Apprentissage par l'expérience

Apprendre en dehors du cadre de la classe

Les élèves d'aujourd'hui ont besoin d'expériences d'apprentissage qui se vivent tant dans le cadre de la salle de classe qu'en dehors. Les programmes travail-études apportent précisément des apprentissages qui élargissent l'expérience des élèves et les aident à :

  • mieux comprendre les industries dans lesquelles ils voudront peut-être travailler plus tard;
  • découvrir des choix de carrière qu'ils ne connaîtraient pas autrement et qu'ils n'auraient donc pas envisagés;
  • acquérir des compétences essentielles sur le marché du travail;
  • voir comment les notions apprises en classe peuvent s'appliquer dans un milieu de travail;
  • prendre des décisions plus éclairées sur leur éducation et leur cheminement de carrière afin de réussir leur transition vers le marché de l'emploi.

En donnant aux élèves la possibilité d'explorer diverses possibilités de carrière et de développer leurs compétences on les aide à se préparer aux emplois de demain.

Comment les élèves peuvent apprendre en dehors de la salle de classe

Les élèves peuvent en apprendre plus sur le monde du travail et découvrir des carrières et des industries variées en participant aux activités suivantes :

  • visites de milieux de travail
  • observation au poste de travail
  • mentorat
  • éducation coopérative
  • programmes de transition de l'école au travail
  • Programme d'apprentissage pour les jeunes de l'Ontario.

Comment l'apprentissage en milieu de travail aide les employeurs

Offrir aux élèves du secondaire des possibilités d'apprentissage en milieu de travail donne aux employeurs un moyen abordable de recruter, de former et de retenir de jeunes travailleurs.

Renseignements sur les expériences travail-études destinés aux employeurs

Les employeurs peuvent offrir aux élèves du secondaire une expérience de travail à court, à moyen ou à long terme. Ils peuvent ainsi intéresser les jeunes à leur entreprise et aux carrières qui y sont possibles. Les employeurs qui envisagent de mettre en place un programme travail-études doivent examiner ce qui fonctionne le mieux pour leur entreprise – p. ex. le nombre d'élèves qu'ils peuvent accueillir, le temps et la formation qu'ils sont prêts à offrir, etc.

Expérience à court terme
Les expériences de travail à court terme conviennent aux employeurs qui souhaitent appuyer des élèves, mais dont le milieu de travail n'est pas adapté aux jeunes.

  • Temps à consacrer : une ou plusieurs heures, jusqu'à une journée.
  • Ressources : un employé pouvant accorder son attention à un jeune pendant une journée.
  • Exemples : visite du milieu de travail ou visite en classe durant lesquelles l'employeur peut parler aux élèves.

Expérience à moyen terme
Les expériences de travail à moyen terme offrent aux élèves un apprentissage concret. Elles conviennent aux employeurs dont le milieu de travail est adapté aux jeunes, mais qui ne peuvent pas engager pleinement les élèves dans l'exercice des fonctions d'un poste.

  • Temps à consacrer : une journée ou plusieurs semaines.
  • Ressources : un employé pouvant agir comme mentor en consacrant du temps à un élève pendant une période précise.
  • Exemples : un stage de courte durée qui offre à l'élève une expérience pratique dans le cadre d'un cours du secondaire donnant droit à crédit, ou une observation au poste de travail au cours de laquelle l'élève est jumelé à un employé ou à un élève d'un programme d'éducation coopérative.

Expérience à long terme
Les expériences de travail à long terme offrent aux élèves la possibilité d'acquérir des compétences précises ou d'apprendre un métier, ce qui leur permet d'avoir la formation nécessaire pour travailler éventuellement dans l'entreprise ou le secteur d'activité. Les expériences à long terme conviennent aux employeurs qui peuvent confier à l'élève les fonctions d'un poste. Ce type de placement se fait en septembre ou en février.

  • Temps à consacrer : plusieurs mois ou une année ou plus.
  • Ressources : offrir la formation et la supervision nécessaires pour que l'élève puisse exercer les fonctions d'un poste au sein de l'entreprise.
  • Exemples : il peut s'agir d'un stage non rémunéré qui permet à l'élève d'obtenir des crédits dans le cadre de ses études secondaires, tout en lui permettant de mettre en pratique son apprentissage en classe et d'explorer ses intérêts professionnels.

En savoir plus sur les diverses formules de travail-études
La fiche d'information sur les possibilités travail-études permet d'en savoir plus sur les activités à court, à moyen et à long terme.

Fiche d'information sur les diverses possibilités travail-études (PDF, 216 Ko)

Les employeurs qui souhaitent en savoir plus sur les programmes travail-études peuvent écrire à SSL18.strategicpolicy@ontario.ca.

Voyez dans le rapport L'avantage Ontario, du Conseil pour l'emploi et la prospérité, comment les programmes travail-études permettent aux élèves d'acquérir les compétences essentielles en milieu du travail.

Consultations : L’avenir de l’apprentissage par l’expérience en Ontario (hiver 2016)