L'apprentissage de l'autonomie

 Arts du langage


Aperçu

L'aptitude à utiliser et à comprendre le langage revêt une importance capitale dans l'élaboration d'un programme. Le langage étant l'instrument de base de la structuration et de la signification des événements, il constitue l'outil d'apprentissage le plus important.

Le langage est enraciné dans l'expérience. Les connaissances et les expériences des élèves fournissent donc aux enseignants le point de départ pour le perfectionnement des compétences linguistiques. Le rôle de l'enseignant est de reconnaître le niveau de développement des élèves et leurs compétences linguistiques, et de les aider à établir des rapports avec leurs expériences, leurs sentiments et leurs pensées. Le programme des arts du langage vise à cultiver le plus possible chez les élèves leur aptitude à écouter les autres et à s'exprimer de façon à communiquer efficacement leurs besoins, leurs sentiments et leurs idées; à lire pour leur propre plaisir et pour se renseigner; et à écrire pour raconter leurs expériences et exprimer leurs idées et leurs sentiments. L'objectif ultime des élèves est d'apprendre à maîtriser efficacement le langage avec les personnes les plus diverses et dans une gamme variée de situations.

L'approche du langage global est fondée sur la reconnaissance du fait que le langage est enraciné dans l'expérience et que les modes d'utilisation du langage (écouter, parler, lire, écrire) sont inter reliés et que leur apprentissage devrait se faire de façon intégrée.

Les enseignants devraient profiter des possibilités qui se présentent naturellement pendant le jour de classe pour inciter les élèves à écouter attentivement, à communiquer avec les autres et à lire et écrire à des fins valables.

Dans le cadre de l'approche du langage global, les élèves ont de nombreuses occasions de lire pour améliorer leur aptitude à lire, et d'écrire pour améliorer leur aptitude à écrire. Cette démarche diffère de l'approche selon laquelle les divers éléments (Orthographe, la grammaire, la ponctuation) sont enseignés et renforcés séparément. Dans le cadre de l'approche du langage global, les enfants sont invités à exprimer leurs idées et leurs sentiments et à découvrir de nouveaux sujets de conversation qui les intéressent. Les techniques utilisées comprennent

la prospection d'idées et le recours aux centres de matériel d'apprentissage, et le matériel utilisé comprend les textes écrits et imprimés tirés de la vie de tous les jours (journaux, revues, annonces).

Pour être efficace, le programme d'arts du langage doit tenir compte des intérêts, des besoins et des atouts de chaque élève. Les élèves qui communiquent à l'aide du langage des signes ou d'illustrations devraient avoir de nombreuses occasions d'accroître leur compétence. Les élèves qui peuvent apprendre à lire sont invités à apprécier l'importance et l'utilité de la lecture dans leur propre vie. L'ordinateur peut être un outil très efficace pour les exercices de lecture, d'écriture et de dessin. Dans tous les cas, les élèves devraient être invités à choisir un langage adapté au but de leurs messages et aux besoins de leur auditoire.

Les enseignants devraient tenir compte des besoins au plan de la communication observés dans les classes auxquelles leurs élèves participent. La préparation et le suivi concernant les cours intégrés ou les cours théoriques aideront les élèves à s'adapter à ces besoins. Les enseignants devraient aussi tenir compte des besoins au plan linguistique des activités communautaires auxquelles les élèves participent. En apprenant à mieux comprendre et utiliser le langage, les élèves peuvent accroître leur autonomie à l'école, à la maison, dans leur milieu et au travail. Ils pourront acquérir une plus grande confiance en eux-mêmes et en leur propre valeur au fur et à mesure qu'ils apprendront à communiquer efficacement avec les autres, à comprendre le sens d'un texte écrit et à exprimer leurs idées par écrit.

Cycle de planification

Évaluation préalable et élaboration

Dans les deux premières étapes du cycle de planification, les éducateurs doivent :

  • évaluer la compréhension et l'utilisation du langage par les élèves dans une gamme variée de contextes naturels et avec diverses personnes;
  • déterminer les besoins des élèves au plan de la lecture et de l'écriture et les possibilités linguistiques offertes à la maison, à l'école et dans le milieu;
  • faire participer les élèves, si la chose est indiquée, à la détermination des objectifs d'apprentissage;
  • déterminer les attentes et les priorités des parents concernant l'apprentissage du langage;
  • indiquer les objectifs d'apprentissage du langage dans toutes les matières;
  • faire des enquêtes sur les intérêts et les attitudes des élèves, dans le cadre de l'évaluation préalable;
  • planifier un programme d'apprentissage portant sur la lecture et l'écriture de messages personnels et sociaux comme les éléments des papiers d'identité (nom, adresse, numéro de téléphone), les autodescriptions, les rappels, les messages, les demandes et les listes de choses à faire, à préparer ou à acheter et les lettres et mots de remerciement, d'invitation, de condoléances et de souhaits;
  • s'assurer que les éléments comme la phonétique et la ponctuation sont enseignés dans le contexte des exercices de lecture et d'écriture des élèves;
  • planifier un milieu d'apprentissage qui met en valeur l'importance et la pertinence des exercices de lecture et d'écriture (en faisant appel, par exemple, à des ouvrages intéressants, à des revues récentes, à des tableaux de messages, à des listes à signer, à des tableaux d'affichage présentant des messages importants);
  • prévoir un milieu linguistique propice, de bons modèles linguistiques et des possibilités pour les élèves d'interagir avec des camarades qui peuvent comprendre leur langage et y réagir;
  • prévoir des possibilités pour les élèves de participer à des pièces de théâtre ou à des jeux de rôles avec leurs camarades.

Mise en œuvre et évaluation

Dans les deux dernières étapes du cycle de planification, les éducateurs doivent :

  • se fonder avant tout sur la performance des élèves en lecture et en écriture pour décider des éléments ultérieurs de leur apprentissage;
  • accorder une grande priorité aux aspects interpersonnels du langage;
  • retenir des activités linguistiques utiles et valables pour les élèves;
  • recourir à l'enseignement mutuel par les camarades dans la mise en œuvre des programmes;
  • présenter aux élèves une gamme variée de textes qu'ils peuvent lire, écouter ou regarder;
  • profiter des activités quotidiennes normales à l'école et dans le milieu pour que les élèves puissent perfectionner leurs aptitudes linguistiques (écouter les avis diffusés à l'école, communiquer des messages oraux et écrits à l'école, lire des affiches, des étiquettes, des annonces, des instructions);
  • fournir aux élèves la possibilité de recourir à l'ordinateur pour des programmes de lecture interactive;
  • fournir aux élèves la possibilité d'écouter et de regarder de façon active des films et des émissions de radio et de télévision;
  • présenter aux élèves un vaste éventail de médias d'information pour les inciter à élargir leurs domaines d'intérêt, tout en tenant compte de ce que les élèves préfèrent lire, écouter et regarder;
  • évaluer la performance linguistique des élèves par rapport au but et aux fonctions des activités;cette évaluation devrait être positive et constructive, et se faire en collaboration;
  • évaluer la performance des élèves de façon continue par le biais de l'observation et de rencontres individuelles, plutôt que par le biais de tests normalisés;
  • montrer aux élèves à appliquer leurs compétences linguistiques dans leurs loisirs;
  • inviter les élèves à s'inscrire à des cours de formation continue après leurs études en vue d'améliorer leurs compétences linguistiques.

Ressources

Ontario, ministère de l'Éducation. Focus on Writing. Curriculum Ideas for Teachers. Toronto, ministère de FEducation, Ontario, 1982.

Etude de cas - Palier élémentaire

Profil de l'élève Patrick est un petit garçon actif, âgé de 6 ans, qui présente des handicaps associés. Il est amblyope, et son élocution est difficile, même si ses parents et ses enseignants peuvent généralement le comprendre. Son niveau élevé d'activité gêne son aptitude à se concentrer. Il accuse un retard au plan du développement moteur global par rapport à ses autres aptitudes. Il s'intéresse aux casse-tête et aux jeux de construction, et certaines notions comme les couleurs, les figures, les nombres et les lettres présentent pour lui des difficultés.

Milieu d'apprentissage Patrick est inscrit dans une classe d'élèves en difficulté dans une école élémentaire ordinaire. Le matin et l'après-midi, il est intégré au programme de la maternelle.

Résultats visés par l'apprentissage Patrick devrait pouvoir :

  • renforcer son désir de communiquer avec ses camarades;
  • s'efforcer de communiquer le plus clairement possible;
  • acquérir les aptitudes et les attitudes nécessaires pour apprendre à lire et à écrire.

Programme individuel Patrick peut compter sur les possibilités suivantes :

  • jouer au centre de construction et participer progressivement aux autres centres d'activité, au fur et à mesure qu'il a davantage confiance en lui-même et qu'il augmente ses centres d'intérêt;
  • jouer avec des cubes comportant des lettres, en vue de se préparer à reconnaître les lettres;
  • assembler les morceaux d'un casse-tête associant des illustrations et des mots;
  • s'exercer à écrire et à faire des gribouillis, puis à indiquer à l'enseignant ce qu'il a écrit, pour se préparer à des exercices d'écriture plus systématiques;
  • apprendre comment demander de l'aide, indiquer sa préférence pour une activité au moment opportun, accueillir un autre enfant, écouter attentivement les autres enfants;
  • apprendre à collaborer et à attendre son tour;
  • respecter les instructions et les marches à suivre;
  • participer tous les jours à des activités en cercle au cours desquelles des notions comme les couleurs, les chiffres et les lettres sont étudiées;
  • écouter les histoires racontées par l'enseignant, participer aux échanges qui suivent et, si possible, dresser une liste d'histoires préférées;
  • s'intéresser à l'écriture et au dessin en participant aux activités de ses camarades;
  • «écrire», en faisant écrire ses histoires par l'enseignant ou une autre personne;
  • apprendre à écrire la première lettre de son nom et à «signer» ses travaux à l'aide d'un timbre à son nom; - apprendre à reconnaître son nom écrit;
  • associer les symboles imprimés aux objets qu'il connaît bien dans la classe;
  • dresser une liste de symboles courants qu'il reconnaît.

Étude de cas - Palier secondaire

Profil de l'élève Anna, 15 ans, est atteinte du syndrome de Down. Ses enseignants la décrivent comme une jeune fille sympathique, interactive, qui aime la compagnie des adultes. Depuis quelque temps, Anna s'intéresse un peu plus à ses camarades de 8e année et commence à partager certains de leurs intérêts (mode, musique). Elle s'exprime spontanément et a une certaine facilité de conversation. Elle a acquis quelques connaissances de base en lecture et en écriture; par exemple, elle peut reconnaître et écrire les lettres de l'alphabet, et lire des affiches et messages courants. Elle a une orthographe visuelle de base et écrit son nom et son prénom. Elle peut copier des textes écrits, mais elle écrit rarement d'elle-même.

Milieu d'apprentissage Anna fréquente l'école de sa localité, où elle est inscrite dans une classe d'élèves en difficulté. Pour l'aider dans sa transition à l'école secondaire, l'an prochain, on lui fournit de nombreuses possibilités d'intégration aux autres élèves. C'est ainsi qu'elle est intégrée en 8e année pour les cours d'orientation, d'éducation physique, de sciences sociales et de sciences familiales.

Résultats visés par l'apprentissage Anna devrait pouvoir :

  • accroître sa compétence linguistique;
  • commencer à appliquer sa compétence linguistique de façon plus personnelle et utile;
  • participer aux cours sur les arts du langage avec ses camarades de 8e année, de façon à profiter d'un plus large éventail d'exercices de lecture et d'écriture.

Programme individuel Anna peut compter sur les possibilités suivantes :

  • lire des textes sur des sujets qui l'intéressent et en discuter avec ses camarades et ses enseignants;
  • interagir avec ses camarades de 8e année et discuter avec eux de sujets d'intérêt mutuel;
  • lire et respecter son horaire, de façon que l'enseignant n'ait plus à lui rappeler qu'elle doit se préparer pour la classe suivante;
  • apprendre le nom des nouvelles matières du palier secondaire pour faciliter sa transition à l'école secondaire et lui permettre de suivre son horaire de façon autonome en 8e année;
  • dresser une liste des ouvrages et du matériel dont elle a besoin pour ses cours, et mettre cette liste à jour;
  • lire des textes modifiés dans certaines matières (orientation, histoire);
  • lire l'horaire des émissions de télévision et les journaux, en collaboration avec ses parents, pour trouver les sujets qui l'intéressent;
  • choisir ses disques et enregistrements préférés, en collaboration avec ses parents; pour se préparer à ces activités, elle dressera une liste de ses artistes favoris;
  • dresser une liste personnelle de noms, d'adresses et de numéros de téléphone, qui lui sera particulièrement utile étant donné qu'elle laissera derrière elle un grand nombre de camarades;
  • apprendre la fonction sociale de l'écriture en envoyant des mots de remerciements, des cartes de souhaits et des invitations, selon les occasions;
  • étudier un roman avec les élèves de 8e année (écouter un enregistrement du texte, puis en discuter avec un petit groupe de ses camarades);
  • déterminer les domaines dans lesquels elle doit et désire s'améliorer;
  • discuter de ce qu'elle apprend dans diverses matières;
  • participer tous les jours à des exercices d'écriture, respectant les quatre étapes suivantes : préécriture, écriture, postécriture et mise en commun, en fonction de ses propres intérêts, expériences et préoccupations;
  • découvrir que l'écriture et la lecture peuvent être utiles au plan personnel (en lisant, par exemple, des avis affichés à l'école sur certaines activités spéciales, des dépliants et des affiches sur des programmes communautaires, des renseignements écrits sur le programme de l'école secondaire);
  • faire des exercices d'écriture pouvant déboucher sur certains loisirs (collectionner et lire des revues).