouveau financement d'immobilisations sur cinq ans pour aider les garderies sans but lucratif à effectuer des réaménagements et rénovations au service des enfants plus jeunes.

Ces changements découlent de la vision qu'a le gouvernement d'un système plus intégré d'apprentissage des jeunes enfants, qui se base sur les recommandations issues du rapport de M. Charles Pascal, intitulé Dans l'optique de notre meilleur avenir : Mise en œuvre de l'apprentissage des jeunes enfants en Ontario.

Comme M. Pascal le souligne dans son rapport, si nous voulons tirer les bénéfices d'un apprentissage à temps plein pour les enfants de quatre et cinq ans, nous devons instaurer un système de soutien coordonné à l'intention des enfants et des familles, qui offre un continuum de services aux enfants de la naissance à l'âge de 12 ans. La réunion de la garde d'enfants et de l'éducation sous l'autorité d'un seul ministère constitue une mesure importante qui mène à ce système coordonné.

La ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse collaborera avec M. Pascal pour déterminer la façon de mettre en œuvre sa recommandation visant la création de centres Meilleur départ pour l'enfance et la famille, qui serviraient de points d'accès aux programmes et services qui favorisent le développement des enfants en santé et la préparation à l'école. La ministre Broten et M. Pascal travailleront avec les responsables des multiples programmes et organismes qui fournissent des soutiens aux parents de jeunes enfants, sur la manière d'intégrer ces soutiens afin que les parents puissent y accéder de façon plus coordonnée.

Je fais appel à votre collaboration et à votre engagement, à l'heure où nous allons de l'avant ensemble avec cette initiative transformatrice.

Veuillez agréer, chères collègues, chers collègues, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

 

Le sous-ministre,

 

 

Kevin Costante