L'apprentissage de l'autonomie

 Planification d'une carrière / Initiation au travail


Aperçu

L'initiation aux diverses carrières possibles est un élément très important de l'apprentissage de tous les élèves. Mais les élèves dont le rythme d'apprentissage est plus lent et dont l'aptitude à la généralisation est moins grande que chez les autres doivent avoir plus d'occasions de mettre en pratique, en classe et dans leur milieu, leur aptitude au travail.

Au palier élémentaire, les élèves apprennent à acquérir de bonnes habitudes de travail et les attitudes nécessaires à l'égard du travail grâce à l'importance accordée à la ponctualité et à la réalisation satisfaisante des tâches. La participation aux tâches habituelles en classe (arroser les plantes, nourrir les animaux, nettoyer les tableaux, etc.) peut aider les élèves à acquérir des habitudes de travail positives et responsables. Les élèves doivent avoir un aperçu d'une gamme variée de métiers et de professions dans le cadre de leur programme d'étude de leur milieu.

Au palier secondaire, les élèves commencent à approfondir systématiquement les possibilités de carrière en consultant le service d'orientation. Leur programme peut comporter des cours d'éducation coopérative et des stages en milieu de travail. Les élèves peuvent aussi choisir d'acquérir des connaissances théoriques et pratiques en affaires et commerce, en études technologiques ou même dans les arts, en vue d'une carrière éventuelle dans ces domaines.

Les adolescents devraient pouvoir compter sur des expériences de travail dans divers contextes, tant à l'école que dans leur milieu. Ces expériences permettent aux élèves de découvrir et d'approfondir leurs atouts au plan professionnel. Ils peuvent ensuite approfondir leurs aptitudes en lecture, en écriture, en langage oral et en mathématiques, en fonction des besoins du milieu de travail et de la société.

Les élèves doivent aussi acquérir les aptitudes sociales requises pour réussir sur le marché du travail. L'aptitude à interagir de façon appropriée avec les camarades, les collègues de travail et l'employeur dans divers contextes fait partie des aptitudes sociales acquises en classe et dans le milieu.

Les élèves doivent être aidés dans leur découverte des diverses possibilités de travail susceptibles de leur procurer un emploi valable dans leur milieu à la fin de leurs études. Ces possibilités peuvent comprendre des emplois semi-spécialisés et non spécialisés, ainsi que des emplois exigeant des études avancées. Les enseignants devraient être attentifs aux atouts particuliers et aux préférences individuelles des élèves.

Dès que l'élève approche l'âge de la fin de la scolarité, il est indispensable qu'une collaboration étroite s'établisse entre l'école, la famille, les organismes communautaires et les employeurs éventuels pour favoriser la transition entre l'école et le monde du travail. Diverses formules devraient être abordées comme le travail dans un lieu de travail ordinaire, dans le cadre d'un programme de soutien à l'emploi et dans un atelier protégé.

Cycle de planification

Évaluation préalable et élaboration

Dans les deux premières étapes du cycle de planification, les éducateurs doivent :

  • déterminer les préférences et les intérêts professionnels des élèves par le biais d'observations et en conversant avec eux;
  • déterminer les aptitudes sociales, physiques et intellectuelles des élèves en matière d'emploi;
  • intéresser les parents à la planification à long terme de la carrière professionnelle de leurs enfants;
  • collaborer étroitement avec les organismes communautaires et les employeurs pour suivre de près les possibilités d'emploi et informer les employeurs des possibilités des élèves;
  • élaborer des objectifs réalistes pour les élèves en fonction de leurs capacités individuelles et des attentes des employeurs,

Mise en œuvre et évaluation

Dans les deux dernières étapes du cycle de planification, les éducateurs doivent :

  • initier tôt les élèves au monde du travail, en visant l'acquisition d'aptitudes qui leur seront utiles dans divers milieux (ponctualité, rendement, initiative, persévérance, concentration, etc.);
  • prévoir une formation particulière touchant les aptitudes inter personnelles au travail;
  • offrir à l'école des expériences de travail intéressantes et stimulantes;
  • faire en sorte que les élèves puissent mettre en pratique les connaissances acquises à l'école dans divers milieux en modifiant le personnel, les conditions de travail et les attentes;
  • fournir aux élèves la possibilité d'acquérir une expérience dans divers emplois pertinents;
  • favoriser le plus possible l'interaction et la formation avec les élèves non handicapés;
  • fournir le matériel spécial et le personnel de soutien nécessaires aux élèves dans les lieux de travail où les élèves n'auraient pas autrement accès;
  • augmenter le pourcentage du temps consacré au travail en milieu naturel au fur et à mesure que les élèves approchent l'âge de la fin de la scolarité;
  • suivre de près les progrès des élèves et évaluer la contribution du personnel scolaire, des employeurs et des parents, ainsi que les réalisations des élèves;
  • élaborer pour chaque élève, à l'intention des employeurs éventuels, un dossier décrivant les emplois exercés et l'évaluation du rendement au travail;
  • fournir aux élèves la possibilité de participer à des programmes d'éducation coopérative et à des programmes de transition entre l'école et le travail.

Ressources

Ontario, ministère de l'Éducation. La semaine des carrières, c'est chaque semaine. Toronto, ministère de l'Éducation, Ontario, 1988.

Ontario, ministère de l'Éducation. Éducation coopérative. Toronto, ministère de l'Éducation, Ontario, 1989.

Ontario, ministère de l'Éducation. Orientation, cycles intermédiaire et supérieur. Programme-cadre. Toronto, ministère de l'Éducation, Ontario, 1984.

Ontario, ministère de l'Éducation. Une étape à la fois : Le choix d'une carrière, cycle intermédiaire (7e et 8e années). Document d'appui. Toronto, ministère de l'Éducation, Ontario, 1984.

Ontario, ministère de l'Éducation. Préparation à la vie, cycles intermédiaire et supérieur. Programme-cadre. Toronto, ministère de l'Éducation, Ontario, 1985.

Ontario, ministère de l'Éducation et ministère du Travail.

Possibilités d'emploi pour les élèves handicapés. Guide pédagogique des programmes de transition de l'école au inonde du travail (TEMT). Toronto, ministère de l'Éducation, Ontario, 1988.

Wehman, Paul, et McLaughlin, Phillip J. Vocational Curriculum for Developmentally Disabled Persons. Baltimore, University Park, 1980.

Etude de cas - Palier élémentaire

Profil de l'élève Maria, 12 ans, a des tendances autistes. Elle a acquis une certaine autonomie de base et peut se nourrir, aller aux toilettes et s’habiller sans aide. Elle n'utilise pas le langage parlé, communique ses besoins à l'aide de gestes, du toucher et de sons, et comprend des phrases simples de deux ou trois mots. Elle aime écouter la musique à l'aide d'un casque d'écoute et se livrer à des activités de motricité fine comme faire un casse-tête et des jeux de construction. Il lui arrive parfois de se balancer et de se taper la tête. Ses parents désirent commencer à planifier pour elle un programme professionnel à long terme.

Milieu d'apprentissage Maria est inscrite dans une classe d'élèves en difficulté dans une école publique. Pour se concentrer sur un travail, elle a besoin de l'attention personnelle de l'enseignant ou d'un adjoint ou d'une adjointe d'enseignement.

Résultats visés par l'apprentissage Maria devrait pouvoir :

  • aider le personnel du secrétariat de l'école en accomplissant de petits travaux pertinents qui font appel à la coordination motrice fine (agrafer des feuilles, mettre des feuilles dans des enveloppes, etc.);
  • mener à bien des tâches dans les ateliers à l'école (poncer une surface, se servir d'un tournevis, etc.) et être en mesure, vers la fin de l'année scolaire, d'exécuter ces tâches de façon autonome pendant des périodes consécutives de dix minutes.

Programme individuel Maria peut compter sur les possibilités suivantes :

  • améliorer sa concentration au travail en terminant de petites tâches à différents intervalles de la journée (la durée et la complexité des tâches sont progressivement accrues, et des mesures de renforcement comme l'écoute de la musique sont progressivement remplacées par des mesures plus abstraites comme des compliments);
  • perfectionner ses gestes au plan de la communication pour être comprise à la maison, à l'école et dans son milieu;
  • collaborer avec une autre personne à diverses activités comme réunir trois feuilles et les agrafer ou les plier, mettre des feuilles dans des enveloppes, mettre des timbres sur des enveloppes;
  • acquérir un meilleur sens de la correspondance biunivoque en plaçant un timbre sur une enveloppe, une feuille dans une enveloppe, etc.

Étude de cas - Palier secondaire

Profil de l'élève Jean-Marc est un garçon de 19 ans, sociable, atteint du syndrome de Down. Il s'exprime en faisant des phrases courtes et lit environ 70 mots en contexte. Il compte par coeur jusqu'à 100 et fait des opérations numériques jusqu'à 10. Il peut acheter des articles dont le prix ne dépasse pas 1,00 $, mais il ne peut pas faire la monnaie. Il indique l'heure et les demi-heures. Il est très soigneux et aime faire le ménage en classe. Il adore préparer des aliments et a manifesté son intérêt pour travailler dans un restaurant comme débarrasseur ou commis. Il a de la difficulté à se concentrer sur son travail.

Milieu d'apprentissage Jean-Marc fréquente un petit centre pour l'enfance en difficulté qui met l'accent sur l'apprentissage de la vie quotidienne et la transition entre l'école et la vie adulte. Tous les jours, à l'heure du repas du midi, il aide à servir les aliments et à nettoyer les tables et le plancher. Il profite également de périodes d'essai au travail dans des restaurants locaux en vue de s'inscrire plus tard à un programme de soutien à l'emploi.

Résultats visés par l'apprentissage Jean-Marc devrait pouvoir acquérir les aptitudes sociales et professionnelles nécessaires pour se trouver un emploi dans son milieu.

Programme individuel Jean-Marc peut compter sur les possibilités suivantes :

  • acquérir certaines aptitudes au travail, comme suivre des directives et travailler de façon efficace et productive;
  • visiter des lieux de travail pour comparer les conditions de travail, les horaires et la rémunération;
  • renforcer son aptitude à se déplacer de façon autonome pour se rendre au travail;
  • élargir sa connaissance, par des jeux de rôles et l'imitation, du vocabulaire du monde du travail (y compris le jargon du milieu et les éléments de conversation sociale entre adultes) et son aptitude à demander de l'aide au travail, à se présenter à une entrevue d'emploi et à converser avec les clients;
  • lire des mots qu'il a besoin de reconnaître s'il travaille dans une cafétéria ou un restaurant, notamment les étiquettes d'avertissement, les menus, les noms des produits dangereux et les mots figurant sur les formulaires de demande d'emploi;
  • apprendre à remplir une demande d'emploi en s'exerçant à signer de son nom et à indiquer son adresse (parfois avec l'aide d'un ordinateur, ce qui peut lui permettre d'améliorer son orthographe pour des mots personnels importants);
  • apprendre à reconnaître l'heure, de façon à être ponctuel, à connaître les heures de pointage à l'entrée et à la sortie et à prendre sa pause-café et son repas du midi en temps opportun;
  • améliorer ses connaissances financières pratiques en utilisant une machine distributrice, en achetant ses repas et en faisant des dépôts à la banque;
  • se sensibiliser à l'importance de l'hygiène personnelle (prendre sa douche, se servir de désodorisant, porter des vêtements convenables, mettre un tablier à la cafétéria, respecter les règles d'hygiène à la cuisine, etc.).