Ressources du Colloque des directions d'école 2011

Le thème du colloque était : Favoriser l'engagement des élèves : Mobiliser les connaissances des leaders pour combler les écarts en matière de rendement dans les écoles de l'Ontario.

Les documents d'accompagnement ci-dessous appuient les extraits qui suivent :

Contacter: ldb-ddl@ontario.ca

1 : Quatre éléments de l'apprentissage

  • Enseignement de qualité
  • Participation des élèves
  • Engagement des élèves
  • Temps investi

M. Willms met l'accent sur le fait que ces éléments constituent un ensemble et l'apprentissage est impossible si l'un d'eux est absent.
Pour plus de renseignements concernant les quatre éléments d'apprentissage, veuillez lire Qu'as-tu fait à l'école aujourd'hui? par Willms et al. (2009)

2 : L'engagement est indispensable à l'apprentissage
L'engagement des élèves est essentiel à l'apprentissage et constitue un aboutissement important en soi. M. Willms indique que les réalisations positives à long-terme sur le marché du travail dépendent de l'aptitude des élèves à développer des compétences non scolaires, telles que l'assiduité, la ponctualité, le travail d'équipe et l'habilité à travailler dans une institution sociale. Ces compétences prennent racine dans l'engagement aux activités parascolaires à l'école.
Pour plus de renseignements sur l'engagement scolaire et l'apprentissage et pour connaître la perception qu'en ont les élèves canadiens, consultez : Qu'as-tu fait à l'école aujourd'hui? – infographique.

3 : Réduire les écarts de rendement des élèves ayant des besoins particuliers – Canada
M. Willms montre un gradient basé sur le niveau de rendement scolaire et l'origine socioéconomique des élèves. Au Canada, les élèves issus de milieux socioéconomiques plus favorables ont tendance à mieux réussir; M. Willms précise cependant qu'en se basant sur les évaluations de l'OQRE, les élèves dont le rendement ou la réussite se situe au niveau deux sont issus de toutes les classes sociales.
Pour plus de renseignements concernant le « gradient socioéconomique », un outil analytique utile qui souligne la relation entre le rendement des élèves et le statut socioéconomique (SSE), consultez Learning Divides: Ten Policy Questions about the Performance and Equity of Schools and Schooling Systems.
Dans ce rapport (2006) préparé pour l'Institut de statistique de l'UNESCO, M. Willms explore des questions clés concernant les résultats scolaires des écoles et des systèmes scolaires. Il montre aussi comment le cadre du gradient peut être utilisé pour évaluer les effets potentiels de différentes décisions en matière de politique.
Pour plus de renseignements concernant les élèves ayant des besoins particuliers, consultez l'ouvrage suivant : En conversation – De solides racines et des avenirs prometteurs par le Dr Fraser Mustard.

4 : Réduire les écarts de rendement des élèves ayant des besoins particuliers – Ontario
Le gradient de l'Ontario (c.-à-d. rendement scolaire vs. origine socioéconomique) indique que les activités visant à réduire les écarts doivent cibler non seulement les élèves ayant des besoins particuliers dans les écoles, mais aussi les écoles ayant des besoins particuliers elles-mêmes.

5 : Engagement institutionnel et intellectuel
L'engagement institutionnel concerne les élèves pour qui l'école est un « moment à passer »; les indicateurs comprennent l'absentéisme en classe, une attitude positive envers les devoirs et les résultats sur la formation scolaire. L'engagement intellectuel (c.-à-d, l'engagement psychologique profond) implique l'effort et la motivation de la part des élèves et un enseignement de qualité de la part des enseignants.
Pour plus de renseignements concernant les trois dimensions de l'engagement des élèves, veuillez lire Qu'as-tu fait à l'école aujourd'hui? Willms et al. (2009)

6 : Les moteurs de l’engagement des élèves
M. Willms parle des moteurs clés de l'engagement des élèves sous deux catégories : la qualité d'enseignement et le contexte scolaire. La qualité de l'enseignement comprend le temps d'apprentissage effectif, la pertinence et la rigueur. Le contexte scolaire fait référence aux écoles sécuritaires et inclusives, ainsi qu'à l'identification d'un porte-parole pour chaque élève.

7 : Stratégies éprouvées pour l'engagement des élèves
M. Willms identifie trois stratégies gagnantes qui sont des moteurs de l'engagement des élèves et du rendement scolaire :

  • Relations positives entre les élèves et les enseignantes et enseignants
  • Bon climat d'apprentissage en classe
  • Attentes élevées en matière de rendement scolaire

Pour plus de renseignements concernant la stratégie ontarienne « La voix des élèves » et pour en savoir plus sur ce que disent les élèves ontariens concernant ce qui renforce l'engagement des élèves, visitez Ontario.ca/exprime-toi.

8 : La capacité de lire : habilité essentielle pour l'engagement de l'élève
M. Willms discute de la transition critique que doivent traverser les élèves, depuis l'apprentissage à lire jusqu'à l'apprentissage à apprendre. Les élèves qui ne réussissent pas cette transition à la fin de la troisième année finissent par avoir des difficultés à l'école dans toutes les matières et sont susceptibles de décrocher.
Pour plus de renseignements concernant l'importance de la littératie en bas âge, veuillez lire Using Early Literacy Monitoring to Prevent Reading Failure par Sloat, Beswick, et Willms (2007). Pour plus de renseignements concernant l'évaluation de la petite enfance (ÉPE), visitez le site : www.earlyyearsevaluation.com

9 : Ce que nous disent les données
M. Willms partage des données de l'Ontario qui démontrent les écarts entre les écoles au sein d'un conseil. Dans certaines écoles, il peut y avoir un nombre prédominant d'élèves avec des habiletés très réduites. Dans d'autres écoles, il peut y avoir très peu d'élèves avec des habiletés réduites. Les enseignantes et enseignants devront modifier la « participation des élèves » dans leurs salles de classe pour répondre aux besoins de ceux-ci.
.

10 : Ce que peuvent faire les écoles et les conseils – Surveiller, plaider leur cause, s'affilier
Les leaders scolaires peuvent aider les élèves démotivés de la façon suivante :

  1. Surveiller l'engagement des élèves.
  2. Identifier des porte-paroles pour les élèves désengagés.
  3. Aider les élèves à s'affilier à l'école (ex. clubs, sports, bénévolat, événements scolaires).

Pour plus de renseignements concernant le système de surveillance de l'engagement en ligne mis au point par M. Willms, veuillez lire le rapport, Tell Them From Me.

11 : Ce que peuvent faire les écoles et les conseils – Développement de la littératie, contrôle quotidien du comportement, environnement d'apprentissage sécuritaire et promotion de la santé mentale
Les leaders scolaires peuvent aider les élèves démotivés de la façon suivante :

  1. Élaborer une intervention pour renforcer la littératie
  2. Communiquer quotidiennement avec les élèves qui ont des problèmes de comportement (p. ex., les aider avec la résolution de problèmes et le développement d'amitiés positives).
  3. Élaborer des programmes efficaces contre l'intimidation et le harcèlement sexuel.
  4. Concevoir des interventions à l'école pour l'anxiété et la dépression.

Les indicateurs et les preuves dans le Cadre d'efficacité pour la réussite de chaque élève à l'école de langue française (M-12) promeuvent un engagement actif et indépendant des élèves dans le processus d'apprentissage.