Développement du leadership : Ressource du Colloque des directions d'école 2010

Le thème du Colloque des directions d’école 2010 était Mobiliser les savoirs des leaders pour combler les écarts en matière de rendement dans les écoles de l’Ontario

Des extraits en format vidéo du conférencier principal, M. Richard Elmore, titulaire de la chaire Gregory R. Anrig de leadership en éducation de l'Université Harvard, sont disponibles sur demande. M Elmore a présenté les résultats de sa recherche sur les théories d'action comme moyen d'élaborer une meilleure pédagogie. Son discours contenait des messages importants tirés du livre Instructional Rounds in Education: A Network Approach to Improving Teaching and Learning, par City, Elmore, Fiarman et Teitel, 2009.

Contacter : ldb-ddl@ontario.ca

N° 1 : L'Ontario : le changement dans un univers parallèle – Découvrez pourquoi Elmore décrit l'Ontario comme un « univers parallèle ». Il souligne les travaux de Kegan et aborde la nécessité de reconnaître et de comprendre les conséquences de la perte qu'entraîne le processus de changement lorsque l'accent est mis sur l'amélioration de l'enseignement.
Pour en savoir plus sur le système d'éducation de l'Ontario :
All Systems Go: The Change Imperative for Whole System Reform, par Fullan, 2010.
Renseignez-vous sur les stratégies pour mener le changement en soi et chez les autres :
Immunity to Change: How to Overcome It and Unlock the Potential in Yourself and Your Organization (Leadership for the Common Good), par Robert Kegan et Lisa Lahey, Boston (Mass.), Harvard Business Press, 2009

N° 2 : Le sentiment de sécurité – Un apprentissage efficace nécessite un sentiment de sécurité. Elmore traite de la stratégie des tournées d'observation pédagogique, qui contribue à créer un climat sécurisant pour l'apprentissage.
Pour en savoir plus sur la façon dont cette stratégie contribue à créer un espace sécurisant pour l'apprentissage :
Instructional Rounds in Education: A Network Approach to Improving Teaching and Learning, par City, Elmore, Fiarman et Teitel, 2009.

N° 3 : Les conséquences de l'efficacité individuelle et collective – Elmore discute des résultats de la recherche de Goddard sur l'efficacité individuelle et collective et de leurs incidences sur l'amélioration des écoles.
Pour en savoir davantage sur les travaux de Goddard, consultez : 
« A multilevel analysis of the relationship between teacher and collective efficacy in urban schools », par Roger D. Goddard et Yvonne L. Goddard, Teaching and Teacher Education, vol. 17, 2001, p. 807–818, Université du Michigan, 4204 School of Education, 610 East University Avenue, Ann Arbour, MI.

N° 4 : Trois façons d'améliorer le rendement des élèves – Elmore présente trois stratégies majeures pour améliorer le rendement des élèves :
1. Améliorer le savoir et les compétences du personnel enseignant
2. Augmenter le niveau du contenu
3. Modifier le rôle des élèves dans le processus pédagogique
Renseignez-vous sur les stratégies relatives à l'amélioration du rendement des élèves qui ont eu du succès en Ontario :
La Stratégie de littératie et de numératie
Le Secrétariat de la littératie et de la numératie

Stratégie visant la réussite des élèves et l'apprentissage jusqu'à l'âge de 18 ans
Littératie
Numératie

N° 5 : On peut prévoir le rendement en fonction de la tâche demandée – Elmore croit que lorsqu'ils observent la pratique, les administrateurs devraient mettre l'accent sur les tâches qui sont demandées des élèves.
Pour en savoir davantage :
En conversation : Diriger les bases de l'enseignement (PDF 637 Ko) – Richard Elmore – Été 2010 – Volume II – Numéro 2.
School Leaders' Influences on Student Learning: The Four Paths, par Leithwood, Anderson, Mascall et Strauss, 2010.
« Academic Work », par Walter Doyle, Review of Educational Research (1983), Washington, DC : American Educational Research Association. 00346543. Lieu : Dallas SIL Library, 370.5 R32e.

N° 6 : La théorie d'action – La théorie d'action est une déclaration qui exprime une relation de cause à effet. Cette déclaration permet d'examiner votre théorie quant à ce que vous devez faire pour obtenir les résultats que vous désirez. Elmore discute des caractéristiques et des avantages d'une théorie d'action efficace.
Pour en savoir davantage sur les théories d'action, consultez :
Instructional Rounds in Education: A Network Approach to Improving Teaching and Learning, par City, Elmore, Fiarman et Teitel, 2009.

N° 7 : La quatrième loi d'Elmore – Elmore explique pourquoi un administrateur peut observer des pratiques d'enseignement efficaces en classe sans toutefois obtenir des preuves de ces changements dans les résultats d'examens externes. Il explique également comment régler ce problème.
Renseignez-vous sur la quatrième loi d'Elmore :
Instructional Rounds in Education: A Network Approach to Improving Teaching and Learning, par City, Elmore, Fiarman et Teitel, 2009.

N° 8 : La nécessité de désencombrer – Elmore croit que le but d'une bonne théorie d'action est de mettre de l'ordre dans les pratiques d'enseignement et de décider quels éléments devraient être abandonnés.
Pour en savoir davantage :
How to Change 5000 Schools: A Practical and Positive Approach for Leading Change at Every Level, par Ben Levin, 2008.

N° 9 : Le travail d'équipe et conclusion – Le travail d'équipe engendre des microcultures à l'intérieur d'un établissement. Elmore croit qu'il revient à l'administrateur de gérer ces microcultures pour qu'un changement efficace, cohérent et durable puisse survenir.
Renseignez-vous sur la promotion des cultures d'apprentissage coopératif :
Passer des idées à l'action : Promouvoir des cultures d'apprentissage coopératif, numéro 3, automne 2010.
What's Worth Fighting for: Working Together for Your School, par Fullan et Hargreaves, 1991.
The Adaptive School: A Sourcebook for Developing Collaborative Groups (2e éd.), par Garmston et Wellman, 2009.
Protocols for Professional Learning, par Easton, 2009.

Autres lectures suggérées : 

Voici quelques-uns des ouvrages cités par Leithwood et Elmore au Colloque de 2010, ainsi que d'autres qui pourraient vous intéresser :

  • BANDURA, A. Self-efficacy: The exercise of control, New York, Worth Publishers, 1997.
  • BYRK, A. S., et B. SCHNEIDER. « Trust in schools: A core resource for school reform », Educational Leadership, vol. 60, n° 6, 2003, p. 40-44.
  • GLADWELL, M. What the dog saw and other adventures, New York, Little Brown and Company, 2009.
  • GODDARD, R., W. K. HOY et A. WOOLFOLK HOY. « Collective teacher efficacy: Its meaning, measure and impact on student achievement », American Educational Research Journal, vol. 37, n° 2, 2000, p. 479-507.
  • KEGAN, R. et L. LASKOW. Immunity to change: how to overcome it and unlock potential in yourself and your organization, Boston (Mass.), Harvard Business Press, 2009.
  • LEITHWOOD, K. et B. BEATTY. Leading with teacher emotions in mind, Thousand Oaks (Calif.), Corwin, 2007.
  • MURPHY, J. The educator's handbook for understanding and closing achievement gaps, Thousand Oaks (Calif.), Corwin, 2010.