L'apprentissage de l'autonomie

 Vie en société


Aperçu

Il est indispensable que les élèves s'initient à la vie en société pour apprendre à s'adapter et à vivre dans leur milieu de façon autonome et satisfaisante. L'essentiel de cet apprentissage est fondé sur la pratique en situation réelle. Pour que les élèves puissent acquérir la compétence sociale et économique nécessaire a une vie autonome, leurs programmes de formation doivent leur fournir des possibilités d'intégration à leur milieu.

L'un des éléments de base des programmes d'initiation à la vie en société est l'apprentissage de la prise de décision : apprendre à définir les problèmes, à décider d'un plan d'action et à accepter les conséquences des décisions prises.

L'apprentissage de la vie en société peut se faire à toutes les années d'étude et dans un certain nombre de matières. Avec les élèves Plus jeunes, une importance particulière est accordée aux sorties dans le milieu permettant aux élèves, par exemple, d'observer à l'œuvre des assistants communautaires ou d'acheter des articles qui serviront en classe.

Pour les élèves plus âgés, les expériences d'apprentissage de la vie en société peuvent se faire par le biais de cours sur la consommation et l'autonomie personnelle. Les élèves ont besoin de programmes personnalisés axés sur le milieu, comportant des activités leur permettant d'acheter des biens et des services, d'utiliser les transports en commun, d'utiliser les services financiers et de choisir les services de soutien appropriés.

Les expériences prévues pour les élèves ayant des besoins multiples peuvent comporter des possibilités de stimulation sensorielle et sociale de la part de leur milieu.

Cycle de planification

Évaluation préalable et élaboration

Dans les deux premières étapes du cycle de planification, les éducateurs doivent :

  • établir les aptitudes à la communication et les capacités physiques, intellectuelles et sociales des élèves, ainsi que leurs besoins en ces matières au plan communautaire;
  • obtenir la collaboration et l'autorisation des parents pour que leurs enfants participent à des programmes communautaires;
  • déterminer les organismes et services communautaires auxquels ont recours les familles des élèves et l'école;
  • définir les priorités de l'apprentissage (apprendre à traverser la rue en toute sécurité, à acheter des aliments, à se familiariser avec un hôpital);
  • définir des possibilités d'interaction sociale avec les autres élèves;
  • déterminer les risques en matière de sécurité (circulation routière, possibilité d'exploitation par d'autres dans le milieu);
  • élaborer des politiques sur des questions comme l'assurance et le soutien à apporter au personnel;
  • planifier les coûts additionnels des programmes communautaires;
  • déterminer les problèmes logistiques (dotation en personnel, emploi du temps).

Mise en œuvre et évaluation

Dans les deux dernières étapes du cycle de planification, les éducateurs doivent :

  • instaurer des programmes communautaires au palier élémentaire et augmenter progressivement le temps qui leur est consacré;
  • adopter une approche intégrée, conjuguant l'acquisition des aptitudes acquises par les élèves pour s'adapter à leur milieu au plan de la compétence linguistique et des aptitudes sociales, en mathématiques et à la mobilité;
  • recourir à divers procédés en classe (jeux de rôles, films, jeux, discussions) pour renforcer l'apprentissage de la vie en société;
  • offrir aux élèves de nombreuses possibilités d'appliquer les connaissances acquises dans des contextes variés (faire des emplettes dans divers supermarchés, se familiariser avec plusieurs banques);
  • présenter aux élèves des problèmes à régler dans divers contextes (demander le remboursement d'un article, retrouver son chemin);
  • suivre de près les progrès des élèves et prévoir des tâches stimulantes;
  • offrir des expériences communautaires appropriées à l'âge des élèves.

Ressources

Falvey, Mary A. Community-based Curriculum: Instructional Strategies for Students With Severe Handicaps. Baltimore, Paul H. Brookes, 1986.

Ontario, ministère de l'Éducation. Affaires et commerce, cycles intemédiaire et supérieur, Étude des consommateurs. Programme-cadre. Toronto, ministère de l'Éducation, Ontario, 1987.

Ontario, ministère de l'Éducation. La communauté. Suggestions aux enseignants. Toronto, ministère de l'Éducation, Ontario, 1977.

Ontario, ministère de l'Éducation. Géographie, cycles intermédiaire et supérieur, Partie A : Politique et programmes. Programme-cadre. Toronto, ministère de l'Éducation, Ontario, 1988.

Ontario, ministère de l'Éducation. Préparation à la vie, cycles intermédiaire et supérieur. Programme-cadre. Toronto, ministère de l'Éducation, Ontario, 1985.

Étude de cas - Palier élémentaire

Profil de l'élève Jonathan est un petit garçon de 7 ans qui présente des handicaps associés. Il a une démarche lente et mal assurée par suite d'une infirmité motrice cérébrale; il est exposé à des crises épileptiques (grand mal), qui peuvent généralement être maîtrisées à l'aide de médicaments; il présente une déficience auditive grave de l'oreille gauche. Il a besoin d'aide pour aller aux toilettes et n'a pas la dextérité manuelle requise pour s'habiller seul, notamment se boutonner et manipuler une fermeture à glissière. Il fait connaître ses besoins à l'aide de gestes. Il comprend des phrases de un et deux mots, mais il importe d'attirer d'abord son attention avant de lui parler, car il n'a souvent pas conscience de son environnement. Il aime regarder la lutte à la télévision et s'amuser avec des jouets genre «Transformers ».

Milieu d'apprentissage Jonathan est inscrit dans une classe du cycle primaire, dans une école destinée aux élèves en difficulté. L'un des objectifs importants de son apprentissage est de lui faire prendre davantage conscience de son environnement à l'école et à la maison. À l'école, il peut compter sur son enseignant ou sur un adjoint ou une adjointe d'enseignement. Ses parents sont désireux de collaborer avec l'école dans l'élaboration pour Jonathan d'un programme de sensibilisation à son milieu.

Résultats visés par l'apprentissage Jonathan devrait pouvoir :

  • apprendre à se promener dans son milieu avec ses camarades et à aller au magasin avec l'adjoint ou l'adjointe d'enseignement pour acheter des figurines de lutteurs;
  • mieux connaître les règles de sécurité, comme arrêter à la bordure du trottoir et traverser la rue au feu vert;
  • améliorer son aptitude à interagir correctement avec les adultes et ses camarades lorsqu'il se déplace dans son milieu.

Programme individuel Jonathan peut compter sur les possibilités suivantes :

  • élargir sa compréhension des termes qu'il doit connaître pour se déplacer en toute sécurité (arrêter, attendre, trottoir, bordure du trottoir) en prêtant attention à divers indices comme les bâtiments, les couleurs et les signes distinctifs;
  • perfectionner son langage gestuel pour mieux indiquer les endroits où il désire aller, les choses qu'il veut acheter, etc.;
  • distinguer les symboles utilisés à l'école et dans le milieu pour indiquer les toilettes des hommes et celles des femmes;
  • acquérir des façons appropriées d'interagir avec ses camarades, le personnel de l'école et les commis de magasins par le biais d'incitations verbales, d'imitations et de compliments;
  • acquérir une plus grande autonomie dans l'utilisation des toilettes publiques;
  • apprendre à reconnaître les vêtements appropriés aux différentes sorties en s'exerçant à faire des choix;
  • apprendre à porter son casque de sécurité lorsqu'il marche;
  • se sensibiliser aux règles de sécurité dans son milieu (marcher sur le trottoir, s'arrêter aux intersections, regarder à gauche et à droite avant de traverser la rue, distinguer les couleurs des feux de circulation);
  • accroître sa mobilité et son endurance en se déplaçant sur des surfaces diverses (trottoir, gazon, pentes, neige, glace) et en montant et descendant des escaliers;
  • améliorer sa capacité motrice fine (manipuler de l'argent pour acheter une affiche représentant un lutteur).

Etude de cas - Palier secondaire

Profil de l'élève Corinne, 15 ans, voit elle-même à ses besoins personnels et communique efficacement. Elle est très timide, surtout lorsqu'elle parle à des gens qu'elle ne connaît pas bien. Elle peut lire des mots importants qu'elle retrouve dans son milieu (ARRÊT, DAMES, DANGER), et faire des additions et des soustractions jusqu'à 10. Elle a une bonne coordination et aime bien participer à une gamme variée de sports.

Milieu d'apprentissage Corinne est inscrite dans une classe d'élèves en difficulté à l'école secondaire de sa localité.

Résultats visés par l'apprentissage Corinne devrait pouvoir :

  • apprendre à aller à l'école toute seule en utilisant les transports en commun, grâce à un programme approfondi conçu spécialement pour elle;
  • appliquer l'autonomie acquise dans ses déplacements à d'autres sorties, comme aller jouer au bowling.

Programme individuel Corinne peut compter sur les possibilités suivantes :

  • acquérir la compétence linguistique nécessaire pour acheter des billets d'autobus, demander de l'aide ou des renseignements sur la route à suivre, et se renseigner sur les horaires et circuits d'autobus;
  • apprendre à suivre des instructions verbales pour retrouver son chemin;
  • lire les messages importants affichés dans les autobus et la gare, le nom des rues, le nom des magasins et des installations de loisir, et un horaire d'autobus;
  • améliorer son aptitude à lire et à écrire des renseignements importants sur sa carte d'identité scolaire, v compris le lieu de travail de ses parents, son numéro de téléphone et l'adresse de l'école;
  • surmonter sa timidité en posant des questions et apprendre à interagir efficacement avec les préposés et les usagers des transports en commun en s'exerçant à dialoguer, en perfectionnant son expression corporelle et en simulant des situations réelles;
  • apprendre à porter sur elle ses papiers d'identité, à surveiller ses effets personnels quand elle se déplace, à téléphoner d'une cabine publique et à respecter les règles de la sécurité routière;
  • maîtriser les méthodes de résolution de problèmes pour pouvoir les appliquer en cas d'urgence;
  • apprendre à se servir de l'argent en achetant ses billets d'autobus, en faisant des appels téléphoniques et en payant ses parties de bowling;
  • parfaire ses connaissances arithmétiques en reconnaissant l'heure d'arrivée des divers autobus et en estimant le temps qu'il lui faut pour quitter la maison et ne pas arriver en retard à l'école.