L'apprentissage de l'autonomie

 Sciences


Aperçu

Le programme de sciences devrait être adapté aux élèves et leur permettre d'acquérir les attitudes, les aptitudes et les connaissances dont ils ont besoin pour participer à un monde en évolution. Il devrait aussi leur permettre d'approfondir leur environnement, de le décrire et d'en discuter. Les élèves devraient être invités à poser des questions, à faire des recherches, à prendre des décisions, à évaluer leur travail et à faire des généralisations.

Les notions approfondies dans le programme de sciences doivent être mises en rapport avec la réalité, et leurs conséquences pour la société doivent être étudiées et présentées clairement. Même s'ils ne poursuivent pas des études en sciences, les élèves vivront dans une société dans laquelle le rôle des sciences et des technologies est de plus en plus important. Les aptitudes, les attitudes et les connaissances acquises dans leur programme de sciences peuvent les aider dans leurs décisions ultérieures.

La science peut aussi améliorer la qualité de vie des élèves en leur faisant mieux apprécier la beauté et l'importance de leur environnement naturel. Ils apprendront ainsi à aimer les plantes et les animaux qu'ils ont à la maison, et à participer à des activités de loisirs comme des promenades dans la nature, des excursions dans des zones de protection de la nature et des visites dans des musées d'histoire naturelle.

L'étude des sciences fournit aux élèves d'excellentes occasions de découvrir directement le monde, de prendre davantage conscience de leurs responsabilités à l'égard de l'environnement (souci de la protection des animaux, de l'entretien des plantes et des économies d'énergie), et d'acquérir les aptitudes intellectuelles associées à l'observation, la classification, l'évaluation, la communication et la résolution de problèmes. La connaissance d'un grand nombre de sujets scientifiques leur fera aussi découvrir des possibilités de carrière qui pourraient autrement échapper à leur attention.

Cycle de planification

Évaluation préalable et élaboration

Dans les deux premières étapes du cycle de planification, les éducateurs doivent :

  • analyser le programme ordinaire, en se concentrant sur les thèmes généraux d'étude et les possibilités d'intégration;
  • sensibiliser les parents aux buts généraux du programme de sciences pour en assurer le renforcement à la maison.

Mise en œuvre et évaluation

Dans les deux dernières étapes du cycle de planification, les éducateurs doivent :

  • s'assurer que le contenu des leçons est clair et que le matériel utilisé est pertinent;
  • s'assurer que les activités des unités d'étude répondent aux problèmes soulevés en classe;
  • veiller à ce que les élèves comprennent bien le langage utilisé pour discuter de la recherche scientifique;
  • amorcer le travail de la découverte scientifique à partir des questions spontanées des élèves sur les phénomènes qu'ils observent dans leur environnement naturel;
  • prévoir des possibilités d'intégration des activités linguistiques et mathématiques connexes, dans le cadre d'une approche globale -
  • évaluer l'aptitude des élèves à poser des questions et à résoudre des problèmes se rapportant à des situations valables avant un caractère pratique;
  • exploiter l'es nombreux domaines scientifiques qui ont des rapports avec la vie autonome (la météo, les applications domestiques de la science ' la sécurité, le souci de l'environnement, les économies d'énergie, le soin des plantes et des animaux);
  • donner l'exemple en matière de sécurité et indiquer les règles à observer;
  • servir de modèles aux élèves dans l'application des méthodes de recherche;
  • montrer aux élèves les façons appropriées de soigner et manipuler des organismes vivants;
  • dans les activités scientifiques, recourir aux méthodes de la participation partielle, de l'apprentissage coopératif et de l'enseignement mutuel, et modifier les méthodes d'évaluation.

Ressources

Ontario, ministère de l'Éducation. Sciences, cycles intermédiaire et supérieur, Partie 1 : Politique générale du programme de sciences. Programme-cadre. Toronto, ministère de l'Éducation, Ontario, 1987.

Ontario, ministère de l'Éducation. Les sciences, un jeu d'enfant : Énoncé de politique sur l'enseignement des sciences aux cycles primaire et moyen. Toronto, ministère de l'Education, Ontario, 1988.

Ontario, ministère de l'Éducation. Sciences aux cycles primaire et moyen : Document d'orientation. Toronto, ministère de l'Éducation, Ontario, 1986.

Étude de cas - Palier élémentaire

Profil de l'élève Kristi, 7 ans, est une enfant autiste. Elle apprend à s'exprimer à l'aide de gestes et d'un répertoire de cinq signes qu'elle utilise systématiquement (pour représenter un biscuit, un ballon, une caméra, un gâteau, un ami). Elle s'occupe elle-même, de façon assez autonome, de ses besoins personnels (se laver, s'habiller, s'alimenter). Elle a une assez grande mobilité, mais elle a besoin de surveillance, car elle n'est pas consciente des dangers et n'est pas toujours réfléchie dans ses allées et venues. Elle manque de cohérence dans son attitude au plan de l'apprentissage. Elle a parfois des réactions appropriées, mais elle semble à d'autres moments ne pas savoir ce que l'on attend d'elle. Elle peut tenir un crayon et une craie et colorier une section délimitée d'une feuille, mais elle a besoin qu'on l'aide en appuyant sur sa main pour les activités de découpage. Elle aime bien faire de la peinture et jouer avec de la pâte à modeler.

Milieu d'apprentissage Kristi est inscrite dans une classe d'élèves en difficulté qui comprend six élèves, dans une école ordinaire. Elle est intégrée aux autres élèves pour les récréations et le repas du midi, les réunions d'élèves et les activités spéciales. Elle est également intégrée aux élèves de Ire année pour les cours de musique et les activités axées sur les élèves.

Résultats visés par l'apprentissage Kristi devrait pouvoir :

  • participer au nouveau programme de sciences du cycle primaire;
  • mieux se faire connaître auprès de ses camarades de ire année;
  • acquérir des aptitudes en observation et en classement.

Programme individuel Kristi peut compter sur les possibilités suivantes :

  • participer à un apprentissage en petit groupe, avec des camarades qui peuvent lui servir de modèles, en vue d'accroître son aptitude à mener à bien une tâche;
  • enrichir son répertoire de mots simples et de signes;
  • acquérir la notion de la classification (organismes vivants et objets inanimés);
  • participer aux activités des cours de sciences et écouter les échanges entre les élèves de ire année;
  • améliorer sa capacité motrice fine en participant directement à des expériences et en manipulant souvent des matériaux;
  • réaliser une murale sur le thème des animaux du voisinage, en collaboration avec un petit groupe d'élèves (sa participation peut porter sur le coloriage d'une section, l'insertion de découpages en arrière-plan ou la peinture de l'arrière-plan à l'aide d'une éponge);
  • accroître son autonomie dans la découverte des aires de l'école en apprenant à se déplacer entre sa classe et la classe de 1re année;
  • mieux connaître son milieu naturel en participant avec les élèves de 1re année à une promenade dans la nature;
  • se faire des amis grace à sa participation au programme de sciences, qu'elle pourra garder dans d'autres domaines de la vie à l'école;
  • améliorer son aptitude à la généralisation grâce au renforcement à la maison des notions apprises à l'école (ses parents peuvent lui montrer des illustrations d'animaux qui ont été abordés à l'école et lui en rappeler les noms ou les signes).

Étude de cas - Palier secondaire

Profil de l'élève Darren, 18 ans, est autiste et présente une cécité fonctionnelle. Il a besoin de surveillance et d'orientation en matière de soins personnels. Il n'est pas encore autonome dans ses déplacements à l'école, mais il apprend à s'orienter et à repérer les divers locaux avec l'aide d'un camarade. Il ne peut recourir au langage pour s'exprimer, mais communique en tendant les bras et en cherchant des objets dans son entourage immédiat. Il s'adapte lentement au changement et a un meilleur rendement en contexte familier prévisible. À l'école, il s'est fait des amis, qui passent régulièrement un certain temps avec lui.

Milieu d'apprentissage Darren fréquente une école secondaire ordinaire à proximité de chez lui. Un enseignant à l'enfance en difficulté est responsable de son programme, et un moniteur est associé à sa mise en œuvre. Darren participe aux activités spéciales et aux réunions à l'école, où il est bien connu. Un petit groupe d'élèves travaille avec lui de façon continue.

Résultats visés par l'apprentissage Darren devrait pouvoir :

  • enrichir son répertoire d'activités intéressantes dans des domaines scientifiques connexes;
  • participer davantage à la vie familiale en apprenant à soigner les plantes et les animaux;
  • être davantage en mesure de participer de façon autonome à une activité de son choix.

Programme individuel Darren peut compter sur les possibilités suivantes :

  • acquérir une certaine compétence dans le soin des plantes et des animaux;
  • participer avec son moniteur à un programme de stages en milieu de travail (dans une animalerie, près de chez lui) en vue d'apprendre à manipuler et soigner les animaux;
  • arroser régulièrement les plantes de la bibliothèque et de la salle de ressources, avec l'aide d'un camarade;
  • améliorer son aptitude à utiliser les outils et le matériel pour le soin des plantes et des animaux.