Arne Duncan, 2010
Secrétaire à l'Éducation des États-Unis

Arne Duncan a été nommé secrétaire à l'Éducation par le président élu, Barack Obama, et a été confirmé à ce poste par le sénat américain le 20 janvier 2009, jour de l'entrée en fonction du nouveau président. Lors de son audience d'approbation, M. Duncan a dit que l'éducation est le plus important défi que doit relever l'Amérique, avant d'ajouter que préparer les jeunes à réussir dans la vie n'est pas qu'une simple obligation morale, mais aussi un impératif économique. L'éducation est, de plus, le grand enjeu dans le domaine des droits de la personne de notre génération, la seule voie sûre qui permet d'échapper à la pauvreté et la seule façon de bâtir une société plus équitable et plus juste, a-t-il déclaré. Arne Duncan a exprimé son engagement à travailler sous le leadership du président Obama et à collaborer avec tous les intervenants du secteur de l'éducation, pour rehausser le niveau d'éducation en Amérique, sortir les enfants et familles de la pauvreté, aider les élèves à apprendre comment contribuer à la civilité de la grande démocratie américaine et renforcer l'économie en formant une main-d'œuvre qui rendra l'Amérique aussi compétitive que possible.

Avant sa nomination au poste de secrétaire à l'Éducation, Arne Duncan a été chef de la direction de la commission des écoles publiques de Chicago, de juin 2001 à décembre 2008. Au moment de sa nomination, il était le directeur de l'éducation qui avait été le plus longtemps en poste dans une grande ville aux États-Unis.

En tant que chef de la direction, M. Duncan avait pour mandat de relever les normes et les résultats en éducation, d'améliorer la qualification du personnel enseignant et de direction et de multiplier les options d'apprentissage. En sept ans et demi, il a su rassembler les tenants de la réforme de l'éducation, les enseignants, les directeurs d'école et les intervenants du monde des affaires et obtenir leur appui pour mettre en place un plan de réforme de l'éducation audacieux qui comprenait l'ajout de plus de 100 nouvelles écoles, l'expansion des programmes parascolaires et des cours d'été, la fermeture d'écoles au rendement inférieur à la norme, un plus grand accès à l'éducation de la petite enfance ainsi qu'à l'enseignement postsecondaire, un net relèvement des compétences des enseignants et l'établissement de partenariats public-privé portant sur toutes sortes d'initiatives touchant l'éducation.

Parmi ses plus grandes réalisations alors qu'il était chef de la direction, citons le taux record de 66,7 % des élèves de niveau élémentaire du district ayant atteint ou dépassé la norme en lecture de l'État de l'Illinois. Leurs résultats en mathématiques sont également parvenus à un niveau record, 70,6 % d'entre eux ayant atteint ou dépassé la norme fixée par l'État. Dans les écoles secondaires, les élèves de la commission des écoles publiques de Chicago ont affiché des gains au test ACT (American College Test) à un rythme trois fois supérieur à celui à l'échelle nationale, et près de deux fois supérieur à celui de l'État de l'Illinois. En outre, le nombre d'élèves du secondaire inscrits à un programme AP (Advanced Placement) a triplé, et le nombre d'élèves qui ont réussi des cours AP a plus que doublé. Arne Duncan a accru le taux d'obtention de diplôme et a porté à 157 millions de dollars la valeur totale des bourses d'études postsecondaires décernées aux élèves de la commission des écoles publiques de Chicago.

Avant de se joindre à la commission des écoles publiques de Chicago, Arne Duncan a dirigé l'Ariel Education Initiative (1992-1998), une fondation d'éducation sans but lucratif qui a permis de subventionner des études postsecondaires pour une classe complète d'enfants de milieux défavorisés, dans le cadre du programme I Have A Dream. Il a également fait partie d'une équipe qui a ensuite établi l'Ariel Community Academy, une nouvelle école élémentaire publique fondée sur un programme éducatif de littératie financière qui se classe aujourd'hui parmi les meilleures écoles de Chicago.

L'an dernier, la Civic Federation of Chicago et l'Anti-Defamation League lui ont rendu hommage. En 2007, il a été lauréat de l'Education Award de la Niagara Foundation, du National Foundation for Teaching Entrepreneurship Enterprising Educator Award et de l'University High School Distinguished Alumni Award. Il a également obtenu des grades honorifiques de l'Illinois Institute of Technology, du Lake Forest College et de la National-Louis University. En 2006, le City Club of Chicago le nommait citoyen de l'année. Il a été membre du Henry Crown Fellowship Program de l'Aspen Institute, classe de 2002, et boursier du Leadership Greater Chicago, classe de 1995.

De 1987 à 1991, M. Duncan était joueur de basket-ball professionnel en Australie, où il a travaillé avec des enfants pupilles de l'État. Il est marié et père de deux enfants, qui vont à l'école élémentaire publique à Arlington, en Virginie.