L'apprentissage de l'autonomie

 Formules de placement


Les conseils scolaires sont invités à offrir diverses formules de placement pour les élèves en difficulté ainsi désignes par le comité d'identification, de placement et de révision. *

Selon les besoins d'apprentissage particuliers de l'élève, les décisions relatives à son placement sont prises par le comité, en consultation avec ses parents.

Les formules de placement les plus souvent recommandées sont décrites ci-dessous. Dans chaque cas, les enseignants à l'enfance en difficulté et le personnel interdisciplinaire collaborent à l'évaluation préalable des besoins et des atouts des élèves, à l'élaboration des objectifs d'apprentissage, à la modification du programme et à la détermination des ressources d'appui nécessaires. Ces formules de placement ne s'excluent pas l'une l'autre et devraient être considérées dans un ensemble continu. Il est également possible que l'élève ait recours à diverses formules de placement selon l'évolution des circonstances, de ses besoins et de ses aptitudes.

Placement en classe ordinaire et services d'appoint

Cette formule permet à l'élève en difficulté de profiter de nombreuses possibilités d'interaction sur une longue période avec le même groupe de camarades. L'élève peut ainsi cultiver des relations stables.

Le programme scolaire est adapté aux besoins particuliers d'apprentissage de l'élève. L'élaboration et la mise en oeuvre de ces programmes individuels relèvent de l'enseignante ou de l'enseignant chargé de la classe ordinaire, qui devrait cependant pouvoir compter sur la direction de l'école et des personnes-ressources. Des décisions sont prises sur le caractère approprié de l'enseignement à un groupe important ou restreint d'élèves, et le programme personnalisé nécessaire est dispensé dans la salle de classe ordinaire, ou à titre individuel hors de la salle de classe. L'enseignement dans la salle de classe ordinaire favorise naturellement l'aide individuelle apportée par les camarades.

Placement en classe d'élèves en difficulté et possibilité d'intégration

Selon cette formule, les élèves en difficulté sont réunis pour former une classe distincte afin d'apprendre les compétences de base. La responsabilité première de l'élaboration des programmes individuels et de la coordination des services d'appui nécessaires incombe à l'enseignante ou à l'enseignant à l'enfance en difficulté. L'intégration à la classe ordinaire pour l'étude de certaines matières devrait être planifiée de façon qu'il soit possible de miser sur les atouts de l'élève, de lui fournir des possibilités d'interaction avec des camarades du même âge, et de lui assurer le soutien nécessaire. L'enseignante ou l'enseignant de la classe ordinaire, l'enseignante ou l'enseignant à l'enfance en difficulté et la direction de l'école devraient se rencontrer périodiquement pour discuter des modifications à apporter au programme ordinaire. Tant dans la classe ordinaire qu'en classe d'élèves en difficulté, les élèves peuvent compter sur l'aide individuelle de leurs camarades, mais cela nécessite généralement une certaine planification de la part de l'enseignante ou de l'enseignant.

Placement dans une école destinée aux élèves en difficulté

Cette formule privilégie l'enseignement à un petit groupe d'élèves. Les programmes individuels sont planifiés dans le cadre d'un programme général élaboré pour les élèves en difficulté. Des mesures particulières peuvent être prises pour favoriser l'intégration à l'école ordinaire et aux divers milieux communautaires.

* Règlement de l'Ontario 554/81 (Comités d'identification, de placement et de révision en éducation de l'enfance en difficulté. Appels (septembre 1988).