Subventions pour la participation et l'engagement des parents

Leslieville Public School – Toronto

Toronto District School Board
« Programme Bienvenue à la Maternelle »

Les Subventions pour la participation et l'engagement des parents (PEP) aident les parents à repérer les obstacles à la participation dans leur propre communauté, et à mettre en place des solutions locales afin de permettre à davantage de parents de s'engager. Les parents engagés dans l'éducation de leurs enfants contribuent à appuyer le rendement et le bien-être des élèves.

Cette vidéo fait partie d'une série qui illustre des projets réussis et financés dans le cadre du Programme de subventions pour la participation et l'engagement des parents (PEP) du ministère de l'Éducation.

Transcription<a href="/fre/parents/torontoLeslieville.html#Trans" title="http://www.edu.gov.on.ca/fre/parents/torontoLeslieville.html#Trans" style="display:none;">Transcription</a>

Appareil mobile

Transcription

Caroline Klemer [Enseignante, Leslieville Public School] :

À la Leslieville Public School, le « Programme Bienvenue à la Maternelle » a été conçupour trouver des moyens d'engager les parents dans notre école. Nous utilisons des stratégies d'apprentissage de la lecture pour leur montrer qu'ils jouent un rôle central dans l'éducation de leurs enfants et qu'il y a des choses qu'ils peuvent faire et à l'école et à la maison pour enrichir les progrès de leur enfant dans son apprentissage de la lecture et de l'écriture

Maxeen Poabo [Parent] :

Cela a été conçu comme une soirée sur l'apprentissage de la lecture et de l'écriture de telle sorte que les parents se sentent les bienvenus à l'école avant la rentrée scolaire, ce qui a été fantastique parce que, je ne sais pas moi si mon fils avait des hésitations ou des peurs, mais je sais que moi, j'en avais et mon mari peut-être aussi, bien que j'en doute. Quoi qu'il en soit, moi j'en avais.

Donc, c'était bien d'avoir l'occasion de venir dans ce milieu qui était nouveau pour nous dans un cadre convivial dont le point central était l'éducation. Par exemple, nous avons lu des histoires, nous avons parlé de l'école, et ce genre de choses-là et vous savez on était en groupes sympathiques pour le bricolage et les histoires. Donc on était dans le cadre scolaire, mais cela avait aussi un aspect social.

Caroline Klemer [Enseignante, Leslieville Public School] :

On s'est beaucoup concentrés sur les familles dont les enfants rentraient en maternelle cet automne, parce que ce sera leur première expérience du système scolaire. On a tous pensé que c'était bien de se concentrer sur ce groupe-là.

Maxeen Poabo – [Parent] :

Vous savez, toutes les personnes qui ont pu participer – et elles étaient nombreuses – ont apprécié le programme et ont ressenti que c'était un bon départ pour devenir membre de la communauté de Leslieville.

Caroline Klemer [Enseignante, Leslieville Public School] :

Un soir a été consacré aux mathématiques et à l'importance de la lecture dans les activités de mathématiques. On a parlé aux parents de l'usage du vocabulaire mathématique avec leur enfant. Un soir était consacré à comment, en tant que parents, ils peuvent faire que les enfants s'impliquent quand ils leur font la lecture. Et donc, nous avons expliqué comment mettre l'accent sur certains mots dans les livres, en montrant les images, en demandant à l'enfant d'expliquer ce qu'il pense de ce qui se passe dans l'histoire, en lui demandant de parler de ses sentiments par rapport à l'histoire. Le dernier soir on a fait la fête, et les parents on eu la possibilité, ce soir-là, de nous laisser un petit commentaire écrit, sur le programme lui-même. Les commentaires étaient tous très positifs, nous disant combien cela les aidait et que leur enfant se sentait plus à l'aise par rapport à la rentrée et combien les enfants étaient heureux de revenir en septembre.

Maxeen Poabo [Parent] :

Je crois que si on commence du bon pied, que les parents se sentent intégrés et bienvenus dans la communauté scolaire, ça rend les choses plus faciles et ça lance le processus d'engagement parental pour l'avenir. Si nous n'avions pas ce genre de programme, si on commençait le jour de la rentrée, cet engagement se développerait plus lentement. Par contre, pour nous, ceci a créé une bonne base pour que l'on s'implique et que l'on se sente bienvenus.

Caroline Klemer [Enseignante, Leslieville Public School] :

Je sais que, certains parents qui ont participé activement au programme « Bienvenue à la maternelle » participent maintenant au comité des parents. Un parent jouera du piano pour la chorale du primaire et nous verrons aussi beaucoup d'entre eux à la kermesse du printemps. J'en rencontre beaucoup pendant l'année, par hasard dans les couloirs et je leur adresse quelques mots et c'est agréable de savoir comment ça se passe avec leur enfant en maternelle. Rien qu'en les voyant, vous pouvez ressentir qu'ils sont à l'aise et qu'ils ont un sentiment d'appartenance à la communauté de notre école. Et même si je n'ai pas leurs enfants comme élèves, c'est agréable de me sentir en relation avec ces parents et de les sentir suffisamment à l'aise pour venir me parler et me dire comment va leur enfant.

Maxeen Poabo [Parent] :

Je ne suis pas certaine que mon fils ait eu quelque peur que ce soit. Vous savez il était..., il avait l'air tout à fait à l'aise avec tout ça et peut-être n'avait-il pas autant besoin de moi lors de cette transition puisqu'elle s'est faite. En ce qui me concerne, à la rentrée, je me sentais déjà à l'aise. Je reconnaissais des visages qui m'étaient familiers. Au terrain de jeux, je pouvais dire à un parent : «  Ah! Oui, je me souviens de vous avoir rencontré lors du Programme Bienvenue à la Maternelle »

Caroline Klemer [Enseignante, Leslieville Public School] :

Investir dans le programme est important, parce que c'est une façon d'engager les parents dans l'école de manière à ce qu'ils se sentent plus à l'aise dans le milieu scolaire, de leur présenter les enseignants, de leur montrer où se trouvent les différents éléments de l'école et de les aider à calmer les éventuelles anxiétés de leur enfant. Également, impliquer les parents dans l'éducation de leur enfant est très important dès le premier jour parce que les études démontrent que la réussite scolaire de leur enfant dépend directement souvent du niveau d'engagement de leurs parents à l'école.

Maxeen Poabo [Parent] :

À plusieurs points de vue, je pense que c'est un relativement petit investissement, d'après ce que je comprends, relativement petit investissement, comparativement à ce qu'on reçoit. Si vous obtenez l'engagement et la participation active des parents, les bénéfices sur les nombreuses années pendant lesquelles ils vont s'impliquer dans l'école seront très élevés.

Pour en savoir davantage, rendez-vous à : www.ontario.ca/siteparents.