L'apprentissage de l'autonomie

 Perspectives d'élaboration du programme


Le but ultime du programme d'éducation est d'aider les élèves à réaliser toutes leurs possibilités. Ce but est plus susceptible d'être atteint si les élèves ont un sentiment d'appartenance et sentent qu'ils sont acceptés. Ils peuvent ainsi acquérir la confiance nécessaire pour faire l'apprentissage d'un nouveau comportement. Les efforts réalisés leur donnent une plus grande maîtrise, ce qui leur permet d'exercer un pouvoir de plus en plus grand sur leur milieu et leur propre vie.

Quelle que soit la démarche retenue parmi les approches décrites ci-dessous, elle devrait être mise en oeuvre dans une atmosphère d'acceptation et de respect.

Une démarche intégrée

La démarche intégrée est une approche globale qui tient compte de l'importance de l'éducation globale de l'enfant et des relations qui existent entre les divers aspects de l'apprentissage. Conscients du fait que l'apprentissage concerne l'ensemble du programme plutôt que des unités isolées, les enseignants qui favorisent cette démarche sont attentifs aux possibilités de mise en valeur des aptitudes sociales et à la communication dans toutes les matières du programme.

Cette approche peut comporter une gamme variée d'options, depuis l'enseignement personnalisé jusqu'aux activités collectives intégrées avec des camarades du même âge. Elle doit cependant toujours comporter des expériences assurant la généralisation de l'apprentissage aux situations réelles.

La démarche intégrée sous-tend les recommandations contenues dans le présent document. Elle tient compte du caractère personnalisé de l'apprentissage. Après avoir procédé à une évaluation préalable individuelle, l'enseignant ou l'enseignante choisit, en consultation avec les parents, les objectifs d'apprentissage particuliers pour chaque élève. D'autres décisions sont prises sur le milieu d'apprentissage et les méthodes d'enseignement et d'évaluation, qui devraient tenir compte des besoins, des aptitudes, des préférences, de la personnalité et du mode d'apprentissage de chaque élève. Cette façon de faire permet de tenir compte des besoins immédiats des élèves, ainsi que de leurs objectifs à long terme visant l'acquisition des aptitudes et rapports nécessaires leur permettant de participer pleinement et de façon autonome à la vie de l'école, de leur famille et de leur milieu.

Selon cette démarche, l'apprentissage des aptitudes se fait en contexte, de façon significative pour les élèves et par le biais d'un apprentissage actif (c’est-à-dire-à-dire par l'expérience directe). Il importe de s'assurer que les expériences d'apprentissage sont appropriées à l'âge réel des élèves et tiennent compte de la culture et des normes de l'école, de la famille et du milieu.

Il importe aussi de préparer les élèves à faire la transition entre leur milieu d'apprentissage actuel et le suivant par un enseignement systématique des aptitudes dont ils auront besoin dans leurs milieux ultérieurs d'apprentissage et de vie. Par exemple, les élèves qui participent à un programme pour enfants d'âge préscolaire pourront profiter d'activités visant à les préparer à l'école élémentaire (par exemple, participation à de brèves séances d'activités en petit groupe, choix d'un jouet pour jouer de façon autonome). Pour leur part, les élèves plus âgés ont besoin d'acquérir les aptitudes dont ils auront besoin dans leur vie familiale, dans leur vie sociale et au travail.

Une fois les objectifs d'apprentissage choisis, il importe de planifier des possibilités d'apprentissage pertinentes et significatives pour chaque élève. Un grand nombre de ces possibilités sont offertes à l'école, et d'autres le sont à la maison et dans le milieu. Les enseignants sont invités à rechercher ces Possibilités pour leurs élèves, à l'école, à la maison et dans le milieu. Par exemple, une visite à la bibliothèque scolaire peut être une excellente occasion d'approfondir les aptitudes à la communication, à l'interaction sociale, à la prise de décision et à la lecture.

Les possibilités et les ressources d'apprentissage à l'école, à la maison et dans le milieu doivent être offertes de façon coordonnée pour que l'élève puisse acquérir une autonomie suffisante. La Figure 2 présente des possibilités et des ressources d'apprentissage connexes offertes aux élèves à l'école, à la maison et dans le milieu.

Autres approches

D'autres approches peuvent aussi servir à élaborer des programmes à l'intention des élèves. Les enseignants qui le désirent peuvent intégrer à leur programme les approches suivantes, qui sont très utiles pour un apprentissage particulier et l'acquisition d'aptitudes précises.

Approche fonctionnelle ou environnementale

L'approche fonctionnelle ou environnementale consiste à définir les contextes actuels et ultérieurs de l'apprentissage (foyer, école, loisirs, travail) et à élaborer des programmes visant l'apprentissage d'aptitudes appropriées à l'âge dans un contexte naturel. Cette approche peut facilement se conjuguer à l'approche intégrée. Par exemple, les activités prévues en classe pour un élève qui apprend à préparer lui-même son repas du midi peuvent comprendre l'étude des groupes d'aliments du Guide alimentaire canadien, la planification d'un menu et la préparation d'une liste d'épicerie. Les activités communautaires pourraient comporter une visite au supermarché pour acheter les produits nécessaires, et les activités à la maison peuvent comprendre la préparation du repas du lendemain. On peut ainsi regrouper dans un ensemble d'expériences d'apprentissage fonctionnel l'acquisition des aptitudes à la communication et des aptitudes sociales, physiques et intellectuelles.

Approche progressive

L'approche progressive est fondée sur le développement normal de l'enfant et part du principe que les objectifs d'apprentissage seront agencés de façon prévisible. L'objectif est d'aider les élèves à parvenir progressivement au niveau le plus élevé qu'ils peuvent atteindre dans J'acquisition des compétences nécessaires. Le stade d'évolution d'un élève par rapport à ses camarades peut être déterminé par l'évaluation des diverses étapes de

son développement. Une certaine prudence s'impose dans l'application de cette approche aux élèves en difficulté, car ces élèves peuvent atteindre des seuils de développement en empruntant des avenues nouvelles.

Approche axée sur le comportement

L'approche axée'sur le comportement favorise l'acquisition d'aptitudes, y compris les aptitudes sociales, par le biais d'analvses, de stratégies et de mesures de renforcement. Un enseignement intensif de cette nature est parfois approprié, mais il doit être significatif et réalisé dans le contexte de l'ensemble du programme de l'élève.

La stratégie de l'analyse des tâches consiste à décomposer une tâche ou une aptitude en ses différents constituants. Après avoir appris les divers éléments d'une tâche, les élèves peuvent maîtriser la tâche en l'exécutant de façon séquentielle. Les tâches dans toutes les matières peuvent être analysées et enseignées de cette façon. L'analyse des tâches devrait être adaptée aux aptitudes et aux besoins des élèves.