Sir Michael Barber, 2010
Conseiller en éducation de l'ancien premier ministre britannique Tony Blair

Sir Michael Barber est l'un des réformateurs de l'éducation les plus en vue dans le monde. Il dirige les services mondiaux du secteur de l'éducation chez McKinsey, et il préside le Groupe de travail sur l'éducation du Pakistan. Il relève d'importants défis en matière de performance, d'organisation et de réforme dans des services gouvernementaux et publics, particulièrement dans le domaine de l'éducation, un peu partout dans le monde. Il est co-auteur de l'étude phare de réputation internationale intitulée « How the World's Best Performing School Systems Come Out on Top ».

Avant de se joindre à McKinsey, il a été (en 2001) conseiller en chef du premier ministre britannique, Tony Blair, en matière d'éducation. À titre de chef de l'action publique (Delivery Unit) du premier ministre, il veillait à la mise en œuvre des programmes prioritaires du premier ministre en matière de santé, d'éducation, de transport, de maintien de l'ordre, de système de justice pénale et de droit d'asile/d'immigration.

L'approche de l'action publique qu'il a adoptée est largement considérée comme constructive et novatrice. Le livre qu'il a rédigé sur son expérience, « Instruction to Deliver: Fighting to Reform Britain's Public Services » (Methuen 2008), a été décrit par le Financial Times comme « l'un des meilleurs livres sur le gouvernement britannique depuis des années ».

Entre 1997 et 2001, il a été conseiller en chef du secrétaire d'État à l'Éducation, en matière de normes d'éducation. Avant d'entrer au gouvernement, il a été professeur à l'Institute of Education, à l'Université de Londres.

Parmi ses principales publications, on compte The Learning Game: Arguments for an Education Revolution (Indigo 1997), The Virtue of Accountability (Boston University 2005) et Impossible & Necessary: Are You Ready for This (Nesta, juillet 2009).

Ses conseils dans le domaine des politiques officielles, et particulièrement en éducation, ont été très recherchés par les gouvernements de plus de 30 pays, dont les États-Unis, le Chili, les Pays-Bas, la Russie, Singapour et l'Australie, et par de grandes organisations internationales, dont l'OCDE, la Banque mondiale et le FMI. Il est docteur honoris causa des Universités d'Exeter, Nottingham Trent et Wolverhampton, et professeur invité à l'École d'économie supérieure de Moscou.

Mars 2010
michael_barber@mckinsey.com
Tél. : +44 (0)207 839 8040