Rapport annuel 2003-2004

Vue d’ensemble du ministère

Le ministère de l’Éducation administre le système d’éducation élémentaire et secondaire financé par les fonds publics en Ontario, conformément aux lignes directrices établies par le gouvernement provincial.

Le ministère de l’Éducation assure le leadership et établit l’orientation des politiques éducatives dans les écoles élémentaires et secondaires de langue française et anglaise en :

  • instaurant un environnement sûr, efficace et respectueux propice à l’apprentissage;
  • élaborant et maintenant un curriculum rigoureux et stimulant dans toute la province;
  • prônant la responsabilité à l’échelle du système d’éducation financé par les fonds publics au moyen de normes provinciales concernant le rendement, la qualité de l’éducation, la sécurité dans les écoles, la taille des classes et les périodes d’enseignement;
  • prônant et appuyant l’excellence dans l’enseignement et l’apprentissage;
  • fournissant des aides et des ressources sous forme de fonds versés aux conseils scolaires et d’appui pour la mise en œuvre des programmes.

Le ministre de l’Éducation, par l’entremise du Ministère :

  • émet des programmes-cadres;
  • établit les exigences relatives aux diplômes et aux certificats;
  • verse des fonds aux conseils scolaires pour la prestation des programmes d’enseignements et la construction et l’entretien des écoles.

Rapport annuel 2003-2004

En outre, le Ministère établit des règlements qui régissent l’année scolaire, l’organisation des écoles et des conseils scolaires et les fonctions du personnel enseignant, des directrices et directeurs d’école et des dirigeantes et dirigeants des conseils scolaires. Le Ministère administre également les écoles provinciales pour les écoles aveugles, sourds et sourds et aveugles, ainsi que les écoles d’application pour les élèves atteints de handicaps lourds.

  • Dans le budget de l’Ontario de 2003, le gouvernement s’est engagé à verser 50 millions de dollars pendant l’année scolaire 2003-2004 afin de rénover les écoles et de financer le remplacement d’au moins 34 écoles pour lesquelles le coût des réparations a été jugé prohibitif.
  • Une nouvelle stratégie d’éducation dans les zones rurales de 50 millions de dollars a été élaborée afin d’aider les élèves des petites écoles et des écoles éloignées des collectivités rurales et du Nord.
  • Le gouvernement a également investi 50 millions de dollars sous forme de financement annuel pour appuyer les élèves susceptibles de ne pas obtenir leur diplôme d’études secondaires.
  • La somme de 340 millions de dollars a été réservée pendant l’année scolaire 2003-2004 afin de donner suite aux accords conclus entre les conseils scolaires, le personnel enseignant et les autres membres du personnel.
  • En décembre, le gouvernement a investi 112 millions de dollars pour aider les élèves venant de familles à faible revenu, monoparentales ou récemment immigrées, et les élèves suivant des cours d’anglais ou de français langue seconde.
  • Le premier cycle de révision de cinq ans du curriculum a commencé en septembre 2003. Cette première révision portait sur les mathématiques aux paliers élémentaire et secondaire ainsi que sur deux matières secondaires : orientation et formation au cheminement de carrière. .
  • Le gouvernement a investi quelque 5 millions de dollars dans l’élaboration de cours à distance et en ligne et d’autres cours destinés au personnel enseignant et au personnel d’administration des écoles.
Dépenses ministérielles (millions $)
  Chiffres réels 2003-2004
Fonctionnement 9 909 935 126
Immobilisations1 14 721 755
Effectif (au 31 mars 2004) 1 727 effectifs; 1 630,26 ETP2

Nota :

1. À compter de 2002-2003, les immobilisations corporelles importantes appartenant aux ministères provinciaux (terrains, immeubles et infrastructure de transport) sont comptabilisées selon la méthode de comptabilité d'exercice intégrale. Les autres immobilisations corporelles appartenant aux ministères continueront à être comptabilisées à titre de charges au cours de l'année d'acquisition ou de construction. Toutes les immobilisations appartenant à des organismes publics intégrés sont comptabilisées selon la méthode de comptabilité d'exercice intégrale.

2. « Effectifs » s’entend du nombre de personnes qui travaillent pour le ministère de l’Éducation au 31 mars 2004. « ETP » s’entend du nombre d’emplois équivalents à temps plein au ministère de l’Éducation au 31 mars 2004.

Rapport annuel 2002-2003

  • En décembre 2002, la somme de 20 millions de dollars a été investie dans le transport des élèves et un autre montant de 340 millions de dollars a été investi afin d’aider les conseils scolaires à parvenir à des accords avec leur personnel enseignant et d’autres employés.
  • Le montant de 10 millions de dollars a été investi afin de permettre aux conseils scolaires d’engager des leaders pour la réussite des élèves.
  • Un nouveau montant de 75 millions de dollars a été réservé pour aider les conseils scolaires à rénover et à remplacer des écoles un peu partout dans la province sur une période de deux ans.
  • Le gouvernement s’est engagé à verser chaque année la somme de 250 millions de dollars afin de répondre aux besoins des élèves en difficulté.
  • Le gouvernement a mené à bien la mise en œuvre à l’échelle de la province du curriculum normalisé avec la mise en place de nouveaux cours de 12e année en septembre 2002. Il s’agissait de la dernière année de la mise en œuvre du curriculum.
  • En septembre 2002, la Loi visant à protéger les élèves contre les mauvais traitements d'ordre sexuel et à prévoir autrement leur protection a été adoptée. Cette loi comprend une définition qui reconnaît les mauvais traitements sexuels, le harcèlement sexuel et les comportements inappropriés de la part du personnel enseignant.
Dépenses ministérielles (millions $)
  Chiffres réels 2002-2003
Fonctionnement 9 710 476 280
Immobilisations1 9 575 124
Effectif (au 31 mars 2003) 1 742 effectifs; 1 623,13 ETP2

Nota :

1. À compter de 2002-2003, les immobilisations corporelles importantes appartenant aux ministères provinciaux (terrains, immeubles et infrastructure de transport) sont comptabilisées selon la méthode de comptabilité d'exercice intégrale. Les autres immobilisations corporelles appartenant aux ministères continueront à être comptabilisées à titre de charges au cours de l'année d'acquisition ou de construction. Toutes les immobilisations appartenant à des organismes publics intégrés sont comptabilisées selon la méthode de comptabilité d'exercice intégrale.

2. « Effectifs » s’entend du nombre de personnes qui travaillent pour le ministère de l’Éducation au 31 mars 2003. « ETP » s’entend du nombre d’emplois équivalents à temps plein au ministère de l’Éducation au 31 mars 2003.

Pour plus de renseignements sur le ministère de l’Éducation, veuillez consulter notre site Web à www.edu.gov.on.ca. Vous pouvez consulter les rapports annuels d’autres ministères du gouvernement de l’Ontario sur le site www.ontario.ca/ sous la rubrique « Gouvernement en bref ».

ISBN 1-4249-0590-7 (HTML)
ISBN 1-4249-0591-5 (PDF)
ISBN 1-4249-0589-3 (version imprimée)